Un forum de RP basé sur Dragon Ball, le manga d'Akira Toriyama, dans un monde où nos héros ne sont jamais nés...
 

 :: Zone RP :: Terre :: Villes Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comme une comète violette [PV Nefalion]

avatar
Messages : 39
Date d'inscription : 27/06/2016
Age : 21

Feuille de personnage
Power Level: 13 463
Power Level en Kili:
Inventaire:
Lun 25 Juil - 17:23











Je repris peu à peu connaissance, une nouvelle fois la douleur se saisit de mon corps, remontant mon réseau nerveux jusqu'à mon noyau central, ce qui me donnait le tournis. Ma vue était troublée et j'avais du mal à entendre autre chose que le bruit de ma respiration. Mais peu à peu, je vis la lumière rouge du gyrophare éclairer le couloir et l'alarme retentir :

« ...k... Je n'ai pas pu... atteindre... l'infirmerie... apparemment... »

Je me relevai toujours avec peine, mes blessures ne s'étaient toujours pas refermées, j'avais vraiment besoin de me poser sur une planète le temps de me reposer et récupérer et... d'ailleurs cette alarme avait l'air différente de celle qui retentissait quand je m'étais infiltré.
Instinctivement, je me tournai vers la passerelle et vis une planète qui se rapprochait... assez vite... Oh non.
Oubliant l'infirmerie, je me retournai à l'intérieur du poste de pilotage en titubant, il y avait des tas de lumières qui clignotaient et... en réalité je ne savais pas quoi faire ! J'avais trouvé par miracle un moyen de faire bouger le vaisseau !
Celui-ci entra dans l'atmosphère et commença à se désagréger très rapidement en raison du trou immense que je lui avait fait avec ma Vague Explosive, puis il explosa finalement dans le ciel, me laissant en chute libre, le corps encore fumant.

J'ouvris les yeux et vis le ciel bleu de la planète, en me retournant en l'air je vis des structures, probablement une ville, et je fonçai droit dessus. J'avais assez subi ! Je ne voulais pas ressentir les effets d'un crash en plus de tout ce que j'avais déjà encaissé ! Je fis exploser mon aura dorée et tentai de freiner ma chute, luttant contre ma propre énergie cinétique. J'avais pris beaucoup de vitesse et j'avais vraiment du mal à freiner dans mon état.


« AH ! »

Je m'écrasai finalement assez brutalement sur le toit d'un immeuble. Je n'étais pas passé au travers mais avais créé une belle fissure. Bon... mon vaisseau s'était désintégré dans l'atmosphère, j'étais dans un état déplorable mais au moins, je ne tomberai pas plus bas !
Je me relevai une nouvelle fois et me déplaçai lentement vers le bord du toit pour observer et pus observer une grande ville qui s'étendait à perte de vue. C'était... assez impressionnant, la seule fois où j'avais vu une ville elle avait été à moitié détruite par les Saiyans. En sondant un peu les puissances autour de moi, je constatai que les habitants de cette planète était eux aussi très faibles, je pourrais facilement détruire si j'avais été dans l'état de le faire.

Tout à coup, mon ouïe capta quelqu'un approcher, j'eus à peine le temps de me cacher que la personne ouvrit la porte d'accès au toit. Elle était apparemment là pour le bruit qu'avait causé mon atterrissage et s'étonna de voir la fissure au sol. Sortant la tête de ma cachette, j'observai la personne et faillis la tuer par réflexe ! On aurait dit un Saiyan ! Il ne manquait que la queue de singe à cet homme, et une petit couche de muscles en plus peut-être.
J'attendis qu'il s'en aille pour retourner à mon point d'observation. Cette ville était plutôt agitée... En bas, dans la rue, je voyais et entendais surtout, les voitures passer et klaxonner, j'entendais également le brouhaha des conversation et voyais une véritable fourmilière s'activer, à quelques mètres de moi.
Dans le ciel, des avions et des hélicoptères passaient, contribuant eux aussi à l'ambiance générale de chaos organisé... Ce n'était certainement pas ici que j'allai pouvoir me reposer. J'aurai tué tout le monde avant pour avoir du silence ! J'avais besoin d'un coin plus tranquille...





_________________
Mes statistiques:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 33
Date d'inscription : 27/06/2016
Localisation : Quelque part entre mon univers et le tiens

Feuille de personnage
Power Level: 28 565
Power Level en Kili: 0
Inventaire:
Dim 26 Nov - 16:07
TITRE

Tu sais, lecteur, s'il y a une planète que je trouvais reposante, c'était bien la terre, l'espèce l'habitant est faible et manipulable, de plus, mon apparence suffit à les effrayer la plupart du temps. C'est donc sur cette planète que je passais une grande partie de mon temps avant que tout cela ne commence... Je me souviens du jour où mon univers à commencer à changer, c'est le jour où cette comète violette s'est écrasée... Laisse-moi te raconter cette histoire Invité.
Je m'en souviens très bien, j'étais sur le toit de ce que les humains appellent un "hôtel de luxe". Je faisais quelques paris avec des mortels, rien de dangereux, de simples paris amicaux. Pourquoi ils n'avaient pas fui en voyant comment était constitué mon corps ? Et bien parce que je portais des gants et des vêtements sur l'ensemble du corps. Ils auraient dû fuir parce que je n'ai pas de nez et c'est suspect ? Non, je connais vaguement un humain chauve qui n'a pas de nez non plus et cela n'a jamais effrayer personne... Enfin, laisse moi continuer lecteur.
Je pariais comme à mon habitude, sur des choses communes, comme : "quelle boisson telle personne va-t-elle commander ?", ou encore "de quel bord est cette personne ?". Mais soudainement, je sentis une énergie qui n'avait rien d'humaine descendre du ciel, enfin descendre était un mot un peu faible, cette chose était en train de s'écraser sur la planète. Alors que j'allais dire à mes compagnons de pari que je voulais m'éloigner un moment, la chose que j'avais senti s'écrasa, non pas loin, mais sur un immeuble voisin de celui sur lequel je me trouvais.
Ainsi, dans la panique générale, je pouvais disparaître sans prévenir et surtout sans que quiconque ne le remarque. Je réapparaissais presque immédiatement sur l'immeuble où le crash avait eu lieu, je n'étais pas sur le toit, mais à l'avant-dernier étage. Je montais les escaliers à mon rythme, croisant sur le chemin un humain qui descendait.

"N'allez pas là-haut, c'est dangereux, quelque chose à percuté le toit, je ne sais pas vraiment ce que c'est."

Je relâchais un léger soupir avant d'arracher la cage thoracique du pauvre humain, le regardant lentement tomber inerte avec mépris.

"Ne me dis pas ce que je dois faire, tu seras gentil."

Sans autres constats de mon action, je continuais de monter les escaliers, retirant mon gant qui était maintenant tâché de sang avant d'atteindre le toit.
Je regardais l'ampleur des dégâts et constatais que la chose n'avait pas traversé le toit, elle avait simplement laissé une belle cicatrice à cet immeuble, pas que j'en avais quelque chose à faire, mais c'était pour moi un détail à noté.
Enfin, je regardais autour de moi, cherchant du regard celui qui était à l'origine des dégâts, je sentais son âme cachée derrière l'une des aérations. Je faisais mine de m'éloigner, faisant le grand tour pour arriver derrière l'intrus qui semblait admirer la vue et le chaos ambiant de cette grande ville.

"Et bien, tu ne ressembles pas vraiment à un envahisseur, au contraire, tu es si mal en point que s'en est amusant."

Ma main maintenant nue était devant mon visage, l'on pouvait voir ma bouche au travers du trou dans ma paume alors que mes yeux regardaient la créature avec mépris.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 39
Date d'inscription : 27/06/2016
Age : 21

Feuille de personnage
Power Level: 13 463
Power Level en Kili:
Inventaire:
Dim 26 Nov - 18:02
Je regardai la ville s'agiter en bas tout en me demandant ce que j'allais faire désormais... Peut-être devrais-je prendre la direction de la campagne, ou d'une forêt, après tout ça n'avait pas l'air de manquer sur cette planète.
Alors que j'avais toujours les sens en alerte, je sentis une grande énergie se diriger vers moi, lentement, et je l'entendis bientôt monter les escaliers et ouvrir la porte. Elle venait derrière moi, je me tournai à moitié, restant de profil par rapport à l'individu qui venait d'arriver. Quel physique singulier ! Sa main était squelettique et trouée, son visage lisse ressemblait également à un crâne à vif, il me fixait de ses yeux jaunes en parlant à travers le trou de sa main.
Je ne montrai cependant aucune émotion, mon regard froid s'opposait à son air méprisant. J'étais bien droit, cela ne me demandait pas beaucoup d'énergie, surtout que je sentais mon processus de régénération faire son travail sur mes contusions, nul doute que je serais à nouveau à 100% dans peu de temps, quelques jours tout au plus.

« Un envahisseur ? Non, j'ai atterri sur cette planète par hasard. Ta planète ne m'intéresse pas si c'est ce que tu veux savoir. »

Je tournai de nouveau la tête vers la rue en bas de l'immeuble :

« En fait, je ne sais même pas sur quelle planète je suis. »

Puis je me tournai à nouveau vers le squelette :

« Mais tu ne ressembles pas vraiment aux habitants de cette planète non plus. »

Il me semblait capter une odeur de sang émanant de lui, et l'aura de la personne venue inspecter le toit avait étrangement disparu au moment où elle a croisé la sienne... Aucun doute possible, il l'avait tué. Le fait en lui-même, je m'en moquais, mais alors pourquoi ne m'avait-il pas tué également ? Il en avait les moyens, il était fort et moi j'étais mal en point depuis mon départ de mon monde d'origine...
Peut-être avais-je simplement piqué son intérêt. Quoiqu'il en soit, mon instinct de survie me disait de rester sur mes gardes, ce que je fis :

