Un forum de RP basé sur Dragon Ball, le manga d'Akira Toriyama, dans un monde où nos héros ne sont jamais nés...
 
Le Deal du moment :
Chargeur sans fil – Samsung – ...
Voir le deal
4.99 €

Rencontre du troisième sale type [Pv Blizzard]

 :: Zone RP :: Espace Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sam 10 Aoû - 16:44
Blizzard Glacius
Blizzard Glacius
Messages : 285
Date d'inscription : 08/06/2018

Feuille de personnage
XP: 21
Power Level: 50 685
Inventaire:









Le signe évita mon Rayon et fonça également pour me rencontrer. L'impact déclencha une large onde de choc qui ajouta son grain de sel à la dévastation ambiante.
Je serai les dents après avoir reculé...

*Comme je le pensais... nous sommes à nouveau de force équivalente.*

Incroyable ! J'étais soudainement soulagé d'avoir passé tout ce temps à travailler à la maîtrise de ma troisième forme, si je ne l'avais pas fait, il m'aurait vaincu. S'il y avait une chose que je retirerais de ce combat, c'était bien de ne pas cesser mes entraînements.

Cette transformation était un véritable atout pour les Saiyans... ses supérieurs devaient être d'autant plus puissants sous cette forme. D'un autre côté, j'étais convaincu que retrouver la forme sous laquelle j'étais né me permettrait d'éliminer n'importe quel Saiyan sans le moindre effort... mais je n'avais pas encore le secret pour y parvenir. Je n'osais imaginer la tête de ce singe en voyant ma véritable puissance, ce gigantesque macaque écrasé comme un rien...

Pas le temps de penser à cela toutefois, le singe chargeait, préparant un coup vertical, puis, au dernier moment, utilisa ses pieds simiesques pour me frapper de part et d'autres de mon corps.
Ouf ! L'impact était titanesque, mais je pouvais l'encaisser. Tout comme j'encaissai finalement le coup vertical, me projetant au sol. J'avais désormais quelques contusions sur le corps.

Le Saiyan me railla en poussant un rire primitif... c'était un peu pathétique de le voir dégénérer ainsi. Surtout qu'il me laissa le temps de reprendre mes esprits, qui n'étaient pas si sonnés que ça après seulement deux coups, mais je ne manquais jamais une occasion. Alors qu'il avait tendu sa main, j'avais foncé pour lui passer dessous.
J'échappai de justesse à l'explosion de son attaque de Ki et passai entre ses jambes, donnant un coup de Lame de Ki sur le côté de la jambe gauche. Puis, une fois derrière lui, je fis un bond vertical et en profitai pour lui saisir la queue, je continuai à monter de quelques mètres et le fis passer par dessus moi-même pour qu'il s'écrase au sol.

Enfin, toujours en tenant sa queue, je visais son buste et tirai un Rayon Mortel sous la forme d'une boule de Ki explosive, avant de le lâcher et de m'éloigner à nouveau.
J'essayai de garder mes distances, je le savais désormais capable de jouer à de sales tours pour gagner. Mais moi... je pensais avoir déjà trouvé le moyen par lequel sortir victorieux... Ce singe était immense après tout...



HRP : Blizzard encaisse tes coups au cac mais évite de justesse la vague de Ki, il passe entre tes jambes et essaye de trancher un peu la jambe gauche avec sa Lame de Ki, puis une fois derrière toi il veut saisir ta queue et te projeter au sol avant de te tirer un Rayon Mortel en boule de Ki explosif, toujours en tenant ta queue pour réduire tes options d'esquive. Il te lâche après et reprend ses distances.




Revenir en haut Aller en bas
Lun 12 Aoû - 12:57
Kodaïan
Kodaïan
Messages : 96
Date d'inscription : 28/11/2017

Feuille de personnage
XP: 0
Power Level: 58 450
Inventaire:
Argh ! Et voilà qu'à faire le malin, c'est l'autre racaille qui reprend la main, et lui fout un coup de stresse effroyable tout en le balançant au sol. L'impact lui-même n'était guère plus qu'étourdissant, mais l'Astral essaya de raidir tous ses muscles dans un mécanisme défensif plutôt que de se dégager alors que l'infect Tête à Cornes le tenait par un point des plus vitaux.
Heureusement, il semblait ignorer qu'elle était le deuxième secret de la transformation, sinon il aurait vraiment gagné sur une seule et bête erreur d'orgueil. Au lieu de quoi, l'Aubergine lui balança une nouvelle boule d'énergie explosive presque à bout portant, s'assurant qu'elle fasse mouche. Kodaïan le grand singe eut tout juste le temps de refermer ses bras sur lui pour réduire les dégâts avant que la détonation ne creuse le sol autour de lui et lui roussisse le poil au passage.

Cela dit, il n'était visiblement pas le seul à jouer d'arrogance car au lieu de pousser son avantage, le Démon du Froid l'avait relâché, méfiant quant aux ruses de l'Astral géant.
Avec un rictus mauvais alors qu'il usait du sol pour se remettre sur pieds sans même avoir à bouger, les bras fumants, le Saïyan faisait fonctionner ses rapides méninges à plein régime. La situation ne tournait pas à son avantage, les coups s'accumulaient, et contrairement à son adversaire, si sa transformation l'avait revitalisé, elle ne l'avait pas régénéré.
Il avait beau cacher son essoufflement grandissant, il ne pouvait pas ignorer que le jeu était en sa défaveur pour l'instant. Il avait besoin très bientôt de frapper très fort afin de reprendre la main, et de la garder.
L'autre enfoiré semblait très fier d'avoir réussi à l'atteindre. Disposer d'une grosse cible qui commençait à accuser le coup semblait le mettre à son aise...alors il valait mieux jouer dessus.

S'élevant doucement dans les airs jusqu'à ce que ses pieds soient à la même hauteur que son adversaire, comme pour défier son autorité et prouver qu'il n'avait pas peur de reprendre le combat aérien, ni d'exposer à nouveau sa grande taille, comme si sa sauvagerie lui faisait perdre toute vigilance.
Mais s'il était devenu immense, l'Astral savait être resté le plus rapide, un atout qui comblerait aisément son gabarit pour peu qu'il en joue très intelligemment.
Sans préavis, il tendit la main pour décocher un tir à pleine vitesse sur son adversaire. Il fonça immédiatement à sa suite pour écraser son poing gigantesque sur son ennemi et d'enchaîner d'un grand coup de pied circulaire pour l'éjecter par le côté.
Ne pouvant pas relâcher la pression qu'il peinait à imposer, l'Oozaru poursuivit avec hâte sa cible en faisant naître une énorme boule d'énergie dans sa paume démesurée en s'apprêtant à l'écraser à bout portant sur le Démon du Froid pour renforcer son attaque.
Mais au lieu de quoi, il fit étinceler de nouveau son aura, sa nouvelle constitution de géant lui faisant emplir le ciel d'une lueur éclatante alors qu'il vrillait son vol pour passer son poing sous son adversaire et lui décocher un uppercut explosif et le projeter plus haut.

Grimaçant de cette explosion qui l'avait également blessé à la main, l'Astral tira un kikoha de diversion vers le ciel et son adversaire de son autre paume alors qu'il plongeait plus bas, prenant de la distance au lieu d'enchaîner comme à son habitude. Il comptait sur les nuages de fumée et cette rupture soudaine de l'assaut pour gagner quelques secondes.
Quelques secondes qu'il mit à profit en écartant les bras, se retenant de justesse de hurler pour le moment, afin de concentrer au maximum son énergie. C'était l'occasion ou jamais, sa cible était probablement un peu confuse, et en direction de l'espace. Qu'il encaisse ou esquive le coup, son attaque ne risquait pas de faire exploser la planète et lui avec.
Une lueur commença à irradier de sous l'épaisse fourrure, plus ou moins hirsute ou endommagée, du Saïyan, se faisant de plus en plus forte à mesure que son pouvoir se concentrait et faisait briller les longs tatouages serpentiformes de ses bras.
L'énergie piquait ses blessures. Pour ne pas dire qu'elle le brûlait atrocement aux plaies les plus fraîches, mais Kodaïan s'en servit comme une jauge de puissance, un repère, en calquant sa concentration sur la douleur qui s'acrcoîssait de pair.
Laissant tomber la discrétion qui ne lui servirait très bientôt plus à rien, il ouvrit la gueule pour rugir sa fureur, rassemblant toutes les forces qu'il lui restait tout en essayant de surmonter tant bien que mal le supplice qu'il s'infligeait. Il vérifia d'un regard la position de sa cible, puis plaqua ses mains l'une contre l'autre, paumes tournées vers le Démon du froid et libéra sa plus puissante attaque, propulsant un véritable geyser brûlant de Ki et de lumière aussi démesuré que son créateur droit vers cet ennemi venu de l'espace.
Et y'avait intérêt à ce que ça suffise, sinon il était franchement mal...



Hrp : Koda reprend son vol jusqu'à être un peu au-dessus de toi, tire un kikoha classique à courte portée, un direct du poing, un coup de pied circulaire pour t'éjecter sur le côté tout en se jetant à ta poursuite. Il charge un autre Kikoha à la main, déclenche à nouveau sa Passe Étincelante (bien pratique vue sa taille), se tourne pour te coller un uppercut et t'écraser le Kikoha en prime dessus pour t'éjecter vers le haut, t'envoie une autre bouboule à faible puissance dans le seul but de t'aveugler encore un peu alors qu'il redescend pour charger son Solar Beam et te balancer toute la purée.
Revenir en haut Aller en bas
Lun 12 Aoû - 17:28
Blizzard Glacius
Blizzard Glacius
Messages : 285
Date d'inscription : 08/06/2018

Feuille de personnage
XP: 21
Power Level: 50 685
Inventaire:









Ma respiration s'était accélérée... je commençai à sentir le coût en endurance de combat. Au moins mon attaque avait-elle porté ses fruits, dans une moindre mesure. Le singe se releva, tandis que j'étais sur mes gardes, prêt au moindre coup fourré...

La bestiole s'éleva alors dans les airs comme pour me narguer, je ne montrai aucune réaction, à vrai dire je n'en avais que faire pour le moment :

*Que vas-tu faire cette fois... ?*

Il tendit alors tout à coup sa main et tira une boule de Ki que je bloquai, je bloquai également un poing gigantesque vu qu'il suivait la même trajectoire verticale, une nouvelle onde de choc apparut à l'impact. En revanche, je ne pus bloquer le coup de pied qui m'envoya sur le côté, toujours projeté, je levais la tête et vis mon adversaire me foncer dessus, une boule de Ki à la main. Je remarquai toutefois les premiers scintillements de son aura, j'étais préparé cette fois et me bloquai les yeux par réflexe. Il ne penserait quand même pas que cela allait marché une troisième fois toute de même.

Il vrilla son vol pour me frapper par en dessous, je fis donc une pirouette en arrière pour tenter de bloquer avec mes quatre membres mais le retard d'une micro seconde donné par le fait que je dus tout de même fermer les yeux à cet instant lui permit de frapper mes bras qui étaient les seuls membres alignés à ce moment là. Il brisa ma garde et me projeta vers le haut, le corps fumant à cause de l'explosion.

Merde, mes bras commençaient à s'engourdir à force de bloquer, je devais reprendre l'initiative et achever ce macaque ! Je filai à toute vitesse vers la stratosphère, j'arrêtai mon ascension en reprenant mon vol en écartant les bras et les jambes :

« OH ! »

Je dégageai un petit kiai autour de moi. A peine fus-je à nouveau stable que j'entendis un sifflement, une boule de Ki approchait à toute vitesse !

« Merde ! »

Je croisai à nouveau les bras pour la bloquer.
Au milieu du nuage provoqué par l'explosion, une veine apparut sur mon front...

« AAAAAH ! »

Je fis exploser mon aura et dispersai le tout. A la surface, une lumière vive était en train de se concentrer, là où le Saiyan devait se trouver, il préparait une attaque.

Parfait, fini de jouer.

Je joignis violemment mes mains devant moi dans un claquement autoritaire, puis les éloignai un peu, des arcs de Ki électriques rouges liaient mes doigts, une boule d'énergie commença à se former entre mes mains, elle était rouge et parcourue d'éclairs noirs.
Je me préparait à faire goûter au Saiyan la Boule de la Mort, tant pis si la planète y passait, et tant pis s'il mourrait lui aussi, j'en avais plus qu'assez d'être gentil, s'il mourrait, alors il aurait été trop faible pour atteindre cette « liberté » qu'il recherchait tant.

Je levai les mains tandis que le Saiyan hurla à plein poumon en bas, ma boule d'énergie grossit jusqu'à faire deux fois ma taille. Je vis un rayon de Ki me fondre droit dessus, c'était le moment.

« ENCAISSE CA MACAQUE ! AAAAH ! »

Hurlant toute ma frustration, je lançai la dévoreuse de planète droit sur son attaque, l'impact fut terrible, émettant suffisamment de lumière pour faire croire que le soleil était toujours levé, le point de rencontre crépitait d'énergie instable, la planète entière tremblait... C'était l'instant de vérité, le combat toucherait bientôt à sa fin, lui-même avait du le sentir.

Pour ma part je laissai échapper toute la frustration accumulée depuis que j'avais rencontré cet insolent petit macaque, étant plus brutal, frappant pour tuer, pour écraser, poussant ma Boule de la Mort afin de submerger son attaque, détruire la planète s'il le fallait, de toute façon elle ne valait plus rien, à cause de ces enfoirés de singes !

Si jamais je retrouvais un jour leur roi, je lui rappellerai cette dette d'une planète qu'il me devait. Surtout que j'avais eu du mal à trouver une planète habitée, et maintenant c'était retour à la case départ ! Tout ça à cause d'un peuple qui s'amusait à vendre des planètes ! Bande d'imbéciles !



HRP : Blizzard subit le coup de pied et bloqua partiellement l'uppercut, il perd ensuite (légèrement) patience et te balance une Boule de la Mort pour contrer ton Solar Beam, il est déterminé à te la faire bouffer, même s'il doit y balancer toute son énergie




Revenir en haut Aller en bas
Mar 13 Aoû - 10:15
Kodaïan
Kodaïan
Messages : 96
Date d'inscription : 28/11/2017

Feuille de personnage
XP: 0
Power Level: 58 450
Inventaire:
Son plan avait manqué d'efficacité à son goût, du à son manque de puissance, à la fatigue cumulée, ou tout simplement aux atouts redoutables de son adversaire...mais il avait suffi. Son rayon ultime était libéré, et sa cible n'avait pas disparu de la trajectoire. Au contraire, excédé, il y avait répondu en générant une colossale boule d'énergie qu'il jeta à l'encontre de son Kikoha.
L'impact ébranla le ciel et à la terre à la fois dans un débordement d'éclairs et de flammes de Ki, le déchaînement enragé de toutes les réserves des deux guerriers produisait un vacarme de tous les diables alors que les deux assauts luttaient l'un contre l'autre dans un bras de fer cataclysmique.
Stable dans un premier temps, le conflit tourna peu à peu au désavantage de l'Astral. Plus fatigué que son adversaire, et disposant de moins de force pure, une telle lutte de pouvoir était de celles qu'il évitait habituellement. S'il ne pouvait voir le feu énergétique éblouissant descendre petit à petit sur lui, il le sentait en revanche se rapprocher. La planète subissait chaque seconde un peu plus les conséquences de leur affrontement sauvage, la lumière aveuglante de sa propre attaque le noyant petit à petit complètement.

Pas besoin d'être un génie pour comprendre qu'il ne survivrait jamais s'il prenait l'attaque de plein fouet...et qu'il n'était pas en état de rompre le bras de fer pour se dégager. S'il cessait de décharger son énergie comme un véritable torrent solaire, la Boule de la Mort s'écraserait sur lui et la planète, les oblitérant tous les deux.
Mû par l'énergie du désespoir, il poussa autant qu'il put, vidant jusqu'aux plus profondes réserves d'énergies de sa forme bestiale, pourtant connue pour sa fantastique vitalité, mais son avenir éphémère se manifestait de plus en plus près de sa gigantesque gueule. Ce combat, il le perdrait...et ça allait faire mal.
N'ayant rien à perdre à tenter un dernier acte retors, l'Astral géant tordit son flux d'énergie. Durant un bref instant, son rayon perdit considérablement en puissance, permettant à la Dévoreuse de mondes de l'Aubergine de se rapprocher dangereusement, puis il déchargea une onde plus concentrée dans l'espoir de dévier la boule de Ki géante.
Mais son plan ne marcha pas comme prévu. Le fragile équilibre de leur affrontement fut brisé par deux fois à cause de sa manœuvre, et leurs pouvoirs réagirent de façon...explosive à ce sabotage.
Au lieu de l'écraser, la Boule de la Mort détonna face à l'ondulation du Solar Beam et manqua de peu de rayer toute trace de civilisation et de végétation du continent.

Après l'extrême flash, dont la surpression d'air arracha des arbres et provoqua des tornades jusqu'à l'autre bout du monde en bouleversant le climat pour les années à venir, quand la poussière et traces de Ki résiduels se dispersèrent, il ne restait guère plus qu'un gigantesque cratère au sol, large de plusieurs centaines de mètres de diamètre. En son centre, à moitié enterré sous les débris, respirait encore...à peu près, le Saïyan.
La vue obscurcie par les blessures et le flash, les tympans sifflant à cause de la détonation et les sens perdus à cause des dégâts et de la projection, Kodaïan était à demi-conscient...Et peut-être aussi à demi-vivant. Quelque part dans son esprit fier, la douloureuse réalité essayait de le réanimer : Il s'était pris une raclée malgré sa transformation grâce à la Pleine Lune.



Hrp : Ca a pété Colonel. Cédant sous la pression, Koda a tenté un coup un peu au pif qui a destabilisé l'échange et provoqué son explosion prématuré, soufflant tout ce bazar et l'a mis cuit au fond du trou.
Revenir en haut Aller en bas
Mer 14 Aoû - 21:53
Blizzard Glacius
Blizzard Glacius
Messages : 285
Date d'inscription : 08/06/2018

Feuille de personnage
XP: 21
Power Level: 50 685
Inventaire:









« Ah... Ah... Ah... »





Un immense cratère, voilà ce qui résultait de notre affrontement. Des éclairs d'énergie résiduelle en émergeaient, un vent violent s'était levé et des nuages noirs recouvraient désormais le ciel.

« La planète devrait s'en sortir... »

Ma Boule de la Mort avait explosé à la surface, dévastant la région, mais de façon irréversible... Hm ! Avec un peu de chance, une nouvelle race naîtrait sur cette planète dans quelques milliers d'années.

Reprenant mon souffle, je descendis lentement du ciel, vers le cratère. Restait-il quelque chose du Saiyan ? Je me méfiai, j'avais toujours de l'énergie en réserve, mais il se pourrait que cet animal blessé ne se révèle encore plus dangereux que prévu et ne balance une dernière attaque par surprise.

J'arrivai finalement au niveau du sol et descendis dans le cratère, et vis une masse sombre inanimée... Je me posai sur le ventre de la bête, elle était agitée de spasmes, ce n'étaient pas des réflexes musculaires d'un mort...

« Toujours en vie... »

Je tournai la tête vers le ciel et tendis ma main :

« HA ! »

Je dégageai les nuages d'un kiai, donnant un ciel clair qui montrait la Lune qui éclaira le paysage de sa lueur agréable. Il était temps d'essayer une expérience.

Je tendis mon doigt et tira une petite boule d'énergie qui parcourut en un instant la distance entre cette planète et la lune, qui explosa, illuminant une dernière fois le ciel avant de disparaître...

Je sentis alors une activité dans le corps du Saiyan, il rapetissait lentement, ses poils disparurent, son visage redevint normal. Il finit par atteindre sa taille normale, me forçant à descendre de sur lui, gardant seulement un de mes immenses pieds sur son torse.
Ses vêtements n'avaient pas survécu à sa transformation, il était désormais nu comme un vers.

« Hm ! Je m'en doutais ! »

La lune était donc bien le secret de la transformation, sans cette lune je l'aurais tué beaucoup plus facilement.

« Bien, sortons de ce cratère. »

Je pris le Saiyan par la tignasse et m'élevai dans le ciel, je maintenais son visage au niveau du mien, posant mes yeux rouges sang dans les siens, terminant de l'examiner...

*Que faire de lui ?*

Le tuer m'en débarrasserait pour toujours. Mais je voyais... quelque chose en lui. Un certain potentiel.
Cela voudrait dire qu'il pourrait devenir un problème si je l'épargnais.

J'avais peut être toutefois moyen de l'utiliser à mon avantage... Il pouvait passer de problème à atout, un atout dangereux, mais qui pourrait me permettre de voir le potentiel de cette race, et de mieux les connaître, même de progresser si jamais ce Saiyan venait à se rapprocher de mon pouvoir un jour.

Oh bien sûr, il n'était pas garanti qu'il me rende la pareille si je l'épargnais maintenant et qu'il gagnait le prochain combat, mais il devait pour cela déjà gagner.

Arrivé à la surface, je le balançai sans aucune délicatesse près du cratère et atterris non loin. Je l'observai longuement... sans m'en rendre compte, j'avais déjà pris une décision, sinon il serait déjà mort, comme ses compagnons.

L'observer ainsi sans réagir était un signe de respect de ma part, il s'accrochait à la vie malgré la présence d'un adversaire dont il ne doutait pas les capacités et la volonté à le tuer.
Même si nos idéaux et nos objectifs étaient totalement opposés, je voyais... un peu de moi en lui. Un être déterminé à accomplir ses désirs, doté d'un QI supérieur à la température ambiante et ne pliant devant personne. Oui, peut être pouvait-il atteindre cette liberté cherchait.

Je regardai autour de moi le paysage dévasté, puis me tournai à nouveau vers le Saiyan :

« Crois-tu survivre à tes blessures ? »

Maintenant que j'étais en face de lui, victorieux, il pouvait voir tout le danger que je représentais, quelqu'un capable de largement détruire sa planète et son petit peuple. J'avais désormais une mission pour lui, mais il avait un dernier test à passer avant cela...




Revenir en haut Aller en bas
Mer 14 Aoû - 22:32
Kodaïan
Kodaïan
Messages : 96
Date d'inscription : 28/11/2017

Feuille de personnage
XP: 0
Power Level: 58 450
Inventaire:
Il avait été vaincu. C'est tout ce qu'il y avait à retenir de cet épouvantable instant. Il n'y avait pas d'autre terme à utiliser, pas d'excuses à s'inventer, il avait perdu. Et pire que ça même, car son adversaire avait percé l'un des secrets de sa transformation, le démontrant qu'il détruisit la Lune, forçant de ce fait le Saïyan à reprendre sa forme naturelle, laissant apparaître de façon bien plus évidente le niveau critique de sa situation.
Brûlé et meurtri de la tête aux pieds, le sang lui coulait des lèvres, des bras, du buste, des jambes...de partout en fait. Encaisser le plus gros de l'explosion alors qu'il était à bout de force avait été dramatique pour lui, et ça tenait du miracle qu'il soit encore en vie, et plus encore conscient.
Miracle empoisonné, puisqu'il était aussi conscient de l'affront de son adversaire de l'épargner, le baladant comme un sachet de riz en le toisant, lui debout bien qu'épuisé, alors que l'Astral gisait mollement à terre en serrant faiblement les dents pour étouffer sa douleur.

Pourquoi l'alien ne l'achevait pas ? Kodaïan n'avait pas la force d'y réfléchir, alors qu'il luttait déjà pour rester conscient, s'efforçant d'ignorer les hurlements affolés de son corps tout entier. Peut-être savourait-il sa difficile victoire, peut-être songeait-il à humilier encore un peu plus le Saïyan. Qui sait ce qui pouvait se passer dans son hideuse caboche.
La seconde hypothèse sembla se valider lorsqu'il lui demanda, d'un ton étonnamment...pensif, s'il pensait survivre à ses blessures. Tout d'abord furieux, l'Astral grinça des dents en réprimant un geignement en se demandant si ce n'était pas les semblables de Tête à Cornes, dont lui avait parlé Kyra. La menace supérieure, venue de nulle part tandis qu'on ne s'y attendait pas. Si lui était l'un des plus faibles de leur race...alors même les Saïyans étaient en danger.
Bordel...ça lui faisait deux humiliations consécutives. La renarde avait tenté de l'asservir, et manqué de peu de réussir, avant de lui faire comprendre qu'il n'était qu'un insecte pour les "grandes têtes de Zélod". Déjà qu'il n'était pas grand chose sur sa propre planète, Kodaïan s'était efforcé de digérer l'information en se promettant de prendre sa revanche un jour...et puis maintenant ça. Il avait lutté, résisté, rusé...et ça n'avait pas suffi.
Deux batailles, deux défaites. C'était plus qu'il n'aurait du pouvoir en supporter...et pourtant c'est un sourire moqueur, tordu par la souffrance, que l'Astral afficha en essayant de se redresser, ne serait-ce qu'un peu, ne pouvant pas tolérer de rester affalé comme une carpette plus longtemps.


"Comme si...ha...ha...de telles égratignures...pouvaient venir à bout...d'un Saïyan !..."

Il y avait de la bravade insensée, certes, car sa vision était trouble. Les distances étaient floues et même l'alien lui semblait distordu, ondulé, alors qu'il était à portée de bras...mais aussi de la sincérité, et une macabre assurance.
Kodaïan savait parfaitement que son peuple était incroyablement résilient. Si on ne s'assurait pas de la mort d'un Saïyan de ses propres mains, il était fort probable de le voir en réchapper et réapparaître, plus fort que jamais. Car les guerriers de Plant devenaient plus forts à chaque combat, et leur potentiel croissait indéfiniment.
Oui, il survivrait, se surpasserait, et un jour ferait bouffer son immonde queue qui ressemble à un radis mou à ce salopard à tête d'aubergine. Son rictus s'élargit péniblement, alors que ses yeux se couvraient d'un voile un peu plus opaque. Bah ! Peu lui importait de voir son immonde adversaire le dominer de toute sa stature.


"Non seulement...je vais survivre...mais je reviendrais encore plus fort...et je te péterais la gueule..."

Est-ce qu'il était bien recommandé de défier un type qui pouvait vous achever d'un claquement de doigt ? Non, mais quand on a plus rien à perdre, il ne reste plus qu'à sauver les apparences, et partir avec classe, ou survivre avec hargne.
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 15 Aoû - 6:36
Blizzard Glacius
Blizzard Glacius
Messages : 285
Date d'inscription : 08/06/2018

Feuille de personnage
XP: 21
Power Level: 50 685
Inventaire:









Le Saiyan tentait de se redresser, gaspillant sa précieuse énergie à sortir des sornettes. Un sourire se dessina sur mon visage tandis que je regardai en direction du village :

« Je crois que tes camarades ne sont pas du même avis. Tu vas sûrement me répondre qu'ils n'étaient pas de vrais Saiyans. »

M'enfin, j'en avais plus qu'assez de jouer aux joutes verbales avec lui. Je me rapprochai et mis les mains dans le dos :

« Oh oui, tu vas survivre... »

J'arrivai à côté de lui et parlai sans tourner la tête vers lui :

« … mais uniquement parce que je l'ai décidé. »

Je le regardai finalement :

« Mort tu ne me servirais à rien. Et j'ai besoin de passer un message plus clair à ton roi. »

Je pointai son menton de mon index pour avoir son attention :

« Premièrement, tu vas ramener les corps de tes petits camarades et ta propre carcasse. Ensuite, tu iras voir ton roi pour lui dire que si je vois encore une de ses danseuses à la grande gueule sur mon territoire je lui ferai manger tous les cadavres que je lui ramènerai moi-même. Enfin, ne reviens pas me voir tant que n'auras pas gagné ta précieuse liberté. Je te donne une chance de l'atteindre car je pense que tu en es capable, et j'ai envie de voir ton évolution. Tu n'auras aucune revanche sans liberté. »

Je remis ma main derrière mon dos et marchait pour achever de passer derrière le Saiyan :

« Et je ne doute pas que tu auras à combattre le roi pour gagner cette liberté. Si tu gagnes... »

Je me tournai pour faire de nouveau face à mon interlocuteur :

« … épargne le. Il me doit une planète, et un jour je viendrai vers lui et lui ferai payer cette dette. Et il n'y aura aucune pleine lune dans l'univers qui le sauvera de cela. »

Je pensais que le Saiyan savait maintenant à quel point mes menaces étaient sérieuses, je ne doutais donc pas qu'il prenait mes paroles au sérieux. Oh certes leur roi était probablement fort, mais nullement hors de ma portée, personne n'était hors de ma portée avec de l'entraînement.

« Oh en parlant de cela... tu ferais bien de trouver autre chose face à moi. Ta forme de singe est puissante, mais inutile à force égale. Tu as beaucoup trop d'angles morts, ta taille joue contre toi ici malgré ta vitesse. Surtout que j'aurais pu gagner sans me fouler en détruisant la lune dès le début... »

Je fermai les yeux et baissai la tête, un léger sourire sur le visage :

« Mais je dois admettre que tu m'as impressionné, pour te prouver ma bonne foi je vais te révéler un secret. »

Je levai l'index, pointé vers le haut, devant mon visage :

« En théorie, je peux me transformer encore une fois. Cette dernière forme est la forme dans laquelle je suis né, mais je ne peux pas encore l'atteindre, son pouvoir est si grand que mon peuple est obligé d'adopter les formes de réduction de puissance que tu as combattu. Le simple fait d'essayer de la revêtir a failli me tuer et a détruit tout la région. Je te garantie que ta forme de singe n'aurait pas duré dix secondes face à cela. Alors si tu veux vraiment une revanche contre moi, tu ferais bien de t'entraîner, sérieusement. »

Je regardai alors une dernière fois autour de moi :

« Oh et... j'étais sérieux tout à l'heure, ceux qui vont t'acheter cette planète mourront. A toi de voir si tu veux les prévenir ou non. »

Je tournai ensuite les talons et régressai dans ma première forme avant de tourner la tête une dernière fois vers le Saiyan, un sourire carnassier au visage :

« Tu sais quoi faire maintenant. Je vais te laisser te reposer, j'ai grand hâte d'obtenir de tes nouvelles. »

Sur ces mots, je fis apparaître mon aura et décollai en direction de mon vaisseau. Bien que j'avais perdu la planète, j'étais satisfait, j'avais pu me défouler et me venger, de plus, j'avais gagné un jouet pendant un certain temps et quelques renseignements. J'avais également des choses à faire pour plus tard, notamment rendre visite au roi un de ces quatre...




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Ball Another :: Zone RP :: Espace-