Un forum de RP basé sur Dragon Ball, le manga d'Akira Toriyama, dans un monde où nos héros ne sont jamais nés...
 
-43%
Le deal à ne pas rater :
Souris Gaming sans fil Logitech G903 LIGHTSPEED
84.99 € 149.99 €
Voir le deal

[Solo] Premiers pas dans un nouveau monde

 :: Zone RP :: Espace Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Jeu 9 Mai - 16:35
Blizzard Glacius
Blizzard Glacius
Messages : 285
Date d'inscription : 08/06/2018

Feuille de personnage
XP: 21
Power Level: 50 685
Inventaire:





Premiers pas dans un nouveau monde


Solo



Je me tenais au milieu de la montagne que je venais de dévaster, les yeux fermés, j'examinais plus précisément ce qui clochait... Je n'avais aucun contrôle sur mon énergie, ce qui se reflétait sur le manque de contrôle de mon corps. Maintenant que j'y pense, j'avais eu le même problème mais en moins grave lorsque j'avais tenté de prendre pour la première fois ma seconde forme, à côté de ça ma troisième forme était clairement beaucoup plus exigeante.
Je soufflais profondément, je faisais un effort considérable pour me contrôler mais pourtant je sentais que j'étais en train de gaspiller mon Ki, il s'évadait par petites quantités. Je rouvris les yeux et fis un pas en avant, le sol se troua encore sous mon pied. Merde ! Je n'étais pas prêt de rentrer comme ça... je fis un autre pas en tentant de me contrôler mais rien n'y faisait, j'écrasais toujours la planète.

« C'est absurde ! Je fais ce que je peux pour que mes gestes soient aussi délicats que possibles ! Pourquoi ça ne fonctionne pas ?! »

Je regardais alors mon corps en réfléchissant :

« Serais-ce possible... »

Je décollais alors, détruisant une nouvelle fois le sol sous mes pieds, une nouvelle fois, vers l'espace cette fois-ci. Je m'arrêtai en orbite de la planète :

« Plutôt que d'essayer de la contenir... »

Je serrai les poings et contractaient mes muscles :

« … je devrais la laisser sortir ! »

Je fis alors exploser mon aura :

« AAAAAH ! »

Mon aura se manifesta à nouveau, aussi agressive que lorsque j'avais tenté de me transformer, l'énergie fut alors expulsée dans toutes les directions tandis que je relâchai le contrôle, encourageant même l'énergie à sortir. A la surface de la planète, le ciel fut teinté de violet et les étoiles disparurent, j'étais devenu un véritable soleil dans le ciel de Blizzard 00. Le sol trembla et un cataclysme d'énergie se déchaîna aussi bien dans l'espace que sur la planète, le Ki étant expulsé dans toutes les directions.

« M-m-m-MAIS IL VA TOUS NOUS TUER ! »

Nabana était en panique face au tremblement de terre, se tenant le crâne avec ses deux mains, tous les autres paniquaient aussi, seuls 03 et Spark étaient complètement stoïques :

« Il faut le contacter ! Spark, va dehors et dis lui de se calmer ! » s'exclama Pear

« Inutile. » répondit Spark

Devant l'air interrogateur de Pear, 03 expliqua :

« Quand Givrus Glacius a entreprit la construction de cet abri, il ne connaissait pas totalement la violence des intempéries de la planète, il a donc fait en sorte qu'il puisse résister aux catastrophes naturelles. »

« C'est pas une catastrophe naturelle là ! C'est le Seigneur Glacius ! »

« Oui et mon Maître est très intelligent, au cas où les choses tourneraient mal, il s'est placé en orbite de la planète. » répondit calmement le robot

De mon côté, la tempête continuait, mais l'énergie manquerait bientôt, une idée émergea alors dans mon esprit : et si mon corps était plus facile à contrôler avec autant d'énergie en moins ?
Je refermai alors les vannes, plus facilement que je ne l'aurais cru, et la tempête se calma, la nuit retomba sur la planète.

« Ah... Ah... Ah... »

J'étais essoufflé, je me laissais tomber, la gravité m'attira peu à peu à nouveau vers la planète et je fis une chute de plusieurs dizaines de kilomètres, creusant un sacré trou dans le sol à mon atterrissage. Je restais allongé plusieurs minutes à reprendre mon souffle, j'ouvris les yeux et vis le ciel étoilé, le silence était retombé sur la planète, c'était reposant après tous ces efforts... Je tournais la tête sur le côté et vis un caillou, je le ramassais sans le briser en morceaux, ce qui était déjà un progrès, puis le comprimais dans ma main pour finir par le détruire. Bien ! J'arrivais enfin à maîtriser ma force, maintenant je devais m'habituer à ce corps pour pouvoir répéter la même opération à pleine puissance.

Je me relevais après avoir repris mon souffle, et donnais un coup dans le vide, un coup maîtrisé qui n'avait déclenché une tempête au déplacement d'air. Bien ! Comme je le pensais je pouvais m'entraîner normalement après avoir dépensé beaucoup d'énergie. Je mis donc un coup de pied dans le vide, puis un coup de poing et commençai à enchaîner, m'exerçant à combattre sous cette forme. Je cessai ensuite mon enchaînement statique et fis un pas en avant, un pas qui ne détruisis pas le sol, je me mis donc à voler, me déplacement rapidement d'un endroit à un autre à une vitesse que personne sur cette planète ne pouvait suivre, même dans mon état de fatigue.

Je me posais alors sur un autre plateau et observai une nouvelle fois mon corps avant de souffler et de me concentrer, je me transformai à nouveau mais régressai en seconde forme avant de m'envoler vers la base. Mes hommes furent surpris de me voir transformé vu que j'apparaissais la plupart du temps en première forme, ignorant les éventuelles questions qu'ils auraient pu me poser je parlai :

« Je viens seulement me reposer, j'y retourne demain. »

Ce que je fis le lendemain, je me retrouvais à nouveau dans le désert rocheux de cette planète, en plein jour cette fois.
J'étais assis en tailleur, en train de méditer, comme d'habitude avant chaque entraînement j'essayais de me concentrer au maximum. Une fois cela fait, je me relevai et entamai de nouveau ma transformation. Le tout fut moins cataclysmique que la première fois, bien ! Ça voulait dire que j'étais en train de m'habituer. J'essayai de faire un pas en avant, le trou dans le sol fut amoindri comparé à hier c'était bien considérant que j'étais à plein puissance, la maîtrise de ma forme de réduction me parut tout à coup beaucoup plus à portée qu'hier ! Mon corps avait réussi à s'adapter en si peu de temps ! Ce n'était pas très surprenant vu la race de survivants adaptatifs à laquelle j'appartenais, et vu comment je n'avais pas abandonné et avais essayé jusqu'au bout. La vérité était que ça n'avait pas été aussi facile que ça, la douleur et le sentiment d'impuissance face aux caprices de ce nouveau corps avaient été telles que beaucoup auraient sans doute abandonné, ce qui était probablement la raison pour laquelle peu de Démons du froid s’embêtaient à aller au delà de la seconde forme. Bah ! C'était aussi comme ça que se faisait la sélection naturelle.

Ces résultats positifs m'encouragèrent et je décidai donc de faire une balade à pieds sur la planète. Mes traces pouvaient facilement être suivies, telles des traces dans la neige, à l’exception que la neige était un sol rocailleux que je brisais à chacun de mes pas. Je pris la décision de ne pas m'arrêter tant que je n'avais pas réussi à laisser le sol intact. Autant dire que j'en avais pour une paire de kilomètres.

Sur le chemin, je me baissai parfois pour ramasser des cailloux que j'essayai de tenir dans ma main sans briser, sans grand succès. Les paysages de cette planète n'étaient pas vraiment ce qu'il y avait de plus passionnant, enfin c'était compréhensible, mon père avait installé cet abri sur une planète sans intérêt esthétique, le seule chose qui pouvait attirer les étrangers par ici c'était les ressources minières, et encore il faudrait qu'ils maîtrisent le voyage spatial ou qu'ils puissent survivre dans l'espace pour venir ici.

Enfin mon père avait également probablement prévu que j'entraîne mes formes supérieures, et pour ça une planète déserte était idéale, l'espace aussi mais bon. Tout ça pour dire que sur une planète comme celle ci, ma technique d’entraînement n'était pas vraiment palpitante : des rochers gris à perte de vue, un courant d'air, le soleil oh et là bas... un rocher. Que d'attractions touristiques ici, j'aurai du prendre mon appareil photo !

Ah... j'étais en train de m'énerver. Je devais me calmer, mes nerfs n'allaient pas m'aider à réduire les dégâts de ma balade.
Bien qu'ayant dit que je ne m'arrêterais sous aucun prétexte, les forces de la nature m'obligèrent à me stopper. Tiens, voilà une formation géologique que je voyais pour la première fois ici : un ravin, mais pas un petit, un véritable gouffre dont l'autre côté n'était même pas visible à l'horizon. Je me baissai pour regarder en bas, on en voyait pas le fond. Soupirant, je reculai de quelques pas et me préparai à courir, après avoir parcouru ma zone d'élan je sautai, montant extrêmement haut dans le ciel, pendant un moment je doutai même d'avoir mis un peu trop d'énergie dans mon saut, mais j'avais visiblement réussi à contrôler ma force un minimum puisque j'atterris de l'autre côté.

« Bon... au moins j'arrive à ne pas me propulser en orbite. »

Je continuai alors ma marche, et au bout d'un moment, je sentis qu'un bruit manquait, un bruit auquel je m'étais habitué durant les dernières heures. Je regardais mes pieds et constatai l'absence de craquelures sur le sol. Je forçai un peu plus sur mes orteils et formai moi-même, volontairement, la craquelure.
Je m'étais enfin habitué à marcher sous cette forme ! Mais j'avais besoin d'avoir le cœur net que je maîtrisai ma force un minimum. Regardant autour de moi, je vis un autre plateau rocheux et m'approchai de lui en prenant mon temps, confiant de moi-même. Une fois arrivé devant, tendis ma main et la posai sur le monticule. D'ordinaire, j'aurai brisé toute la montagne rien qu'en faisant ce geste, mais là... rien. Une idée émergea alors dans mon esprit : pourquoi ne pas tester à quel point je maîtrisai cette puissance ?
J'envoyai alors un bref rayon de Ki qui traversa toute la montagne, s’ensuivit un silence de quelques secondes, puis une gigantesque explosion consuma toute la zone... Oups...

« Ce n'est... pas vraiment ce que j'essayais de faire. »

Avais-je dis pour moi-même alors que j'avais encore la main tendu comme si je touchais toujours la montagne qui n'existait plus...




HRP : si validé par le staff Blizzard a un niveau de maîtrise de 1 RP sur 3 de sa troisième forme, cela lui permet de se déplacer sans détruire son environnement mais il aura toujours du mal à s'économiser en combat et à maîtriser sa force (il est considéré comme toujours à 100% en combat)





Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Ball Another :: Zone RP :: Espace-