« Si vraiment tu es curieux sache que je suis simplement à la recherche d'un endroit pour me reposer. »

Regardant autour de moi, un léger sourire s'étira sur mon visage :

« Et cette planète m'a l'air intéressante à explorer ! Je pense que je vais passer un certain temps ici ! »

Je sentais beaucoup de Ki, la plupart étaient extrêmement faibles, les habitants de cette planète ne constituaient pas vraiment un challenge pour moi, mais il y avait quelques auras qui étaient dignes d'intérêt. Mes cellules Saiyannes vibraient à l'idée de découvrir ce monde et ses dangers ! Tiens... d'ailleurs d'après les données de mon père, je devenais plus fort à chaque fois que je frôlais la mort grâce à ces cellules, il serait intéressant de voir à quel point.

_________________
Mes statistiques:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 33
Date d'inscription : 27/06/2016
Localisation : Quelque part entre mon univers et le tiens

Feuille de personnage
Power Level: 28 565
Power Level en Kili: 0
Inventaire:
Dim 26 Nov - 18:32
TITRE

Et c'est là, lecteur, à ce moment précis que je sus que la terre allait être le terrain de multitudes d'événements qui dépassent de loin ses propriétaires. L'être en face de moi s'était écrasé ici par hasard, mais ce qui l'avait mit dans cet état voudrait sûrement finir le travail. L'être en face de moi s'était écrasé ici par hasard, mais ce qui l'avait mit dans cet état voudrait sûrement finir le travail. Enfin, je t'embête avec mes suppositions n'est-ce pas ? Ne t'en fais pas, je continue mon histoire : la créature montrait un air froid, sans la moindre émotion, à vrai dire, cela m'excitais légèrement, un être qui n'avait pas des sueurs froides à la vue du trou béant dans ma paume. Mon excitation et mon sourire grandissant furent interrompu quand je remarquais, bien tard, que l'âme de cet être n'avait rien de naturelle. C'était donc une sorte de créature de laboratoire...
Je fus sorti de mes pensées par les paroles de la créature, il souleva plusieurs points intéressants, je libérais mon visage de ma main pour répondre à cet être artificiel.

"Tu es sur la planète Terre, la plus belle planète de l'univers selon certains. Et effectivement, je ne suis pas un Terrien, je suis un Dieu, la Terre est, en quelques sortes, mon terrain de jeu."

Oui, je n'avais pas de problèmes à me nommer moi-même "Dieu", après tout, c'est bien ce que je suis, même si j'en suis un maléfique.
Soudainement, mon interlocuteur maquait une pause, peut-être avait-il remarqué quelques traces de sang sur ma manche ou je ne sais où... Peu importe, il ne semblait pas dangereux pour moi. Quand il reprit enfin la parole, il expliqua qu'il souhaitait se reposer, cette information me fit doucement rire alors qu'il annonçait, un petit sourire sur le visage qu'il voulait rester ici un certain temps.

"Ah oui ? Tu veux explorer la Terre ? Découvrir la guerre qui la ronge ? Combattre les quelques Terriens dignes d'intérêt ? Peut-être même joindre un camp, qui sais ?"

Je me moquais légèrement de lui en posant ces questions, voilà des siècle que je passais du temps sur terre d temps en temps pour une raison précise et alors que je sais enfin comment trouver ce que je cherche, une créature artificielle me tombe, littéralement, du ciel. Le Ruban Rouge ne me connaissait pas, je savais donc qu'il n'était pas une de leurs créations.

"Si tu restes bel et bien ici un certains temps, prends garde à ne pas entraver ma petite chasse au trésor, je ne suis pas aussi clément que le raconte les histoires."

Ce n'était pas tant un avertissement qu'un conseil amical, je n'aimais pas me lancer dans des guéguerres futiles, mais je n'avais aucun problème à détruire l'âme de ceux qui se mettaient en travers de mon chemin.

"Oh, et avant que je n'oublie, comment t'a-t-on créé ?"


_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 39
Date d'inscription : 27/06/2016
Age : 21

Feuille de personnage
Power Level: 13 463
Power Level en Kili:
Inventaire:
Lun 27 Nov - 0:53
La créature en face de moi me donna quelques informations intéressantes, à savoir déjà le nom de la planète sur laquelle j'avais... « atterri ». J'étais sur la planète Terre, plus belle planète de l'Univers apparemment. Eh bien, de ce côté là au moins, j'étais chanceux, j'aurai pu atterrir sur n'importe quel trou paumé de l'Univers, mais j'étais sur une planète fertile qui me permettrait de récupérer rapidement !
La seconde information fut néanmoins surprenante et étira un grand sourire sur mon visage. La chose en face de moi se prétendait d'origine divine, rien que ça ! Il était certes puissant, mais de là à l'appeler un dieu... J'étais certain que je pouvais le rattraper en quelques mois d’entraînement. Ce n'était pas comme si le fossé était infranchissable. Mais d'un autre côté, il semblait réellement avoir quelque chose d'étrange avec cet être...
Il me parla alors d'une guerre qui faisait apparemment rage sur la planète, prenant un ton moqueur, ce qui étira encore plus mon sourire, il se permit même de me menacer si jamais je me mettais en travers de sa route sur une quête d'un soi-disant trésor ! Et termina en me posant une question étrange : comment m'avait-on créé ?
Il savait que j'étais une créature née en laboratoire ? Hm, peut-être était-il vraiment un dieu après tout, ou peut-être pouvait-il simplement lire dans les pensées.
Je me tournai complètement vers lui, un sourire d'amusement et de fascination sur le visage, mais qui chez moi ressemblait plus à un sourire monstrueux, et je ne pus m'empêcher de pousser un petit ricanement :

« HmHmHmHm ! Joindre un camp ? Je ne suis aucun camp, surtout sur une planète où je viens de débarquer par hasard, qu'elle soit la plus belle de l'Univers ou non. Je me moque bien des conflits qui peuvent la ronger, du côté qui remporte la victoire, des morts et des souffrances que cette guerre engendre. Ta quête de trésor tu peux te la garder, elle ne m'intéresse pas, je ne chasse pas les bibelots de l'Univers, et je n'ai jamais entendu d'histoire sur toi et je ne compte pas m'y intéressé. »

Je marquai une pause, laissant toutes ces informations bien s'imprimer dans la tête de mon interlocuteur :

« Combattre ? Oui, ça je le ferai, c'est ce pourquoi j'ai été créé si tu veux savoir. Je suis ce que l'on pourrait appeler un clone, un cyborg complètement biomécanique. Le peuple de ma planète d'origine m'avait créé pour les protéger, en combinant les ADNs d'aliens et de créatures de ma planète. Sauf que comme tu peux le constater, j'ai échoué. Tant pis n'est ce pas ? Les envahisseurs avaient un dernier tour qui a fait qu'ils m'ont dépassé. Mais j'ai survécu à mes blessures et me suis enfui dans l'espace. Je suis donc ce que tu pourrais appeler, et sûrement ce que tu penses déjà en entendant mon histoire : une expérience ratée. »

J'écartai alors les bras pour prendre une pose plus gracieuse qui contrastait avec mon visage monstrueux :

« Et mon nom est Protein. »

_________________
Mes statistiques:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 33
Date d'inscription : 27/06/2016
Localisation : Quelque part entre mon univers et le tiens

Feuille de personnage
Power Level: 28 565
Power Level en Kili: 0
Inventaire:
Mar 28 Nov - 0:26
TITRE

Oh, vous voulez en savoir plus ? Bien, continuons dans ce cas, pour vous garder dans le contexte, je n'avais pas bougé depuis le début de notre conversation à moi et cette étrange créature artificielle, mes mains étaient jointes dans mon dos alors que j'écoutais le monstre me répondre alors que son ricanement me répugnait au plus haut point. Bref, il me lançait la traditionnelle tirade sur le fait qu'il ne comptait pas aider quelques camps que se soit, qu'il était neutre, enfin, tu vois ce que je veux dire lecteur, des "je ne m'intéresse pas" par là, des " tu peux te les garder" par ci. Et plus tard, j'allais retomber sur cette créature alors qu'elle aura compris ce qu'il se cachait sur ce monde. Le schéma classique, bien qu'habituellement, ce ne sont pas des extraterrestres, mais bien des Terriens qui me fournissent ces scènes d'un cliché... Enfin, qu'est-ce que je peux y faire ? Ne réponds pas. Je roulais rapidement des yeux, un petit sourire en coin.

"Bien sûr, ça n'est jamais le cas."

Bref, il continuait, expliquant clairement qu'il voulait se battre, information intéressante : c'est dans ce but qu'il avait été créé. Un cyborg biomécanique aux ADNs variées, cela expliquait au moins l’hétérogénéité de son âme, elle était simplement due à ses diverses origines génétiques. Il avait apparemment échoué à protéger sa planète, je me demandais alors s'il allait reprendre ses vieilles habitudes sur notre bonne vielle terre. Tu le sais aussi bien que moi, on ne peut pas échapper à ce pourquoi on a été fait. Et comme il le disait très bien lui-même, il était une expérience ratée, un autre échec de tentative futile pour nous égaler moi et mes frères...

"Quelle humilité provenant d'un échec sur pattes !"

Pour finir, il se présentait à l'aide d'un nom... Une chose que je trouvais si inutile... Mon regard se faisait de nouveau méprisant alors que mon sourire disparaissait lentement, mes mains se quittaient l'une l'autre, se plaçant le long de mon corps, avec la différence de taille, je devais lui apparaître comme plus menaçant d'un coup.

"Un nom ?... "Une expérience ratée" ... "Une expérience ratée" ... "En combinant les ADNs d'aliens et de créatures de ma planète"... Ces informations étaient largement suffisantes pour te présenter, pourquoi cette conclusion ? "Protein", ça n'a ni pertinence, ni utilité dans ta présentation. Ma curiosité s'est transformée en dégoût."

Les bras toujours le long du corps, je faisais apparaître une main pour attraper l'erreur de laboratoire et la bousculer contre la barrière censée empêchée de s'écraser sur la chaussée quelques mètres plus bas. Je prenais une inspiration avant de faire disparaître la main, soupirant.

"Enfin... J'imagine que c'est ce qui différencie les erreurs des succès. Les erreurs se cachent derrière des noms. Surtout, lorsqu'elles ont le sang de la race la plus minable de l'univers..."

De la provocation ? Non, ce n'est pas mon genre... Bon peut-être bien en fin de compte. Mais ils le font tous exprès, tu le sais bien, ils se présentent avec un nom après s'être présentés, comme pour se trouver des excuses... Je déteste vraiment ça !... Non, je t'ai déjà dit que je n'irai pas consulter pour mes sautes d'humeur !


_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 39
Date d'inscription : 27/06/2016
Age : 21

Feuille de personnage
Power Level: 13 463
Power Level en Kili:
Inventaire:
Mar 28 Nov - 1:18
Plus je lui parlais, plus je commençais à penser que cet individu manquait d'une case ou deux. Je ne me considérai pas vraiment comme normal moi non plus, mais lui, il avait un problème mental. A moins que ce ne soit sa personnalité, des airs hautains et méprisants. Il ne manquait pas de profiter de sa position de force. Mais il ne connaissait pas le principe de l'animal blessé, c'était là qu'il était le plus dangereux.
Au moment où je dis mon nom, il se faisait carrément menaçant, j'avais bien fait de rester sur mes gardes tout le long de la conversation, mais je ne pus prévoir le fait qu'il fasse apparaître une main de nul part. Il me poussa et je percutai la rambarde. Je me mis immédiatement en position de combat, tendant les élytres derrières mon dos et établis un plan de fuite dans mon esprit. L'individu se calma toutefois et fit disparaître sa main, mais c'était trop tard, je ne bougerais désormais plus de ma stance de combat.
Il commença à me traiter de minable, pff ! Ses paroles ne m’atteignirent guère, en fait j'avais prédit ce genre de réaction en lui racontant mon histoire, voilà pourquoi j'avais pris les devants en me désignant comme « expérience ratée ». Le sang de la race la plus minable de l'univers ? Quel idiot ! S'il savait... M'enfin, les rapports me concernant avaient été détruits dés qu'ils avaient perdu le contact avec moi, c'était un protocole d'urgence pour éviter que les Saiyans ne mettent la main sur la technologie Oignons. Moi seul savais qui j'étais et de quoi j'étais composé, et par conséquent : ce dont j'étais capable.

« C'est peut-être vrai, peut-être que j'ai l'ADN d'une race minable. Mais fais attention ! Les armes biologiques... ça évolue. »

Oui, je pense que je pouvais me désigner comme une arme, j'étais un guerrier artificiel, mais c'était la manière polie de dire que j'étais l'arme du peuple Oignon, l'ultime recours car leurs tas de ferrailles avaient des limites trop handicapantes contre les envahisseurs. Mais moi, ma seule limite était ma puissance, et elle pouvait augmenter ! Je n'étais pas né avec ma force actuelle, j'avais passé trois années à m’entraîner et à me perfectionner, je pouvais encore le faire.
Mais pour progresser, il fallait survivre à ce type instable, et rester sur ses gardes était essentiel, mes sens animaux étaient en éveil et concentrés sur ce type, qui sentait bel et bien le sang, j'en étais sûr maintenant.
Ceci dit, ce machin venait de m'apprendre quelque chose d'intéressant, il maîtrisait une sorte de technique qui utilisait des portails dimensionnels, c'était la première fois que je rencontrais quelqu'un capable de faire ça :

« Mais dis moi, je n'ai jamais vu quelqu'un faire apparaître des membres de nul part. Je dois avouer que tu m'as surpris. Mais ça n'avait pas l'air d'être le résultat d'une technique de Ki... Ce ne serait pas ce que mes créateurs appellent de la magie ? »

Et en même temps je le caressai dans le sens du poil, si ça pouvait le calmer. Au cas où, j'avais toujours une idée pour dégager d'ici mais bon, si je pouvais apprendre quelque chose de cette rencontre, à part que l'Univers est peuplé de connards prétentieux, alors pourquoi pas !

_________________
Mes statistiques:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 33
Date d'inscription : 27/06/2016
Localisation : Quelque part entre mon univers et le tiens

Feuille de personnage
Power Level: 28 565
Power Level en Kili: 0
Inventaire:
Mar 28 Nov - 2:02
TITRE

Rien que de t'en parler, lecteur, je sens cette mystérieuse sensation refaire surface, mon corps entier tremblait, non, ce n'était pas de la peur, ce n'était pas de l'excitation, quelque chose de plus profond, quelque chose de bien plus sombre et de bien plus tenace, c'était la même sensation que celle qui m'avais permis de sortir de mon fruit bien avant que mon heure e soit venue. Un sentiment qui me faisait me sentir puissant, mais aussi qui me faisait ressentir la détermination de ce qui se trouve en face de moi, cette créature, venait-elle de me menacer ?...

"Mais fais attention ! Les armes biologiques... Un sentiment qui me faisait me sentir puissant, mais aussi qui me faisait ressentir la détermination de ce qui se trouve en face de moi, cette créature, venait-elle de me menacer ?..."

Oui... Une menace... C'était si bon de l'entendre, mon sourire reprenait de l'ampleur, couvrant mon visage alors qu'il le déformait de façon aussi horrifiante qu'inimaginable, mon œil se retrouvait écrasé alors que le gauche s'ouvrait en grand, laissant apparaître un globe doré qui n'était plus alors visible que de ce côté, de son côté, ma bouche était si déformée qu'on ne reconnaissait un sourire que grâce à ses extrémités.

"AHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAH!
Est-ce de la détermination que je perçois ?!"


Et alors que mon rire déchirait la réalité des autres sons qui l'entourait, il se stoppa soudainement lorsque j'entendis la question de cette erreur scientifique en face de moi, mon visage reprenait son aspect d'origine en un instant alors que je le regardais de nouveau dans les yeux, toujours un sourire, bien plus léger, sur le visage, sa position de combat m'amusait, comme si elle pouvait m'empêcher de l'éliminer.
Mais je passais outre cette absurde tentative de défense, me concentrant sur la question qu'il venait de poser, elle était légitime, les mortels cherchent toujours à trouver une explication à ce qu'ils vivent, ce qu'ils voient.

"Hu ? De la magie ? Mon existence même dépasse ta compression et tu spécules sur la nature de mes compétences ? Les créatures mortelles sont amusantes..."

Je m'approchais de lui, les mains de nouveau dans le dos, me baissant dans sa direction pour que mon visage soit à la hauteur du mien. Alors, je murmurais, assez fort pour qu'il l'entende, mais de façon à ce que cela ne lui apparaisse que comme un souffle.

"Même après un siècle, tu ne comprendrais pas la nature de mes compétences et ne pourrais les contrer."

Je me redressais ensuite, le regardant toujours alors que j'étais maintenant de côté par rapport à lui, observant les mortels terriens plus bas de mon autre œil (un avantage de ma nature incohérente).

"Si au moins tu comprenais le concept d'âme, tu pourrais essayer alors de comprendre l'essence de mon pouvoir... Mais non..."

Oui, je lui offrais un indice, c'est ce que font les dieux normalement non ? Ils vous donnent des indices qui même manipulés de toutes les façons imaginables n'offrent pas de réponse, je me trompe ?


_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 39
Date d'inscription : 27/06/2016
Age : 21

Feuille de personnage
Power Level: 13 463
Power Level en Kili:
Inventaire:
Mar 28 Nov - 14:16
Le visage du machin se déforma en un sourire à la fois étrange et terrifiant pour d'autres. Ses yeux devinrent incohérents et il se mit à rire face à ma tirade. Certes ce n'était pas rassurant, mais cela ne fit qu'appuyer ma stance de combat. Puis il retrouva son visage plus... cohérent ? Je ne sais pas si on pouvait vraiment dire qu'il était cohérent, mais au moins son visage ressemblait plus à un visage quoi.
Son existence dépassait ma compréhension hein ? Hin !

*Je te parie que tu ne comprendrais rien aux théories et aux calculs qui m'ont fait venir au monde.*


Il s'approcha alors de moi et se baissa pour être à ma hauteur pour murmurer à quel point il était supérieur à moi. Enfin ce qu'il faisait depuis le début de la conversation quoi. Il se mit ensuite de côté par rapport à moi. Je me redressai également, regardant droit devant moi, je sentais son œil toujours posé sur moi, me racontant cette fois quelque chose sur le concept d'âme. Il commençait sérieusement à m'agacer ! L'envie de lui exploser le crâne contre la rambarde se faisait de plus en plus forte, mais il fallait que je me contrôle, ce n'était pas le moment de faire n'importe quoi. Il fallait d'abord que je récupère mes forces.
Il me parlait d'âme et savait que j'étais une créature de laboratoire... Il m'avait trouvé assez facilement, ce qui signifiait qu'il devait au moins pouvoir sentir les énergies, mais il y avait peut-être quelque chose de plus.
Toujours de profil par rapport à lui, je levais les les yeux et mon regard rencontra le sien

*Je vais tester quelque chose...*

Je ne savais pas si cela allait être concluant mais au moins si ça ne servait à rien ça m'aiderait à peaufiner mon plan de fuite.
C'est alors qu'un sourire en coin se dessina sur mes lèvres alors que je fis disparaître mon énergie. Oh j'avais certes un air de défi sur le visage, mais c'était surtout un test pour moi, je voulais tester les habilités de ce truc et il avait l'air de réagir lorsque ses interlocuteurs se montraient quelques peu insolents.
Bon, je prenais un risque, mais c'était toujours un risque moindre que de tenter de lui exploser le crâne. Et puis, je sentais que cette chose aimait que l'on prenne des risques, sa logique semblait fonctionner à l'inverse des conventions sociales.
A partir de maintenant, je jouerais donc cartes sur table avec ce truc, quitte ou double.

_________________
Mes statistiques:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 33
Date d'inscription : 27/06/2016
Localisation : Quelque part entre mon univers et le tiens

Feuille de personnage
Power Level: 28 565
Power Level en Kili: 0
Inventaire:
Mar 28 Nov - 16:02
TITRE

Mon interlocuteur semblait agacé par ma personnalité, plus le temps passait, plus il appuyait sa position de combat, comme s'il était certain que tout allait éclater à un moment ou à un autre. Il était jeune, naïf, il pensait pouvoir me considérer comme les créatures qui avaient anéanti sa planète. Mais contrairement à lui, je n'avais pas été créé dans un but, mais au contraire, mon existence offre des buts. Si ça te paraît compliqué à concevoir lecteur, c'est normal, on parle de moi.
Bref, preuve d'une nouvelle pensée naïve, il masqua son énergie, je percevais bien sûr toujours son âme, mais comme toujours, cela à l'effet de la rendre comme floue, en d'autres termes, je ne pouvais plus observer ses émotions par le biais de son âme, il m'avait privé de sa lumière en quelques sortes. Son inutile action eue le mérite de me faire réagir, je tournais la tête vers lui légèrement surpris.

"Mmh ?"

Avec le recul, j'ai compris qu'il ne voulait que me tester, mais sur le coup cette vaine tentative m'avais énervée, avec son air défiant sur le visage, pour qui est-ce qu'il me prenait exactement ? Je me tournais de nouveau pour être encore une fois face à lui, les mains toujours dans le dos.

"Qu'est-ce que tu crois faire exactement ?! Je ne suis pas l'un de tes minables querelleurs !"

Je faisais réapparaître la main qui l'avait bousculé plus tôt, cette dernière venant agripper l'âme de la créature, la serrant de façon à le faire souffrir sans pour autant le tuer. (Rappel : la résistance de l'âme est égale à ta résistance magique).

"Ton âme est si vulnérable, il ne me faudrait qu'une seconde pour lui faire quitter ton corps. Alors ne joue pas avec moi. Ou si tu veux le faire, tu ferais mieux de fuir, d'évoluer et de revenir me voir dans un siècle."

Je la relâchais soudainement, la main venant se positionner derrière moi alors que mes mains quittaient mon dos pour revenir le long de mon corps. Je commençais à comprendre ce qu'il voulait justement essayer de faire, ainsi, je laissais la main flotter derrière moi alors que j'attendais de mon côté de voir s'il comptait m'offrir une riposte ou s'il était lui aussi capable de précisément voir que je le dépassais.
Mais j'eus finalement une soudaine idée, mon sourire revenait lentement alors que je reprenais, plus doucement, la parole.

"Ou alors, je te propose justement un parie : pars, entraîne-toi pendant un long mois et reviens-moi, si à ce moment, tu es capable de survivre à une seule de mes attaques, je te laisserai le plaisir de me frapper, autrement, tu me devras un service. Qu'en dis tu ?"

Oui, j'y voyais une opportunité, si je ne pouvais pas simplement récupérer les artefacts de cette planète sans attirer les Kaïoshins, je n'avais qu'à envoyer quelqu'un le faire à ma place. Une créature qui n'a rien de divine. Mon sourire se faisait de plus en plus grand, mon visage redevenant partiellement monstrueux, en quelques sortes, ce n'était qu'une discussion entre deux monstres... Non ?


_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 39
Date d'inscription : 27/06/2016
Age : 21

Feuille de personnage
Power Level: 13 463
Power Level en Kili:
Inventaire:
Mar 28 Nov - 22:03
Vraisemblablement, le fait de cacher mon énergie l'avait fait réagir, j'avais pris un risque et j'étais sur le point de le payer, puisque sa main se matérialisa à nouveau et m'agrippa, mais d'une façon étrange, la main parut intangible, traversant mon corps et je ressentis tout à coup une immense douleur dans mon corps :

« AAAAAH ! »

La douleur me fit perdre l'équilibre et je tombais sur le côté, j'avais l'impression que ma tête... non, que tout mon corps allait exploser ! En même temps, il lança une tirade sur mon âme... Alors... il aurait vraiment mon âme dans sa main actuellement ?! En tout cas maintenant, j'avais absolument tous mes nerfs à vifs, et pas seulement dans le sens douloureux du terme...
Lorsqu'il lâcha prise, il me fallut un certain temps pour retrouver mes sensations, mais dés qu'elles furent revenues, mon poing se serra quasiment par réflexe, mes griffes creusèrent la chaire de ma main, la faisant saigner légèrement. Le visage tourné vers le sol, je regardai mon poing serré et tremblant, je connaissais ce sentiment, c'était la colère, je l'avais déjà éprouvé durant mes trois années de vie, mais là c'était démultiplié, j'étais fou de rage ! Une pulsation se fit entendre de plus en plus fort tandis que mon aura dorée apparut autour de moi ! Mon corps tout entier appelait à la vengeance, au massacre total et absolu de cette chose, une nouvelle énergie m'envahissait, moi qui étais totalement sur les rotules depuis des jours. Et LUI, il m'avait lancé un défi, m’entraîner et revenir, grossière erreur.

« AAAAAAAAAAH ! »

Mon hurlement déchira le ciel tandis que je me relevai d'un coup, faisant exploser mon aura qui fissura grandement le toit de l'immeuble et faisant trembler les alentours.
Celle-ci se calma ensuite, se contentant de pulser autour de mon corps tandis que mon regard se posa dans celui de la chose.

« Ah... Ah... Ah... »

Je haletais et tel un monstre, je bavais, et ma bave se retrouvais portée vers le haut par mon aura. Je haletais, j'étais fatigué, mais bizarrement évacuer cette colère m'avait fait un bien fou ! J'estimais avoir été assez patient avec cette chose, je continuais de jouer franc-jeu, fini les conversations inutiles !
Je le pointai alors du doigt, me retenant de lancer un rayon d'énergie de celui-ci :

« C'est d'accord ! » crachai-je « Mais tu vas regretter ta décision ! Ce sera ton dernier combat ! »

Une fois cela dit, je fis exploser mon aura et m'envolai en détruisant une partie du toit de l'immeuble. Je ne savais pas trop où j'allais, mais dans un premier temps dans un endroit plus tranquille, et dans un second temps, loin de cet enfoiré.

_________________
Mes statistiques:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 33
Date d'inscription : 27/06/2016
Localisation : Quelque part entre mon univers et le tiens

Feuille de personnage
Power Level: 28 565
Power Level en Kili: 0
Inventaire:
Mar 28 Nov - 22:57
TITRE

Nous y étions enfin, des larmes, de la douleur, de la colère, tout ce que recherche un makaïoshin ! Cette hideuse créature de laboratoire avait enfin compris que je ne rigolais pas, il se relevait après que j'eus stoppé, hurlant à la mort alors que son aura se déchaîner, je ne pus empêcher un léger rire alors que je voyais l'aura dorée qui avait emportée l'air froid et "je m'en-foutiste"loin d'ici. Maintenant, il était furieux, mais pas assez fou pour attaquer, il relevait simplement le défi que je lui avais proposé, l'acceptant sans même réfléchir à ce qu'il serait obligé de faire si jamais il perdait. Les mortels sont tous les mêmes, ils acceptent un marché ou un parie sans comprendre... Et le plus amusant était qu'il devait certainement se dire que même s'il perdait, il n'aurait pas à faire ce que je lui demande. Une grosse erreur malheureusement. Enfin, ce n'est pas comme si je m'en plaignais, cela m'arrange plus qu'autre chose, tu ne crois pas lecteur ?
Il ne cracha qu'une dernière phrase, à laquelle je répondis avant qu'il ne s'envole.

"Parfait ! Et n'oublies pas, tu n'as qu'un unique mois !"

Ce détail était tout de même assez important, du fait que je remporte mes paris en cas de limite de temps atteinte. Quoi ? Oui, je fais les règles alors elles m'avantages ! Comment ça, c’est un "coup de pute" ?! Cela reste bien plus loyal que le blackjack je me trompe ? Bien, je vois que cette dernière phrase t'a calmée, je vais pouvoir continuer.
Alors que l'expérience ratée s'envolait, le toit finissait de s'affaisser, je ne pris pas le risque d'observer comment il allait finir, je disparaissais pour réapparaître à l'autre bout du monde, dans un casino luxueux où je laissais ma veste au premier humain passant à côté de moi pour aller me concentrer sur les tables de blackjack. Quoi ? Ce n'est pas parce que je critique un jeu que je ne l'aime pas !
Bref, c'est ici que je m'asseyais, jouant, un œil concentré sur la partie alors que le second fixait ma main, celle qui avait attaqué la créature, pour y observer le fragment ridiculement petit d'âme que j'avais réussi à extirpé à "Protein" sans qu'il ne s'en rende apparemment compte.

*Une âme artificielle... C'est peut-être ça la clé pour compléter la mienne...*

Sur cette pensée, je me concentrais de nouveau sur le jeu, et bien sûr, le croupier se faisait plumer, cet imbécile avait fait un rifle shuffle, me permettant de voir l'emplacement exact de chaque carte dans le paquet. Impossible de perdre dans ces conditions...


_________________
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Ball Another :: Zone RP :: Terre :: Villes-
Sauter vers: