Un forum de RP basé sur Dragon Ball, le manga d'Akira Toriyama, dans un monde où nos héros ne sont jamais nés...
 

 :: Zone RP :: Plant :: Capitale Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Saiyans, bouffe et baston [Kodaian]

avatar
Messages : 66
Date d'inscription : 27/06/2016
Mar 29 Mai - 19:37
Planète Plant, heure du déjeuner :

L'heure des repas était bien le seul moment où les décibels se réduisaient sur la planète, chaque Saiyan étant concentré sur son assiette. Ainsi, dans la cantine, la salle était sous bruit constant de couverts qui percutaient les parois des assiettes, des bols, des bruits de mastication... Eh ben oui les Saiyans étaient pas vraiment penché sur les bonnes manières.

Un d'eux était particulièrement chargé en bouffe, il venait de refaire le plein et ne voyait plus devant lui tant il en transportait sur les bras et ce qui devait arriver arriva. Il percuta une table et reversa tout sa bouffe sur les Saiyans qui y mangeaient. L'un d'eux saisit le fautif par le col en l'insultant d'une manière bien beauf, le fautif se défendit en beaufant également et un coup partit, propulsant un Saiyan dans une autre table ce qui énerva les guerriers présents et de l'effet boule de neige la cantine partit en baston générale.
Ce n'était pas vraiment hors de l'ordinaire, ça arrivait même plutôt souvent, toutes les excuses étaient bonne pour se mettre sur la gueule après tout.

L'un des Saiyans était en train de manger son repas, ne semblant pas vraiment intéressé par le bordel qu'il se passait autour de lui, il voulait bouffer en priorité, son nom était Kodaian. Seulement, la cuisse d'animale grillée qu'il était sur le point de se faire fut désintégrée par une vague d'énergie. Il ne fallait pas chercher bien loin pour trouver les coupables, un décalage de tête sur le côté et on pouvait voir un Saiyan avec la main encore fumante et un autre qui s'était décalé, probablement pour éviter le coup.




HRP : si tu utilises ton scouter je te donnerai la force des deux Saiyans en pv

_________________
This is what happend when he's watching you
I'm the True God.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 36
Date d'inscription : 28/11/2017

Feuille de personnage
Power Level: 25700
Power Level en Kili: 0
Inventaire:
Mar 29 Mai - 22:27
Sur Plant, deux choses étaient monnaie commune. Les gueuletons et la baston. Il était même fréquent de voir les deux en même temps. Race la plus morfale de la galaxie, les Saiyans se goinfraient aussi souvent qu'ils le voulaient et engouffraient tout ce qui était vaguement comestible tant que ça rentre.
C'est d'ailleurs sûrement l'un des rares traits que l'Astral partageait avec ceux de sa race. Il aimait bouffer. C'est bien l'un des rares moments où il se montrait volontiers dans un lieu fortement fréquentés, et Kodaïan se disait souvent que l'appel de l'estomac n'admettait aucune excuse.
Manger beaucoup, c'est sacré. Manger tout ce qui passe à portée, c'est une qualité.

En revanche, quand la bagarre éclata, macho-man ne broncha pas. Il aimait le combat bien sûr, il vivait pour se battre comme tout bon Saiyan...mais contrairement aux autres habitants de Plant, l'Astral n'aimait pas se battre pour rien. Une bagarre pour le seul motif de taper une bande de guignols de l'intéressait pas. Il s'estimait au-dessus de ça.
Après tout, Kodaïan convoitait le véritable pouvoir, celui qui lui permettrait de s'affranchir de toute loi et de toute autorité, fusse celle du roi en personne. Si se battre avec la plèbe suffisait à atteindre une telle force, tous les Saiyans seraient déjà des dieux régnants sur l'univers.
Aussi il s'empiffrait avec dédain, sans se soucier de la bagarre.

Et soudain, c'est le drame. Il s'apprêtait à mordre goulûment dans un cuissot bien juteux quand la viande explosa devant son nez. Se retrouvant avec un bout d'os fumant, il réalisa que non seulement on le mêlait à ce bordel...mais qu'en plus, on osait s'en prendre à sa bouffe !
On disait souvent que Kodaïan était calme. Placide même, c'était sujet de raillerie parmi ses pairs car une telle attitude était décriée chez les siens.
"Placide" d'un point de vue Saiyan.
N'importe quelle autre race l'aurait qualifié de barbare enragé, au même titre que tous les autres. En particulier lorsqu'il catapulta la table droit sur la gueule des deux petits salopiauds qui avaient osé cramer sa bouffe !


"Fils malpropres de végétariens ! Vous avez explosé ma viande ! Donnez moi votre bouffe ou j'vous défonce !"

