Un forum de RP basé sur Dragon Ball, le manga d'Akira Toriyama, dans un monde où nos héros ne sont jamais nés...
 
-28%
Le deal à ne pas rater :
110€ de remise sur le Dyson Pure Hot+Cool (purificateur + ...
289 € 399 €
Voir le deal

La Créature à Central City

 :: Zone RP :: Terre :: Villes Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Jeu 13 Juin - 19:25
Protein
Protein
Messages : 46
Date d'inscription : 27/06/2016
Age : 23

Feuille de personnage
XP: 4
Power Level: 19 500
Inventaire:









J'étais posé au sommet d'un immeuble, observant la ville plongée dans la nuit pluvieuse. Je m'étais un peu renseigné sur cette planète depuis mon départ de la ferme. Ça faisait plaisir d'être enfin à 100% et libre de mes mouvements. Si j'avais bien compris, cette planète était divisée en deux principales factions : le Roi « légitime », un dénommé « Pilaf », et une faction militaire appelée « l'Armée du Ruban Rouge ». Et si j'en croyais ma carte mentale de la planète et le Palais au milieu de la ville j'étais actuellement à Central City, la capitale sous contrôle... pilafien ?

La ville était agitée, même de nuit et aussi tard, les boites et les bars étaient ouverts, des virées étaient organisées en voiture, ou alors les gens allaient dépenser leur argent dans les casinos. Il y avait aussi les travailleurs de nuit, enfin bref, une agitation à laquelle je m'étais fait à mesure que j'observai les terriens faire leur vie.

J'entendis alors les sirènes de la police et remarquai qu'une course poursuite s'était engagée quelques rues plus loin. Je me mis à un meilleur point d'observation pour voir de quoi il en retournait... hmm, pas grand chose de nouveau, juste une voiture de police qui poursuivait une autre voiture.
Bien que j'étais content de pouvoir aller où je voulais, je m'ennuyais.

Bon... autant attendre que le jour se lève.

« Bang ! »

Mes oreilles captèrent alors un bruit qui ressemblait aux armes à feu des terriens, ça n'annonçait rien de bon. Enfin pas pour moi.
Pourquoi ne pas aller voir, cela ferait une bonne distraction pour la nuit. Je disparus de la vue de tous et réapparut non loin de la source du bruit, un appartement de la ville, mon sens de l’ouïe supérieur me permit d'entendre les pleurs d'un garçon dont la mère a apparemment été abattue.

Je sentais quatre Ki à l'intérieur, l'un d'eux était faible et s'éteignait peu à peu, probablement la mère. J'étais désormais à la fenêtre, flottant en l'air, le lieu était plongé dans l'obscurité mais là encore je pouvais remercier mes créateurs de m'avoir donné une vue supérieur à la moyenne, je voyais l'individu qui tenait l'arme, la victime au sol, probablement le père et son fils derrière lui.

Je pourrais intervenir, ce serait très facile pour moi, mais en avais-je envie ? Et puis, qu'est ce que la mort ou non d'une famille allait changer ? De plus, je l'avais déjà dit, je n'étais pas le protecteur de cette planète.

« Bang ! Bang ! Bang ! Bang ! Bang ! »

C'était terminé. Les trois Ki s'éteignirent presque en même temps. Il sorti de l'immeuble et passa par une ruelle, une fois dans cette ruelle il entendit un bruit et se retourna, un éclair dévoila une forme insectoïde et des yeux qui n'étaient pas humains en train de le regarder tel un prédateur regardant sa proie.

« Qu'est ce que... ?! »

Instinctivement, il sortit son arme et la pointa vers la créature qui s'approcha doucement, pas à pas dans les flaques d'eau.

« Bang ! »

Aucun effet ?! La bestiole avançait toujours, l'instinct de l'humain lui dit de s'enfuir, mais il perdit une jambe avant d'avoir pu faire quoi que ce soit et se retrouva par terre, exprimant la même terreur que ces victimes il y a quelques minutes tandis que la main griffue de la créature s'approchait du cou de l'homme :

« Je ne suis peut être pas le sauveur de ce monde, mais toi je sais que tu ne mérites pas de vivre. »

Ma main trancha alors la gorge de ma victime et je la regardai se vider lentement de son sang et suffoquer. Les yeux froids d'une créature alienne serait la dernière chose que verrait cet humain avant de mourir.

Son Ki finit par s'éteindre et il ne bougeait plus, le silence entre deux éclairs retomba tandis que la pluie lava le sang sur ma main. Je n'avais peut être pas pu (ou pas voulu?) leur fournir protection, mais je pouvais au moins leur donner la justice.

Je tournai les talons et quittai la ruelle. Oui une justice étrange, mais une justice quand même dans ce monde impitoyable.




Revenir en haut Aller en bas
Jeu 11 Juil - 2:23
Protein
Protein
Messages : 46
Date d'inscription : 27/06/2016
Age : 23

Feuille de personnage
XP: 4
Power Level: 19 500
Inventaire:









Le jour se levait tandis que je dormais sur le toit d'un bâtiment, j'ouvris les yeux et me mis debout. Bon au moins la pluie m'avait lavé. Alors que j'allais sur le rebord du toit pour observer la ville, je vis de jeunes humains en uniforme rentrer dans celui-ci. Oh, avais-je dormi sur l'école ?
J'entendis alors la porte derrière moi s'ouvrir, ni une ni deux, je me cachait derrière le mur grâce à ma vitesse. Hmm, une bande de lycéens étaient arrivés en causant, certains s'assirent sur le rebord, d'autres restaient debout, leur sujet de conversation était aussi inintéressant que tout ce que j'avais pu écouter jusque là. Je soupirai et partis sur le rebord de l'autre côté, toujours caché par le mur de la porte et me préparai à partir :

« Et ta tante ça va Chiyomi ? »

« J'en sais rien... elle est toujours à East City, c'est le territoire du Ruban Rouge donc j'ai aucune nouvelle... »

« Tu m'avais dit que la dernière fois elle avait l'air d'avoir des problèmes avec le Ruban Rouge justement... »

« Oui... »

Hmm... Un problème visiblement en rapport avec la situation militaire de la planète. Je réfléchis alors... j'étais sur le point de partir mais peut être pouvais-je me dévoiler pour parler à ces gamins pour mieux comprendre ce qu'il se passait ici. Après... des gamins n'étaient peut être pas les mieux placés pour me renseigner.
Alors que j'avais du mal à me décider, je sentis soudainement un Ki qui me sortit de ma réflexion, cela venait de quelques immeubles plus loin. Je me déplaçai rapidement vers l'endroit... je détectais maintenant plusieurs Ki... je me posai sur le toit d'un immeuble et vis un peu plus loin, un terrien en tenue violette poursuivie par des individus en tenue totalement noire et le visage masqué...

En réalité, ma vue perçante m'indiquait qu'il s'agissait d'une terrienne en tenue violette, son visage était toutefois masqué également. Je regardai la course poursuite de loin, les individus sautaient d'immeubles en immeubles, ils avaient l'air... doués pour des terriens.
L'un des individus en noir finit par rattraper la terrienne et les deux s'engagèrent dans un combat au katana qui aurait probablement fait pâlir les meilleurs soldats de cette planète, la terrienne gagna un léger avantage et vira son adversaire d'un coup de pied.

Mais c'est alors que je sentis une nouvelle aura se manifester, plus loin du groupe, mais non loin de moi... Un individu portant la même tenue noire pointait la terrienne de l'index et tira un genre de projectile de Ki invisible, je l'apercevait grâce à sa vitesse bien trop lente pour moi, mais la terrienne ne vit pas l'attaque et fut touchée en plein saut avant de retomber lourdement sur un toit adjacent.

« C'est un groupe très bien organisé... probablement militaire ou paramilitaire. »

J'étais curieux de savoir leur histoire. Je me posai calmement derrière le « sniper » et l'assommai d'un coup derrière la nuque pour m'assurer de ne pas avoir d'interférence indésirables. Une fois cela fait, je m'envolai vers le groupe et atterris derrière les ninjas en noir, qui se tournèrent naturellement vers moi, m'ayant entendu. Je devinai une certaine surprise derrière leur masque, je décidai donc de parler :

« Vous m'avez l'air plutôt doués vous autres. »

Celui qui était apparemment le leader fit tournoyer son katana dans sa main et me répondit :

« Qu'est ce que t'es ?! T'as rien à faire ici ! »

Une voix féminine, une femelle donc. Les tenues très discrètes pouvaient porter à confusion, je croyais jusqu'à présent qu'il s'agissait d'un groupe de ninjas mâles, mais pas que visiblement.

« Juste quelqu'un de curieux. »

J'avais un léger sourire sur le visage, je savais que je les mettais mal à l'aise, l'un des avantages d'être un monstre : la peur que j'inspirai pouvait m'être utile.
Toutefois, il arrivait que certains veuillent jouer au plus courageux, et c'était visiblement le cas de ces clowns. Mais je n'étais pas vraiment étonné, leur organisation militaire pouvait leur donner un excès de confiance.

La femelle ninja claqua des doigts... rien ne se passa, elle claqua encore... je restais perplexe, mais ricanai lorsque je réalisai ce qu'elle avait essayé :

« Oooh... Ohohohohoh ! Si tu essayes de contacter ton sniper, il dort pour l'instant. »

« Comment ?! »

« Hinhinhin... maintenant, comme je vous l'ai dit, je suis très curieux. Alors dites moi qui vous êtes. »

J'entendis alors une réponse de la personne à terre, entre deux poussées de toux étouffées :

« Ils sont... le Wolfpack... »

Le masque de la ninja violette tomba au sol, et je vis un visage jeune, très jeune même, une gamine ! C'était une gamine ! Elle ne devait pas être plus vieille que ces lycéens que j'avais vu plus tôt !
Elle saignait au ventre, là où le tir avait touché et un filet de sang coulait également de sa bouche.

« Le Wolfpack... »

« Et ça y est ! Grâce à cette gamine tu en sais trop ! On te laissera pas repartir. »

Les ninjas se mirent alors en garde, leurs armes sorties...




Revenir en haut Aller en bas
Lun 15 Juil - 14:53
Protein
Protein
Messages : 46
Date d'inscription : 27/06/2016
Age : 23

Feuille de personnage
XP: 4
Power Level: 19 500
Inventaire:









Un silence empli de tension était tombé, les ninjas m’encerclèrent, cherchant un angle d'attaque. Moi je me tenais droit, regardant la chef dans les yeux :

« HmHmHm... je ne ferais pas ça si j'étais vous. »

J'entendis l'air siffler derrière moi, un projectile. Sans me retourner, je me décalai légèrement sur le côté. Les ninjas m'auraient simplement vu glisser tandis que le kunaï passait à travers la gorge de mon image rémanente, et fonçait vers un des ninjas qui para avec son katana, surpris.

Ce fut l'élément déclencheur, des dizaines de kunaï furent lancés par mes adversaires, je les parai avec deux doigts joints en soupirant. L'un d'eux arriva dans mon dos pour tenter de me trancher en deux avec son katana. Bon, fini de jouer.

Un coup de pied au visage, une nuque brisée, l'adversaire trop brave fut projeté sur un de ses camarades, mort. J'espérai maintenant que le message était passé. Je reposai délicatement le pied par terre, un petit sourire sur le visage. J'avais jeté un froid dans le courage de ces soldats apparemment.

Quelques uns tentèrent tout de même leur chance, mais finirent eux aussi par être des cadavres froids sur le sol de ce toit d'immeuble. La chef du groupe recula d'un pas, je pouvais sentir la transpiration se former sur son corps, on ne trompait pas mon odorat, ça sentait la peur. En même temps, avoir en face de soi un monstre invincible qui avait les deux pieds dans la flaque de sang créée par le cadavre de votre camarade mettrait n'importe qui mal à l'aise au minimum...

La ninja sortit alors quelque chose de sa ceinture, ce n'était pas une arme, cela ressemblait plus à une seringue... Seringue qu'elle s'empressa de s'enfoncer dans le bras. Je ne pus cacher ma surprise, encore moins lorsque je sentis son niveau de puissance grimper en flèche !

« Qu... Quoi ?! »

Elle déploya une aura blanche autour d'elle, faisant bien plus que décupler sa puissance et fonça pour m'asséner un coup de poing au visage. Surpris, je n'avais pas esquivé, mais je n'étais pas projeté, je fis juste un pas en arrière, à la grande surprise de mon adversaire qui avait le poing bloqué sur ma joue. Elle recula, terrifiée, tandis que je poussai un soupir guttural en essuyant le filet de sang violet qui coulait du coup de ma bouche :

« Pas mal... surprenant même. Mais pas suffisant. »

Je sentais sa puissance diminuer à nouveau tandis qu'elle semblait prise de spasmes douloureux, elle tomba à genoux, je m'approchai en recouvrant ma main de Ki pour former mes griffes de Ki et exécutait la chef du groupe. Hmm... apparemment cette substance leur donnait une puissance formidable, mais au prix de leur corps, ils ne pouvaient pas continuer le combat après. Cela devait sûrement être un dernier recours, ce qui signifiait qu'ils n'avaient plus d'option face à moi.

Cela se confirma lorsque je tournai la tête vers le reste du groupe qui fit immédiatement un pas en arrière avant de se mettre à détaler. Bien, c'était fini.
Mon regard se tourna alors vers la gamine en tenue violette, elle semblait sur le point de perdre connaissance, mais je voyais, dans son regard à première vue vide, une petite once de peur. Si bien qu'elle eut un petit sursaut lorsque je fis un pas dans sa direction. Arrivé à son niveau, je tendis le doigt vers elle et tirai un petit rayon de Ki... qui cautérisa sa blessure, mais la douleur acheva de lui faire perdre connaissance...




Revenir en haut Aller en bas
Mer 24 Juil - 20:00
Protein
Protein
Messages : 46
Date d'inscription : 27/06/2016
Age : 23

Feuille de personnage
XP: 4
Power Level: 19 500
Inventaire:









J'avais décidé de changer d'endroit. Déjà pour disparaître et ensuite pour pouvoir discuter plus sans risquer de se faire interrompre. J'avais pris la gamine sur mon épaule, toujours inconsciente, et m'étais envolé plus loin. J'avais décidé d'utiliser un autre toit, c'était de toute façon ce qu'il y avait de plus discret, à part les ruelles mais elles étaient au sol, ce qui induisait déjà un plus gros risque.

Je l'allongeai à l'ombre et attendis en observant la ville... bras croisés. Je cherchais aussi à savoir si ce... Wolfpack, nous avait suivi, mais je ne sentais aucune énergie sortant de l'ordinaire. Ils étaient faibles, mais déjà plus forts qu'un humain normal donc pas trop difficiles à repérer...

J'entendis alors au bout d'une heure, les complaintes de la victime derrière moi et me retournai vers elle. La gamine eut un sursaut en me voyant, puis regarda sa blessure qui ne saignait plus.

« Je vois bien que tu n'es pas normale. D'après la culture de cette planète les gamines comme toi sont censées être au lycée. Mais te voilà en train de combattre une horde d'assassins ninjas... mon nom est Protein, quel est le tien ? »

Elle mit un certain temps à répondre :

« A... Aiko... Aiko Hidemi... »

Hmm... Aiko Hidemi... Je percevais ses pupilles roses, dissimulées sous des yeux à moitié fermés d'épuisement et de douleur. Ses longs cheveux violets, similaires en couleur à sa tenue, dépassaient largement de sa capuche. Elle avait un visage que ses congénères auraient sûrement jugé « beau », rien à voir avec une combattante à première vue, juste une gamine. Dans un sens, elle me faisait penser à Marisa, la naïveté en moins.

« Et donc... pourquoi ces individus en voudraient à une gamine ? Aussi douée soit-elle. »

« Il y a quelques années... ils étaient un simple clan d'assassins... vendant leurs services au plus offrant... un jour, le Ruban Rouge a décidé de s'offrir leurs services, et le clan a pu croître, devenant une véritable force commando pour le Ruban Rouge... »

Hmm... Ce n'était pas banal comme histoire. Des assassins ayant pu tirer leur épingle du jeu en profitant d'un conflit ? J'aurais probablement fait la même chose, je dirais qu'ils avaient pris les bonnes décisions.

« … ils utilisaient un genre de drogue traditionnelle... pour augmenter leurs capacités... mais avec l'aide des scientifiques du Ruban Rouge... ce liquide jusque là légèrement dopant leur a donné des capacités bien supérieures aux humains... avec le contre-coup que t'as pu voir... »

Ils avaient transformé une vieille tradition de clan en arme... Je me demandais si ça valait le coup... après tout le contre-coup était bien trop sévère pour les bénéfices...

« Mon... père... était un membre de ce clan... mais a choisi de le quitter... il a réalisé que l'assassinat... c'était pas son truc... il a disparu et a ouvert un Dojo... et a rencontré ma mère... Mais on ne partait pas du Wolfpack comme ça... et mon père était devenu un homme qui en savait trop... »

« Alors ils l'ont tué. De même que ta mère, et tu es la dernière personne gênante. »

La jeune fille acquiesça :

« C'était il y a deux ans... mais j'ai pu m'échapper, mon père m'avait appris à me battre... et depuis... me voilà... »

« Une fugitive. »

« Je veux contre attaquer... mais je peux pas... ils sont trop nombreux et trop forts... »

Je regardai autour de moi pendant quelques secondes, et posai une question :

« Dis moi Aiko, est-ce que tu sais voler ? »

Elle eut un air surpris, puis secoua la tête :

« Est-ce que tu sais sentir les Ki, ou dissimuler le tien ? »

Encore une réponse négative, un sourire se dessina sur mon visage :

« Tu veux apprendre ? »




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Ball Another :: Zone RP :: Terre :: Villes-