"Calme". Un gros Saiyan, véritable armoire à l'intelligence discutable ricana en le pointant du doigt. Kodaïan avait non seulement utilisé une tournure de phrase "subtile", mais en plus il négociait. L'Astral le fit taire en allant chopper un autre Saiyan pour le lui jeter dessus. Il avait d'autres soucis qu'un débile fini qui se foutait de ses "manières" plus délicates que celle de n'importe quel autre morfale.
Les Saiyans ne respectaient que très peu de choses. La puissance, l'honneur, la fierté typique de leur peuple...et la nourriture.
Or, on avait détruit sa bouffe bordel ! Et juste avant qu'il ne la croque ! SACRILEEEEEGE !!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 66
Date d'inscription : 27/06/2016
Jeu 31 Mai - 8:45
Le combat des deux Saiyans s'était involontairement interposé entre Kodaian et la perspective d'un bon repas, celui-ci s'était donc naturellement énervé, insultant les fautifs en essayant de les racketter de leur propre repas. Il se fit moquer par un Saiyan grassouillet et le calma en lançant un autre Saiyan sur sa tronche.
En même temps, ceux qui étaient responsables de la destruction du repas de Kodaian s'énervaient face à sa menace et l'un d'eux lui répondit :

« Ferme ta gueule toi ! J'suis déjà occupé avec ce connard ! »

L'autre Saiyan réagit :

« Mais c'est toi le connard ! C'est toi qui lui as grillé sa bouffe en plus ! »

« Si t'avais pas été une lopette en esquivant mon attaque ce serait pas arrivé ! »

« Tu me traites de lopette ?! C'est pas ce que m'a dit ta mère hier soir ! »

« T'es mort ! »

Ignorant complètement Kodaian, les deux Saiyans se remirent à combattre. Pendant ce temps, le gros qui s'était moqué de l'Astral se relevait avec le Saiyan qu'il s'était pris sur la tronche :

« Enfoiré... » murmura-t-il

Il tira une vague d'énergie sur Kodaian tandis que l'autre lui fonça dessus pour se venger d'avoir été balancé, il était déterminé à lui enfoncer son pied dans la figure.



HRP : tes adversaires sont donc le gros Saiyan qui s'est foutu de toi et celui que tu lui as balancé sur la tronche, pour me faciliter le travail de rédaction, ils seront appelez à partir de maintenant Saiyan 1 et Saiyan 2.

Puissances :

Saiyan 1 (le gros) : 8000 unités

Attaque : 2000

Défense : 4000

Vitesse : 2000


Saiyan 2 : 5000 unités

Attaque : 2000

Défense : 1000

Vitesse : 2000

Ils sont tous les deux pour l'instant à 30% de leur puissance quand ils attaquent

_________________
This is what happend when he's watching you
I'm the True God.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 36
Date d'inscription : 28/11/2017

Feuille de personnage
Power Level: 25700
Power Level en Kili: 0
Inventaire:
Jeu 31 Mai - 10:15

Mais...mais c'est qu'ils s'en foutaient de lui en plus !? Les deux boloss qui l'avaient mis au régime se bousculaient comme des cons en traitant leurs mères - grave insulte chez les Saiyans - avant de recommencer à ce mettre sur la tronche.
Autant leur affrontement était probablement légitime, et il aurait pu être tenté de les laisser le régler entre eux pour finir le vainqueur...mais sa raison à lui était meilleure : LA BOUFFE ! Il n'y avait rien de pire que de s'en prendre à l'assiette d'un autre guerrier.
Il fit craquer ses poings, prêt à multiplier les pains - quel pouvoir fantastique ça serait même si le pain tout seul c'est fadasse - sans discrimination aucune ce n'était pas son genre.

Mais avant qu'il ne puisse se la jouer messie de la cantine, une décharge d'énergie attira son attention. Elle était accompagné d'une chaussure volante avec un Saiyan derrière, et Kodaïan faillit ne pas reconnaître les deux débiles qu'ils venaient de jeter l'un sur l'autre cinq secondes plus tôt. Apparemment, les débiles voulaient se battre. Bon, c'était assez normal, il en avait pris un pour taper sur le deuxième...
S'il y avait bien un défaut que les natifs de Plants ont...c'est bien de ne jamais savoir quand laisser tomber. D'un simple petit "bip" sur leur scouter, Crétinos et Stupidus auraient su qu'il était largement au-dessus de la masse.
Kodaïan soupira calmement, las en essayant d'évaluer leurs forces "au pif". Qu'ils étaient lents ! Il pourrait certainement passer pour une forme floue et insaisissable avec moins de la moitié de sa vitesse. Enfin, il fallait se faire une raison, et se dire que ça lui servirait d'échauffement pour aller botter des culs après.

Trouvant l'idée plutôt satisfaisante au final, l'Astral se fixa à mi-vitesse et attendit le dernier moment pour esquiver. Il se décala d'à peine un mètre sur le côté, laissant passer le Saiyan-kick volant et la boule d'énergie. Avant qu'il n'ait le temps de réagir, Kodaïan flanqua un coup de pied en plein buste du guerrier et le repoussa sur le kikoha. Cela aurait été dommage de s'en priver.
Il augmenta encore d'environ un dixième sa vitesse, se fendant à peine un instant d'un sourire, l'exaltation d'écraser les faibles procurant toujours un certain plaisir, et fonça sur le gros qui avait encore les yeux grands ouverts d'avoir vu l'Astral échapper à son tir.

Koda s'arrêta juste devant lui, lui laissant une seconde pour cligner des yeux et offrir à son petit cerveau lent le temps de comprendre ce qui se passait. Puis, plus vif qu'un serpent-éclair, il lui flanqua les doigts dans les yeux, lui colla un poing sur le nez, un crochet à l'estomac et se faufila dans son dos avant qu'il ne réalise avoir pris un coup pour lui envoyer une rafale fulgurante en zone vulnérable.
Hrmpf. Comme il pouvait s'y attendre, ce type était une brique ! Même sans son armure, c'était l'archétype classique du gros boulet n'étant ni vif, ni malin mais qui encaisserait tout ce qu'il enverrait jusqu'à ce que l'un des deux fatigue.
Fort heureusement, Kodaïan avait l'habitude de ce genre d'adversaire, sans finesse ni plan et possédait l'attaque idéale pour lui faire mordre la poussière...mais il trouvait ça outrageusement excessif de l'employer pour se débarrasser d'un tel abruti. Ce serait lui faire un honneur qu'il ne méritait pas.

Au lieu de quoi plutôt, quand le gros se retourna pour le frapper à la volée, Kodaïan s'écarta à nouveau, et plaçant à mi-chemin entre kick-man et gros sac, les bras croisés, un petit sourire satisfait au coin des lèvres et sa queue battant l'air avec provocation. Contrairement aux deux autres, il ne portait pas son armure et affichait fièrement sa musculature compacte et élancée.
Peu de soldats de Plant refusaient de porter l'uniforme, car très peu trouvaient un intérêt à se priver d'une bonne protection supplémentaire...mais Kodaïan particulièrement s'enorgueillissait d'être assez vif et différent des autres pour en faire un signe distinctif.


"Vous ne voudriez pas ralentir encore un peu ? Ça me laisserait le temps d'aller me resservir et de digérer avant votre prochaine attaque."

En vrai, jamais l'Astral ne se serait permis de manger pendant un combat. La baston, c'est sacré et la bouffe encore plus. On ne ruine pas les deux en essayant de les faire en même temps...mais l'image évoquée était amusante.


hrp : Koda se balade à 50% pour l'instant (un bref instant à 60% pour le gros), soit des coups à 2000 de force (et qui ignorent 10% de la défense des victimes) et 5000 à 6000 de vitesse)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 66
Date d'inscription : 27/06/2016
Ven 1 Juin - 22:58
Le Saiyan qui voulait frapper Kodaian du pied fut surpris par la vitesse à laquelle sa cible réagit, il fut projeté vers l'attaque de son « partenaire », celle-ci explosa dans son dos, heureusement qu'il avait son armure...
Le gros qui était aussi surpris, vit Kodaian apparaître devant lui, il ne put retenir un « Quoi ?! » d'étonnement et se prit deux doigts dans ses yeux écarquillés, un poing dans le nez et un au ventre et l'attaqua ensuite dans le dos.
Les deux Saiyans se relevèrent, énervés, mais n'ayant pas souffert beaucoup de dommages, le gros se mit à rire légèrement :

« HinHinHin... »

Il matérialisa deux boules de ki, une dans chaque main, et en lança une, il attendit que la première atteint sa cible avant de lancer l'autre, tandis que le troisième coup viendrait de dos, par le Saiyan numéro deux qui fonçait vers lui en lançant lui aussi une boule de Ki au préalable.

Mais ça ne s'arrêtait pas là, le gros enchaînerait ensuite avec une vague d'énergie plus puissante que la dernière.


HRP : Voici l'ordre des attaques : Le Saiyan 1 te lance une boule de ki conscient que tu vas l'esquiver, il lance la deuxième après, le Saiyan 2 arrive dans ton dos pendant ce temps en voulant un corps à corps mais lance quand même un kikoha en fonçant et la dernière attaque vient d'une vague déferlante lancée par Saiyan 1.

Et les stats de défense des deux augmentent de 2000 car j'avais oublié de compter l'armure désolé.

Ils attaquent tous les deux à 60% de leur puissance

_________________
This is what happend when he's watching you
I'm the True God.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 36
Date d'inscription : 28/11/2017

Feuille de personnage
Power Level: 25700
Power Level en Kili: 0
Inventaire:
Ven 1 Juin - 23:48
Hmm...à bien y regarder, les deux imbéciles semblaient avoir la tête encore plus dure qu'il n'y paraissait. Il faut dire qu'il n'y avait pas grand chose à casser à l'intérieur, et avec leurs armures de combat, l'Astral aurait du mal à leur porter un coup véritablement critique sans donner de sa personne.
Cependant, ils étaient bien trop minables, grosses limaces lentes et vulgaires qu'ils étaient, pour qu'il se donne la peine de dévoiler ses meilleurs atouts comme ça. Il pourrait en prendre dix comme ça d'un coup sans stresser.

Les deux blaireaux décidèrent de monter d'un cran visiblement, leurs corps exprimant une plus forte tension et la vitesse de leurs attaques augmentant. Gros lard-kun tentait une feinte, jetant un tir tout droit sur l'Astral, qui esquiva sans même décroiser les bras mais en daignant toutefois hausser un sourcil.
Du coin de l'oeil, Kodaïan remarqua le deuxième imbécile le charger en lançant un Kikoha. De l'autre côté, Gros-lard retentait une seconde attaque destinée à le contourner. Pour deux abrutis pris au hasard dans la foule des incapables, ils affichaient une remarquable capacité à se coordonner.
Ou alors c'était pur hasard ?

Qu'importe. Ils n'étaient pas à la hauteur. Ces deux idiots ne se rendaient pas compte de l'écart qu'il y avait entre eux, et cela fit sourire l'Astral. Avec une belle économie de mouvement, il évita la projection d'énergie du deuxième Saiyan, puis pivota autour de lui pour passer dans son dos et lui délivrer un grand coup de pied rotatif pour le projeter dans le Kikoha du premier.
Puisqu'ils étaient si déterminés à dépenser leur énergie, Kodaïan s'en serait voulu de les contrarier...et encore plus de gaspiller la sienne.


"Vous n'êtes vraiment pas malins, pas vrai ?"

Il se déplaça deux fois, une fois sur un côté, une autre fois à l'opposé, à près du triple de la vitesse des deux guerriers, et cela sans effort. Kodaïan persistait à garder les bras croisés, et un léger sourire narquois au coin des lèvres. Il devait être un des Saiyans les plus rapides de la planète, si on excluait le roi lui-même et ses gardes. Aucune chance pour ces deux idiots de le prendre à défaut.
Cela dit, gros-sac avait l'air plutôt robuste. Du genre punchingball vivant et braillard. Le type d'individu lassant de ténacité.


"Mais je vais vous faire une fleur et vous montrer l'écart qu'il y a entre nous. Alors ouvrez grands les yeux, fermez bien vos bouches...et apprenez."

Il inspira profondément. Et durant à peine quelques battements de coeur, Kodaïan laissa surgir son plein pouvoir. Ridicule comparé aux véritables élites - dont il ne faisait hélas pas encore partie - mais avec une célérité fantastique. Plusieurs scouters, acitfs à ce moment, se mirent à couiner de panique en approchant de leur seuil de tolérance.
Les détecteurs n'avaient pas fini de biper que l'Astral se mettait en mouvement. Il enfonça violemment son poing dans le plexus du Gros, redoutablement précis et le balaya d'un coup de pied circulaire en pleine tête avant même qu'il ne se penche.
La seconde d'après, il s'était déjà glissé derrière le second Saiyan pour lui flanquer un violent coup de coude dans la nuque, puis pivota pour prendre de l'élan et le dégager d'un puissant chassé latéral en plein dans le dos.

Fier de sa petite démonstration, Kodaïan recroisa les bras et se gratta le nez à l'aide sa queue, exposant ce qui était normalement chez les Saiyans - mais plus chez lui - un point faible sans la moindre gêne. Il ne doutait pas que ces deux blaireaux n'avaient même pas eu le temps de le voir bouger qu'ils avaient déjà ramassé tous ces coups.
Cela dit, il manquait vraiment de force...et ça se sentait. Il aurait aimé simplement les assommer net, mais le guerrier de l'espace en était tout bonnement incapable. Même au maximum de sa force, Kodaïan pouvait simplement blesser le Gros...et encore, avec son armure, ce lourdaud était certainement capable d'en absorber bien plus que ça avant d'enfin déclarer forfait.
Et l'Astral refusait vraiment de se résigner à exploiter ses bottes secrètes pour deux clampins bas de plafond ! C'était indigne de son talent et de son intellect !


"Maintenant, cassez-vous les tarlouzes. J'ai d'autres chats à fouetter et vous m'avez fait perdre suffisamment de temps."

Diplomatie zéro. Lui-même s'était engagé dans une bataille pour une question d'orgueil. Et il était le responsable de l'engagement de ces deux-là, mais il s'estimait bien trop supérieur pour se soucier de la façon de penser de ses propres pairs.
Lui était plus fort, plus rapide et plus intelligent. Il n'avait pas à s'abaisser à leur niveau, c'était la plus évidente des lois et encore plus sur leur rude patrie qu'est Plant !
Hrp : Koda passe esquive les premières attaques à 60% de sa force (soit 6000 de vitesse) puis passe à 100% durant un bref instant (4000 d'attaque et 10 000 de vitesse) pour leur flanquer deux lattes chacun avant de se payer leur tête.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 66
Date d'inscription : 27/06/2016
Mer 6 Juin - 11:15
Kodaian évita la première attaque, et évita les deux autres kikohas avant de saisir son premier assaillant et de le lancer contre un mur (tu as du éviter les kikohas avant que le premier càc n'arrive donc tu as lancé le mec contre un mur au lieu de le lancer contre un kikoha). Ensuite, il les nargua en affichant sa vitesse supérieure :

« Putain... » murmura le gros de frustration tandis que l'autre se releva de son coup dans le mur

Kodaian passa ensuite à 100% avant de se déplacer encore plus rapidement vers ses assaillants. Il s'occupa d'abord du plus robuste, plaçant un coup de poing dans son ventre :

« Guh... »

Le gros se plia en deux, le souffle coupé durant un court instant, puis fut projeté d'un coup de pied au visage. Il se déplaça ensuite rapidement vers le second Saiyan et plaça un coup derrière la nuque :

« A... »

Il poussa un gémissement de surprise et de douleur, mais seulement durant une demie seconde car il sombra dans l'inconscience juste après, il ne sentit même pas le coup de pied dans le dos qui suivit après.

Le gros resta immobile quelques secondes au sol, et se releva, saignant du nez :

« Ça tu vas me le payer connard... »

Son rictus de colère se transforma en un petit sourire tandis que son aura blanche explosa au maximum et fit un geste de la main.
Kodaian était alors sur le point de payer sa trop grande assurance, l'un des kikohas était en effet toujours actif, il avait transpercé le plafond et avait commencé à se perdre dans le ciel de Plant jusqu'à ce que le Saiyan en surpoids en reprenne le contrôle. Il avait alors profité d'être au sol pour prendre son temps pour se relever, pendant ce temps, la boule d'énergie était revenu dans la pièce, dans le dos de Kodaian, lui avait fait explosé sa puissance à 100% et fit juste après un geste de la main, la boule de Ki gagna brusquement en vitesse et fondit vers speedy gonzales. Si jamais il voyait venir le coup, le gros, d'un autre geste diviserait la boule en quatre tandis qu'elle foncerait sur sa cible.


HRP : Le Saiyan 2 est out, le gros t'attaque alors à 100% et étant donné que depuis le début Kodaian frime je considère que sa garde est baissée et donc que c'est une attaque surprise et qu'il aura du coup beaucoup de mal à esquiver si c'est ton attention

_________________
This is what happend when he's watching you
I'm the True God.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 36
Date d'inscription : 28/11/2017

Feuille de personnage
Power Level: 25700
Power Level en Kili: 0
Inventaire:
Mer 6 Juin - 12:20

Hé bien, ils étaient encore plus pathétiques qu'il ne l'aurait pensé. Certes, l'Astral s'était un peu lâché en faisant l'honneur à ces vermines de leur montrer sa véritable force, mais il ne pensait pas que le plus petit se serait écroulé aussi facilement.
Cela dit, le gros lard avait remarquablement bien absorbé l'assaut. Sans doute sa surcharge pondérale avait-elle servi de protection supplémentaire, démontrant ainsi que même un minable pouvait servir dans l'armée, ne serait-ce que de bouclier pour les gens plus importants.
M'enfin, pas de bol non plus pour lui. Kodaïan préférait travailler seul, surtout si ces "alliés" étaient aussi lents et stupides que ceux-là. Mieux vaut être seul que mal accompagné, pas vrai ?

Mais dans son arrogance et sa supériorité, il ne prit pas garde à la petite astuce du gros. Après tout, qui aurait prêté attention à un trou dans le plafond, au milieu de cette cohue - qu'on appelait un midi classique sur Plant - où tout le monde criait, se cognait et tirait des décharges à tout va ? Pas lui en tout cas, ce n'était qu'un Kikoha perdu comme un autre. Pourquoi s'en soucier ?
Visiblement, le gros lard n'aimait pas se faire laminer par un gringalet comme lui, et rien que pour son visage furieux et frustré, cette bagarre ridicule valait peut-être le coup. Il laissa son pouvoir exploser ua maximum, ce qui fit à peine hausser un sourcil à Koda, qui ne se fatigua pas à faire l'effort d'utiliser son scouter pour vérifier son chiffre, convaincu qu'une larve resterait une larve qu'elle s'énerve ou non.
Quand il fit un geste de la main, l'Astral attendit...regarda autour de lui, puis ricana. Etait-il possible que ce naze soit à ce point stupide qu'il ne parvienne même pas à lancer un Kikoha quand bon lui semble ?
Il eut envie de lui rire au nez et s'apprêta à lui lancer une tirade cinglante, et peut-être même de finir cette histoire en lâchant une vague déferlante pour reprendre ses affaires.
Après tout, toute cette histoire avait commencé quand deux cons avaient explosé son gigot. Eux aussi devaient passer à la casserole.

Mais le rictus triomphant sur la face de pet du gros lard l'interpella. Une méchante appréhension le saisit, comme une menace imminente. Pas le genre de sentiment qu'il pensait ressentir alors qu'il avait écrasé son adversaire.
Et si le "coup raté" du sac à graisse n'était pas un coup raté, mais une feinte ?

Pris d'un terrible doute se retourna et découvrit le Kikoha qu'il pensait égarer lui foncer dessus à toute allure. Merde ! S'il s'était retourné une seconde plus tôt il aurait pu l'éviter facilement, mais là il risquait d'être touché quand même.
C'est pas grave, Kodaïan avait confiance en sa vitesse. Il pouvait le faire, s'échapper au dernier instant et esquiver !
Du moins il le pensait, car il avait à peine amorcé un geste que la vague d'énergie se fragmenta et lui coupa toute issue. Il était piégé !

Mais il n'avait pas dit son dernier mot. Puisqu'il ne pouvait pas esquiver, le Saiyan se recroquevilla en levant ses bras pour couvrir un maximum de surfaces vulnérables et déploya son Aura Défensive comme une carapace d'énergie.
Puisque sa vitesse lui était inutile, il la sacrifierait pour encaisser !
Il n'eut pas le temps de puiser efficacement dans ses ressources, mais cela suffit à lever une barrière pour amortir le coup. Quand la fumée se dissipa, Kodaïan était encore dans sa garde défensive et souffrait de quelques brûlures très légères, à peine suffisantes pour le déranger.
Mais ce n'était pas physiquement que l'Astral se sentait blessé...mais bien dans son orgueil. Ce gros lard, si lent, si bête...avait réussi à le prendre par surprise et à le piéger. pour lui, c'était une véritable humiliation, une défaite.


"Je pensais t'épargner, car tu ne valais pas la peine que je perde mon temps avec toi...mais tu un nuisible. Et les nuisibles, je les écrase !"

En se tendant violemment, Kodaïan laissa sa force monter à son maximum. La vague d'énergie déployée renversa les tables les plus proches et les guerriers les plus faibles. Maintenant, fini de jouer !
Dans le temps d'un battement de coeur, l'Astral traversa la distance qui les séparait et enfonça son coude dans l'estomac du gros lard et le fit se plier sous le choc, autant de la surprise de cet assaut fulgurant que du coup bien placé, et lui flanqua deux crochets, de chaque côté de la tête avant de le faire se redresser d'un puissant coup de genou sous le menton.
Le Saiyan était assez réputé pour être à la fois acharné et opportuniste. Il aimait frapper dans la moindre ouverture, et enchaîner ses assauts tant qu'il pouvait le faire.
Et il comptait bien le faire ici encore. Sitôt le gros redressé par le coup de genou, Kodaïan se tapit au sol pour lui flanquer un grand balayage, catapultant ses jambes dans les airs. Vif comme l'éclair, l'Astral lui attrapa la cheville et le fit tournoyer à toute allure, s'élevant de quelques mètres avant de redescendre pour le frapper violemment contre le sol.


"Tu es une vermine, un déchet. Tu mérites même pas que je te fasse l'honneur de subir mes techniques."

Comme promis, Kodaïan lui flanqua un pied sur la tête. Le message était clair : Il avait dominé le premier round, il dominait celui-là, et il dominerait encore et toujours tous ceux qui suivraient. L'Astral avait les phalanges engourdies, et commençait à sérieusement se lasser de ce combat sans intérêt, sa queue remuant nerveusement derrière lui sans qu'il n'y prête vraiment garde.

"Alors fais le mort, et ne croise plus jamais ma route."


Hrp : Koda encaisse l'attaque du gros en utilisant son aura défensive, sacrifiant 10% de sa vitesse (donc 1000 pts) pour augmenter de la moitié de ce montant sa défense (donc +500). Il monte ensuite à fond sa puissance, tatane le gros et le tape par terre.
De plus, étant largement plus rapide que nécessaire, il ignore 10% de la défense du gros (le descendant alors à 5400 de défense, au niveau de l'armure)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 66
Date d'inscription : 27/06/2016
Ven 15 Juin - 13:39
En voyant Kodaian se prendre l'attaque, le gros afficha un sourire en coin :

« Ah... Ah... »

Il était essoufflé de ce coup mais pouvait encore combattre. Merde... son ennemi était résistant, mais lui au moins sa fierté Saiyanne était satisfaite ! Celle de Kodaian en revanche... devait souffrir car il déchaîna sa puissance d'un coup et frappa le ventre du gros sans qu'il puisse réagir, il encaissa, de même que les deux coups de poing, incapable de discerner les mouvements de son adversaire, il se prit également un coup de genou dans le menton, une giclée de sang fut éjectée de sa bouche, il subit ensuite un balayage puis fut projeté au sol, là il eut tout de même le temps de se protéger la tête. Il avait des blessures légères sur le corps, l'armure était couverte de poussière. N'importe quel imbécile aurait deviné qu'il ne pouvait pas gagner, mais il était un Saiyan, sa fierté lui interdisait d'abandonner !

« Guh... »

Il sentit la pression du pied de Kodaian sur sa tête, mais était déterminé à se battre jusqu'au bout ! Il saisit la cheville de Kodaia, la main brillante d'énergie et y fit exploser une boule de Ki à bout portant puis profita du déséquilibre de son adversaire pour se projeter en l'air, parallèle au sol à l'aide d'un impulsion des bras. Il ouvrit la bouche et une immense vague de Ki tirée à bout portant se fondit sur l'Astral.


HRP : Le gros est déterminé à se battre à 100% jusqu'à la fin du combat, toutes ses attaques sont donc au maximum soit 2000 d'attaque

_________________
This is what happend when he's watching you
I'm the True God.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 36
Date d'inscription : 28/11/2017

Feuille de personnage
Power Level: 25700
Power Level en Kili: 0
Inventaire:
Ven 15 Juin - 15:08
Ce misérable chien devait avoir compris l'écart qui existait entre eux désormais. Cela dit, son attitude ne laissait pas supposer qu'il allait enfin abandonner. Les gros boeufs dans son genre étaient plutôt du genre à insister envers et contre tout, même lorsque le combat était perdu d'avance.
M'enfin qu'est-ce qu'il pouvait bien espérer faire, étalé par terre, impuissant et commençant à accuser le coup après les rafales d'attaques fulgurants de l'Astral ? Kodaïan se tenait prêt à lui enfoncer la tête dans le sol, et même à le planter à l'envers comme une carotte si jamais il faisait le malin.

Dans un geste qui lui paraissait désespéré, le gros lard lui attrapa la cheville. Il comptait peut-être l'immobiliser de cette façon ? Quel idiot, le Saiyan tatoué pouvait aisément se dégager, la vitesse était peut-être sa spécialité mais sa force était nettement plus élevée que celle du bourrin.
Mais pour la première fois de sa vie, peut-être, l'armoire à glace fit fonctionner ses neurones et fit exploser une boule d'énergie à même la peau de l'Astral qui lâcha une exclamation de surprise plus que de douleur. L'attaque était supportable, mais elle fit basculer subitement le Saiyan pendant que son adversaire se propulsait plus haut pour lui cracher un rayon à bout portant à pleine puissance. Malgré leur écart de forces, Kodaïan risquait de subir pas mal de dégâts s'il l'encaissait de plein fouet.

Mais l'Astral se caractérisait essentiellement par sa vitesse...et sa maîtrise du combat aérien. La petite ruse du gros guerrier avait pu le déstabiliser, si on respectait les lois habituelles de la gravité. Voyant tous les gestes de l'autre Saiyan comme s'il bougeait au ralenti, Kodaïan ne prit même pas la peine de se redresser avant de s'envoler à pleine vitesse pour esquiver la vague déferlante et se glisser derrière la baudruche blindée.
Le rayon passa suffisamment prêt pour lui roussir un poil ou deux, mais sans plus. Décidé à lui faire payer son audace et son acharnement, l'Astral lui décocha un coup de pied ascendant pour littéralement lui latter les boules et le faire basculer tête en bas. L'occasion était idéale pour tenter de porter le coup de grâce, mais ce gros sac avait déjà prouvé sa résistance, il n'était pas question de faire de la demi-mesure.
Gêné par l'armure de son adversaire, Kodaïan lui envoya cinq coups de poings selon un schéma précis pour essayer de la briser, ou du moins de la fracturer pour la rendre moins efficace, puis rassembla son énergie et frappa des deux paumes à la fois dans la poitrine du Saiyan avant de projeter une Vague Déferlante, qui avec un peu de chance lui ferait passer l'envie de se relever en l'envoyant bouler plus loin.


"Je t'avais prévenu, imbécile ! Tu ne seras jamais à mon niveau, cloporte."

Pourquoi est-ce qu'il le tapait déjà ? Ah oui, deux boulets avaient tiré dans sa bouffe pendant la bagarre et il s'était retrouvé à jeter des Saiyans les uns sur les autres, ce qui leur avait beaucoup déplût.
Il regrettait presque d'avoir gaspillé autant d'énergie pour éclater deux idiots...mais ce n'était rien. Des imbéciles, il en cognait tous les jours, et les deux autres ne feraient pas exception ! L'Astral prit un peu de hauteur, tant pour essayer de les retrouver - ne pouvant les chercher qu'à l'aide de ses yeux - que pour s'éloigner un peu de la mêlée et laisser cette plèbe stupide se mettre sur la tronche.

Dès qu'il les aperçut, enfin, c'était sûrement eux, en train de continuer à se coller des marrons et à insulter leurs mères, Kodaïan s'envola à pleine vitesse, bien chaud après avoir tabassé les deux autres, et frappa le premier d'un grand coup de pied dans le dos pour le projeter soudainement sur le second avant de leur balancer un véritable déluge de kikohas à pleine puissance et tant pis pour les dommages collatéraux !
Là, sa patience était à bout. Non seulement on l'avait privé de la fin de son repas mais en plus on lui faisait perdre son temps ! En dépensant allègrement son Ki ainsi, l'Astral allait rapidement s'épuiser, mais il y avait toutes les chances que ça lui permette de mettre promptement fin au conflit qui le concernait.
En tout cas, il avait intérêt car il n'avait pas envie de se taper toute la populace de la cantine les uns après les autres !



Hrp : koda profite d'avoir 5x la vitesse du gros pour l'esquiver, le latter dans les boules et lui envoyer une vague déferlante à bout portant.
Il cherche ensuite les deux coupables à l'origine de ce bordel, frappe par surprise le premier pour essayer de le jeter sur le deuxième, et arrose le tout avec son Déluge Astral (une grosse rafale en gros).
Le tout à pleine puissance
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 66
Date d'inscription : 27/06/2016
Mar 19 Juin - 2:55
Le gros Saiyan, aussi brave et déterminé qu'il puisse être, ne pouvait rien faire contre la vitesse de Kodaian à pleine puissance et se prit donc tout l'enchaînement sans pouvoir rien faire, il fut projeté contre un mur et atterrit brutalement au sol, la tête en bas :

« En... foiré... » murmura-t-il pour lui même avant de sombrer dans l'inconscience

Quelque part dans la cantine, Zoto, celui qui avait désintégré la bouffe de Kodaian et Rizitz, celui contre lequel il se battait, continuaient leur combat, ils étaient engagés dans un féroce corps à corps et avaient de nombreuses blessures car étant à peu près de forces égales :

« Bordel t'es résistant ! »
cria l'un

« C'est pour ça que j'ai pu démonter ta mère ! » répondit l'autre

« Mais tu vas arrêter avec ma mère ?! »

« Nan, penser à elle ça me motive ! »

« AAAAAH ! »

Trop concentrés sur leur rivalité, ils ne firent pas attention à ce qu'il y avait autour d'eux et se firent surprendre par l'arrivée d'un troisième adversaire qui les projeta et leur tira une volée de kikohas :

« Arg... mais c'est qui ce mec ?! » demanda Zoto à son rival tandis qu'il se protégeait en croisant les bras devant son visage

« J'en sais rien ! » répondit Rizitz en faisant de même

D'autres Saiyans étaient également pris dans la volée et se protégèrent du mieux qu'ils purent :

« Oh il m'énerve ! AAAAH ! »

« AAAAH ! »

Les deux Saiyans firent exploser leur aura au maximum et dissipèrent les kikohas et la fumée dans un violent courant d'air. Ils révélèrent alors les autres Saiyans, plus faibles qui étaient gravement blessés, ceux-ci déjà épuisés par leur combat tombèrent dans les pommes, Zoto et Rizitz tenaient debout, blessés et essoufflés, mais debout :

« Ah... Ah... Eh mais... c'est l'autre de tout à l'heure... »

« Ah... Ah... Alors comme ça il en veut aussi... ? »

Zoto et Rizitz se mirent en position de combat et foncèrent sur Kodaian afin de l'enchaîner de coups.


HRP : Le gros est out, maintenant il y a changement d'adversaires

Puissances :

Zoto : 15 000 unités

Attaque : 5000

Défense : 4000 + 2000 (armure)

Vitesse : 6000


Rizitz : 14 000 unités

Attaque : 3000

Défense : 4000 + 2000 (armure)

Vitesse : 7000

Oui ils sont forts mais ils ont déjà combattu avant de te combattre toi, ils veulent t'enchaîner au corps à corps à pleine puissance pour l'instant

_________________
This is what happend when he's watching you
I'm the True God.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 36
Date d'inscription : 28/11/2017

Feuille de personnage
Power Level: 25700
Power Level en Kili: 0
Inventaire:
Mar 19 Juin - 9:25
Mais ils étaient potes ou ennemis à la fin ? Les deux destructeurs de dîner semblaient capable autant de vouloir taper sur l'autre que de l'inviter à vider un frigo. Certes, lui-même aurait suggéré une trêve dans une telle situation pour éliminer l'intrus, mais honnêtement le Saiyan ne s'attendait pas à ce que ses deux cibles se liguent aussi vite et simplement contre lui.
Et contrairement aux deux imbéciles qu'il avait cogné avant, ceux-là étaient largement au-dessus du lot. Ils avaient beau se battre depuis longtemps et être visiblement fatigués, ils avaient assez aisément encaissé son pilonnage vigoureux et paraissaient même en redemander.

En réponse, Kodaïan fit lui-même exploser son aura, autant par défiance que parce qu'il aurait besoin d'être vraiment à fond, car non contents d'être puissants et dangereusement robustes - portant leurs armures contrairement à lui - ils s'envolèrent également à bonne vitesse. Il demeurait de loin le plus rapide...mais ils étaient deux, et cette fois ses petites ruses ne marcheraient pas.
Il était impératif qu'il exploite au maximum son meilleur atout. Les deux guerriers paraissaient aussi résistants l'un que l'autre, mais ne s'envolèrent pas avec la même célérité. Riritz était légèrement plus vif, et aussi étrange que ça puisse paraître ça arrangeait bien l'Astral.

Sentant qu'il aurait besoin de place, le guerrier du ciel se calqua sur la vitesse de Zoto et s'envola à l'extérieur par le trou dans le plafond en fixant ses adversaires d'un regard insultant qu'il agrémenta de gestes éloquents. En les forçant à voler à fond, contrairement à lui, il les laisserait saper un peu leur énergie et les séparerait de ce qu'il fallait pour appliquer son plan.
Kodaïan fit quelques zigzag pour éviter de se faire tirer comme un lapin si l'envie leur en prenait, puis Riritz le colla bientôt dangereusement. Aussitôt il cessa d'opérer son repli stratégique et fit volte-face pour accueillir son adversaire.

Celui-ci avait visiblement l'intelligence d'un boeuf et souhaitait juste lui mettre son poing sur le museau. M'okay. Lorsqu'il l'attaqua, Kodaïan fit étinceler son aura dans un flash aussi bref qu'aveuglant et se glissa dans la garde de Riritz pour le frapper à la fois du poing sur le nez et du pied dans le ventre, même s'il n'avait le temps de viser précisément, et se décala un peu avant de prendre appui sur lui pour repartir en arrière tout en lui projetant un Kikoha et l'envoyer télescoper Zoto.
Non seulement c'était amusant, mais en plus semer la discorde entre eux pouvait lui éviter d'être pris en sac de sable, ce qu'il préférait éviter.

"
"Tu t'en sortirais beaucoup mieux, si tu ne te traînais pas un tel boulet." lâcha Kodaïan en croisant les bras, un sourire moqueur au coin des lèvres, en prenant soin de ne pas préciser auquel des deux il parlait.

Cela dit, il ignorait si ça allait marcher et se tenait prêt à s'envoler à nouveau. Gagner du temps comme ça n'était pas une technique très honorable, les devancer juste de ce qu'il fallait, échanger quelques coups, puis recommencer...c'était long, pénible, risqué et fatiguant.
Mais hélas, Kodaïan doutait d'avoir le choix. Les deux Saiyans étaient robustes et avaient l'air de cogner fort, s'il les laissait venir et se faisait déborder il perdrait à coup sûr. Même en duel, il ne tenait pas à engager un corps-à-corps prolongé avec ces deux assassins de poulet rôti.



Hrp : Koda fiche le camp par le plafond, à la vitesse de zoto pour s'économiser et laisser Riritz le rattraper. Dès qu'il est à portée, il s'arrête brusquement, lui colle une Passe étincelante, deux coups puis le jette d'un Kikoha sur Zoto avant de reprendre de la distance et les provoquer.
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Ball Another :: Zone RP :: Plant :: Capitale-
Sauter vers: