Un forum de RP basé sur Dragon Ball, le manga d'Akira Toriyama, dans un monde où nos héros ne sont jamais nés...
 

Karasu, ex-membre du Ruban Rouge [Finit]

 :: Gestion du RP :: Fiches de personnage :: Personnages validés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 17 Juil - 3:43
Karasu Kuroi
Messages : 17
Date d'inscription : 17/07/2016
Age : 21

Feuille de personnage
XP: 0
Power Level: 1 400
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Karasu Kuroi
Informations générales


  • Surnom : Le corbeau

  • Âge : 30 ans

  • Sexe : Masculin

  • Taille : 1m80

  • Poids : 85kg

  • Race : Terrien

  • Planète d'origine : Terre

  • Personnage de base de l'avatar : Qrow || RWBY


DESCRIPTION PHYSIQUE


Karasu est un homme âgé d'environ 30 ans. C'est un homme assez grand en comparaison avec la taille moyenne des terriens, mais cela ne semble pas handicapant pour lui. Il a des cheveux noirs et un regard provenant de ses yeux rougeâtres, accompagné d'une petite barbe de quelques jours. Karasu est habillé d'une chemise grise et noire, accompagné d'un pantalon et de bottes noires, ainsi qu'une cape rouge foncée. Peut être garde-t-il cette cape pour lui rappeler son ancienne appartenance à l'armée du Ruban Rouge. Personne ne le sait vraiment, peut être que même lui ne le sait pas. Sous ses vêtements, une musculature semble se dessiner, laissant imaginer les capacités physiques qu'il possède. Il possède également autour du coup un pendentif en métal répresentant une croix, ainsi qu'un bandage noir sur son poignet droit et des bagues sur ça main droite.

L'arme de Karasu est propre à lui-même, il en est le créateur. Il s'agit d'une épée pouvant réduire la taille de sa lame pour qu'il puisse la ranger dans son dos. Une fois dépliée, cette lame possède une taille quelque peu inférieur à celle de son porteur qui est capable de la manier aussi bien avec sa main droite qu'avec sa main gauche. Mais l'arme du terrien possède quelques particularités. La lame de l'épée peut se rabattre vers le bas, laissant apparaître un canon qui permet à Karasu de combattre ses adversaires à distance. En cas de besoin, l'épée de Karasu peut se transformer en une faux plus grande que son porteur. A partir de là, Karasu montre son talent au maniement de la faux, faisant de lui l'un des meilleurs dans ce domaine.



DESCRIPTION MENTALE


Karasu est ce que l'on pourrait appeler un mec "cool" avec les personnes envers qui il a de la confiance. Il est quelqu'un de sympathique aimant ramener son grain de sel avec des répliques souvent inattendues. Il est quelqu'un de très protecteur, et malgré ses capacités exceptionnelles au combat, Karasu ne supporte plus la guerre engagée entre l'empereur Pilaf et l'armée du Ruban Rouge, bien qu'il soit un ancien membre du Ruban Rouge. Il sera prêt à tout pour arrêter ce conflit qui dur depuis maintenant des années. Autrement c'est quelqu'un de plutôt froid et qui n'hésite pas à dire ce qui ne va pas pour lui chez une personne, chez un acte, ou bien sûr un lieu.

Celui que l'on appelle "Le corbeau solitaire" n'a que très peu de nouvelles de ses proches, certains se demandent même s'il considère encore qu'il a une famille. Il est en effet difficile pour Karasu de contacter des membres de sa famille sans les mettre en danger, mais il rêve un jour de les revoir sans avoir peur de se montrer.



HISTOIRE


Chapitre 1


Karasu est originaire d'une petite ville se trouvant à l'extrémité de la forêt et des montagnes. Dix ans après sa naissance, sa ville devint un emplacement intéressant pour un groupe qui commençait à faire parler de lui, le Ruban Rouge. L'armée du Ruban Rouge se servi de cette ville afin de rechercher et de former de futur membres. La direction de la ville fut donnée au Commandant Copper par le Général Red, le plus haut gradé de l'armée du Ruban Rouge. Le Commandant Copper fit alors construire une école spéciale dans la ville. Cette école était réservée à la formation de futur soldats, et même de futur haut-gradés.

Étant originaire d'une famille d'ancien combattant, Karasu décida de s'inscrire dans cette école et de suivre le chemin de ses ancêtres, à savoir protéger ce qui doit être protégé. L'homme aux cheveux noirs se fit rapidement remarqué dans son école pour ses incroyables capacités. Il était capable d'utiliser avec beaucoup d'aisance une arme à feu, une épée, mais il excellait surtout au maniement de la faux. Il possédait également un contrôle de son ki assez impressionnant pour son âge, chose qui était assez rare dans les rangs de l'armée du Ruban Rouge. L'élève était si brillant qu'il termina ses études en avance, à l'âge de dix-huit ans. Par la suite, il construisit son arme qui lui fit une renommé auprès des constructeurs d'arme de la ville. Son arme était incroyable et combinait ce qu'il savait le mieux utiliser, à savoir une épée capable de se plier pour devenir une arme à faux ou bien même une faux.

Quand Karasu eu vingt ans, ce fut l'année ou l'empereur Pilaf utilisa les Dragon Ball, et donc l'année où la lutte entre le Ruban Rouge et l'empereur Pilaf commença. Déjà connu pour ses capacités, le jeune homme fut rapidement recrutés dans les rangs de l'armée du Ruban Rouge et prouva de quoi il était capable sur les différents champs de bataille. Il grimpa rapidement dans les hauteurs de l'armée, et fut nommé capitaine à vingt-cinq ans, ce qui faisait de lui la personne la plus proche du Commandant Copper. Un an plus tard, il fut rejoint par une jeune femme ayant le même âge que lui, le Capitaine Glace. Le Capitaine Glace fut repéré par ses capacités de meneuse, mais aussi pour son habilité à la rapière. Tout deux étaient les seconds du Commandant Copper, ses meilleurs guerriers, mais aussi les membres de la partie de son armée en qui il avait le plus de confiance.

Cela faisait maintenant dix ans que la guerre entre les armées de l'empereur Pilaf et du Ruban Rouge avait commencé, Karasu allait sur ses trente ans. On lui avait demandé de rejoindre le Commandent Copper, pour quelque chose d'important apparemment. Karasu marchait dans les couloirs du quartier général, faisant résonner dans le bâtiment le claquement de ses bottes trempée par la pluie lorsque celles-ci venaient à toucher le sol. Le terrien ne savait pas trop à quoi s'attendre. Il avait, certes, déjà été convoqué par le Commandent Copper, mais c'était lorsque les batailles étaient nombreuses et très importantes à mener. Le problème était qu'il n'y avait pas eu de combat à proximité de la ville depuis déjà un petit moment. Tout en marchant, Karasu se caressait le menton en réfléchissant.

"Le Commandant m'appelle rarement lorsque nous ne sommes pas un minimum en danger. Tout va bien en ce moment, je ne comprends vraiment pas pourquoi il fait appel à moi."

Pendant sa réflexion, Karasu tomba nez à nez avec le Capitaine Glace. Elle approchait elle aussi de la trentaine et était toujours habillé de sa veste blanche, dans le dos de laquelle se trouvait lo logo du Ruban Rouge, et de ses vêtements argentés et bleus foncé. Elle avait les cheveux et les yeux argentés également et était coiffée d'un chignon et d'une mèche lui retombant près de l'oeil droit.

« Tiens ? Tu es là Karasu ? »

Les deux capitaines se parlaient énormément, ils ont donc... Laissé tomber le vouvoiement en dehors de la présence d'autres membres du Ruban Rouge. Karasu s'arrêta en croisant les bras et discuta brièvement avec sa collègue.

« Comme tu peux le voir, je suis juste sous ton nez. »

« D'habitude on ne te vois jamais au quartier général en dehors des batailles. »

« On pourrait dire la même chose pour toi. »

« Comment pourrais-tu le savoir si tu ne viens jamais en dehors des combats ?... »

« Haha, on va dire que j'ai mes sources, mais bref. Le Commandant Copper m'a demandé de venir ici, pour quelque chose. Mais je n'en sais pas plus. »

« Oh. Je vois donc qu'il nous a convoqué tous les deux. Nous devrions y aller avant qu'il ne s'impatiente. »

Les deux capitaines rendirent donc dans le bureau du Commandant Copper qui les attendait à l'intérieur.

« Nous sommes arrivés, Commandant Copper. »

Glace et Karasu ont alors pris leur pose de salut tandis que le Commandant Copper se tournait vers eux. Il était habillé d'un habit militaire vert foncé avec le signe du Ruban Rouge sur sa manche gauche, ainsi que sur l'emplacement de son coeur. Sous sa casquette dépassait légèrement ses cheveux orangés. Il posa ensuite ses yeux de couleur cuivrée sur ses deux capitaines.

« Ah vous êtes là, désolé ,mais je n'ai pas eu l'occasion de vous appeler plus tôt. Oh, ne gardez pas vos parapluies à la main, vous pouvez les poser dans un coin. »

Les deux capitaines posèrent alors leur parapluie dans un coin de la pièce avant de reprendre leur position. Karasu remarqua alors un objet étrange sur le bureau du commandant, un objet qui ne devait être présent que depuis quelques temps. Il s'agissait d'une sorte de boule de cristal à la couleur orangée, dans laquelle se trouvait cinq petites étoiles rouges.

« Tout d'abord, Glace. »

« Oui, mon commandant ! »

« Nous avons entendu une rumeur comme quoi l'armée de Pilaf allait tenter une attaque dans une autre ville du Ruban Rouge. J'aimerais que vous vous rendiez là-bas pour obtenir des informations et pétez main forte à nos alliés si nécessaire. Je vous demande vous y rendre maintenant, afin de ne pas perdre de temps. Des soldats vous attende à l'entrée de la ville, ils vous expliqueront où vous devrez aller »

« À vos ordres commandant ! »

Glace tourna les talons et attrapa son parapluie avant de quitter le bureau en silence.

« Quant à vous capitai... »

Le visage du commandant ce crispa quelques secondes lorsqu'il posa son regard sur Karasu... En train de boire sa gourde remplie d'alcool.

« Capitaine Kuroi, je vous ai déjà dit de ne pas boire d'alcool dans mon bureau... »

Karasu posa les yeux sur son supérieur pendant quelques secondes, puis rangeau sa gourde et s'essuya la bouche avec son bras.

« Bien. Je voulais vous féliciter de votre dernière victoire sur l'armée de Pilaf. »

Celui qui se faisait appeler Le Corbeau ria brièvement avant de répondre à son commandant avec ironie.

« Vous doutiez de mes capacités, Commandant Copper ? »

« Non, bien sûr que non. Comment pourrai-je douter des capacités de mon meilleur guerrier ? Je tenais simplement à vous féliciter, grâce à votre victoire, le Ruban Rouge s'approche un peu plus de son objectif. »

« C'est tout à mon honneur. »

« J'ai donc décidé de vous donner une prime pour toutes les actions que vous avez menées jusque là. Donc s'il vous plaît, évitez de gâcher tout cet argent en alcool. »

« Si c'est pour fêter tout ce que j'ai fait durant toutes ces années je ne vois pas pourquoi je ne devrais pas. »

Le Commandant Copper lança une bourse à Karasu qui la rattrapa d'un coup de main avant de la ranger dans sa sacoche.

« J'imagine que vous voulez que j'aille rejoindre Glace sur le terrain ? »

« Non profitez de votre journée, je vous l'offre. Je pense qu'elle saura se débrouiller toute seule. »

« Et bien... J'imagine que je ne peux pas m'y opposer. Dans ce cas je vais dors et déjà utiliser ma prime. Appelez-moi si vous avez besoin de mon aide commandant. »

« Je n'y manquerai pas, Capitaine Kuroi. »

L'homme aux yeux rouges fit le salut du Ruban Rouge à son supérieur et quitta le quartier général. Une fois arrivé dehors il se rendit compte que la pluie était devenue beaucoup plus violente, mais aussi... Qu'il avait oublié quelque chose.

« Oh merde... J'ai oublié mon parapluie dans le bureau du commandant. Ça m'apprendra à picoler avant une conversation. »

Ni une ni deux, le guerrier se retourna et entra de nouveau dans le bâtiment sous le regard du garde plutôt amusé par la réaction de son supérieur. La plus était si forte qu'il était même possible de l'entendre en étant à l'intérieur du quartier général de la ville. Lorsqu'il arriva devant le bureau du Commandant Copper, l'homme aux cheveux noirs entendit la voix de son supérieur par la porte ouverte de la salle. Le commandant ne semblait pas avoir entendu Karasu arriver, certainement à cause de la pluie qui couvrait les bruits de pas du capitaine Kuroi. Il attendit donc patiemment que son supérieur termine sa conversation. Se tenant dos au mur à côté de la porte, un morceau de la conversation tomba dans les oreilles du Corbeau.

« Ne vous inquiétez pas Général Red, la Dragon Ball est sous ma surveillance. Elle est devant moi en ce moment même dans son écrin... Comment ?... Oh ne vous inquiétez, je suis la seule personne de la ville à être au courant de l'existence et du pouvoir des Dragon Ball... Très bien général, elle sera en votre possession dès demain. Et avec celle que nous possédons déjà, cela nous fera deux Dragon Ball, une de plus que cet enfoiré de Pilaf. Notre rêve de domination du monde avance, petit à petit... »

Karasu ne pouvait croire ce qu'il venait d'entendre. Après toutes ces années, il venait de se rendre compte que ses soi-disant loyaux services... N'étaient pas si loyaux que ça. Il ne voulait pas y croire, mais il l'avait clairement entendu. Depuis le début, le Ruban Rouge ne combat les troupes de Pilaf pour ramener la paix, mais pour mieux conquérir le monde. Karasu serrait les poings et les dents, lorsqu'il entendit la porte s'ouvrir légèrement. Il se colla au mur et, par chance, la porte ne s'arrêta qu'à seulement quelques centimètres de son visage.

« Bon, c'est pas tout ça mais... Un petit passage aux toilettes s'impose. »

La voilà. Si Karasu cherchait une chance de pouvoir nuire aux ambitions du Ruban Rouge, c'était bien celle-ci qu'il fallait prendre. Il patienta jusqu'à ce que le Commandant Copper sorte de son champ de vision et entra dans son bureau, observant l'artefact posé sur le bureau.

" Dans son écrin... Voilà donc la fameuse Dragon Ball... "

L'homme aux yeux rouges posa sa main droite sur la boule de cristal pour la retirer de son écrin et l'observa brièvement avant de la ranger dans sa sacoche.

" Je ne sais pas comment cela fonctionne, mais je ne laisserai pas faire le Ruban Rouge, ni l'empereur Pilaf. Je ne peux certainement pas battre ces armées à moi tout seul, mais prendre cette Dragon Ball ne pourra que les freiner dans leurs ambitions. "

Sans perdre une seule seconde, Karasu couru pour sortir du quartier général, ayant pour seul but de s'éloigner au maximum de la ville pour ne pas êtres retrouvé. Il passa de nouveau devant le garde, qui fut surpris de le voir passer à une telle vitesse.

« Dis donc, le Capitaine Kuroi a l'air pressé aujourd'hui. »

Une fois sa phrase terminée, la garde entendit au loin le cri du Commandant Copper.

« Elle a été volée !! »

Quelque chose d'incroyable se produisit dans la tête du garde du quartier général. Quelques choses, des informations venaient de se connecter entre elles. Le Capitaine Kuroi sort du bâtiment en tapant un sprint et le Commandant Copper se serait fait voler quelque chose ? Cela voudrait donc dire que...

[youtube]2P5qbcRAXVk?version=2&hl=fr_FR&rel=0&autohide=0[/flash]

Le garde porta sa main et son oreille et commença à crier dans son micro.

« À toutes les unités aux alentours !! Arrêtez le Capitaine Kuroi sans poser de question !! Il faut ramener au commandant ce qui lui a été volé !! »

Karasu reçut également le message sur son dispositif de radio.

« Kuh ! Bordel ! »

Cela n'allait pas être une chose simple de quitter la ville. À cause de la présence du Commandant Copper au quartier général, la ville était remplie de soldats. Ces soldats qui n'hésiteraient pas une seule seconde à s'en prendre à l'homme aux cheveux noirs pour lui reprendre la Dragon Ball.

" Pas de temps à perdre en combat inutile. Je dois partir d'ici le plus rapidement possible. "

[youtube]s8YgfQPZP5E?version=2&hl=fr_FR&rel=0&autohide=0[/flash]

Sur le chemin de la course du terrien se trouvait une dizaine de soldats se tenant les uns à côté des autres afin de bloquer le passage. Karasu le savait, il avait le temps de le faire. Il empoigna fermement le manche de l'épée dans son dos, dont la lame s'agrandi pour prendre sa taille normale. Le guerrier pointa son épée faire le groupe de soldats. Les engrenages de son épée tournèrent légèrement et sa lame se décala vers le bas, laissant apparaitre ce qui ressemblait au canon d'une arme à feu. Il tira sur les soldats, l'onde de choc produite par les balles envoya valser les soldats sur le sol ou contre les murs des maisons les plus proches. L'humain continua sa course en faisant reprendre son apparence d'épée à son arme, sans prendre le temps d'achever les membres du Ruban Rouge, il n'avait pas de temps à perdre avec ça. En continuant sa course, plusieurs soldats sortirent des ruelles au fur et à mesure, par chance Karasu n'avait besoin que de leur donner un ou deux coups d'épée afin de les envoyer hors du combat. Un groupe de soldats plus gros décida de lui barrer la route de nouveau. Il donna alors un coup d'épée dans le vide, duquel s'est échappé une fine vague de ki mettant K.O une petite partie des soldats devant lui. L'homme aux yeux rouges continua d'avancer en évitant les balles de ses adversaires. Une fois arrivé à quelques mètres d'eux, il sauta dans leur direction et abattu sa lame juste devant eux, ce qui créa une forte explosion qui envoya valser au loin les soldats restant, et qui détruisit le sol aux alentours accessoirement.

L'ex-membre du Ruban Rouge s'arrêta quelques secondes pour regarder autour de lui et faire un point sur la situation. La majorité des soldats était au sol, blessé ou inconscient, tandis que ceux qui étaient encore en état de combattre étaient apeurés par la puissance dont fait preuve Karasu. Alors qu'il reprenait ses esprits, l'homme aux cheveux noirs senti une énergie dans son dos, avant d'entendre un bruit de talon claqué contre le sol de la ville. Il se retourna et reconnu facilement cette personne si familière avec une rapière dans la main droite.

« Glace... »

« Arrête-toi, Karasu. »

« Glace ! Laisse-moi t'expliquer ! »

« Je n'ai aucune explication à recevoir de la part d'un traître comme toi. »

« Glace, la boule de cristal qui était sur le bureau du Commandant Copper, je ne sais pas comment... Mais le Ruban Rouge compte l'utiliser pour dominer le monde ! »

« Tss ! Foutaise. »

« Glace j'ai entendu le Commandant Copper en parler au Général Red ! Je l'ai entendu le dire comme toi je t'entends parler en ce moment même ! »

« Qu'est-ce que tu fais Karasu ? Pourquoi est-ce que tu nous trahis ? Toi qui étais si fidèle au Ruban Rouge pendant ces dix dernières années ? Pourquoi nous tournes-tu le dos maintenant ? »

« Tout simplement car leur objectif n'est pas celui que je pensais être, comme je viens de te le dire. »

« Comment peux-tu croire à ce que tu me racontes ?! Tu sais très bien que le Ruban Rouge combat l'empereur Pilaf dans le seul but de ramener la paix ! »

« ... Glace... »

« Arrête. Si tu ne tiens pas ta langue, sache que je te l'arracherai avec plaisir ! »

« Très bien... Dans ce cas vient la chercher. »

Les deux terriens se mitraillèrent du regard pendant quelques secondes, se laissant porter par le bruit incessant de la pluie. Karasu attrapa le manche de son épée de ses deux mains, se préparant à une attaque direct de Glace. Par chance, il eut le réflexe de légèrement tourner son épée pour parer l'attaque de son adversaire. Cela faisait longtemps que l'homme aux yeux rouge n'avait pas affronté l'épéiste aux yeux de neige, et il ne se souvenait pas d'une telle rapidité de sa part.

« Kuh ! » "Va falloir se remettre dans le bain. "

Quoique, Karasu était plutôt en train de prendre une douche en ce moment même. Cela avait au moins le mérite de lui rafraichir les idées. Il retira son épée toujours au contact de la rapière de son adversaire, laissant s'échapper insupportable grincement et tenta de donner un coup d'estoc à Glace. Celle-ci évita de peu cette attaque qui lui coûta un morceau de sa veste. Le guerrier voulu donner un coup d'épée à la suite de son coup d'estoc, mais sa cible avait déjà sauté quelques mètres en arrière, ce faisant, l'attaque ne trouva pas de cible. Les deux adversaires se firent face et foncèrent l'un sur l'autre en criant de toute leur force. La rencontre de leurs attaques fut brutale et créa une sorte d'onde choc faisant légèrement sauté les débris et les morceaux de pierre aux alentours. Les coups d'épée s'échangèrent rapidement et violemment sous le bruit des lames qui s'entrechoquaient avec puissance. Mais Karasu le savait, il était moins rapide que Glace lorsqu'il avait une épée à la main. Et il fut bien évidemment ramené à la réalité lorsque celle-ci réussit à poser sa main sur la sangle de sacoche qui contenait la Dragon Ball. Le réflexe de l'homme aux cheveux noirs fut de donner un grand coup d'épée vers le bas, ratant de peu le poignet de la femme qu'il combattait. L'ex-membre du Ruban Rouge sauta vers l'arrière en même temps que son adversaire pour se dégager.

"Rah ! C'est pas bon ! Je perds trop de temps ! Si ça continue le Commandant Copper va arriver, et ça ne sera pas bon pour moi !"

Il leva le regard vers son ancienne collègue, qui se remit rapidement en place, rapière dans la main droite dont la pointe était dirigé vers l'ancien Capitaine Kuroi.

« Désolé Glace... »

Karasu secoue légèrement son épée dont les engrenages se mirent à tourner. Sa lame se courba en plusieurs parties rattaché entre elle, formant un arc de cercle. Une lame rouge sortit au-dessous de chaque partie de la lame de l'épée. Le manche de l'arme de Karasu s'allongea et la nouvelle lame se repositionna, de manière à ce qu'elle devienne une faux.

Spoiler:
 

« Mais je n'ai pas le choix... »

« Vas-y, approche ! »

Celui qui se faisait appeler Le Corbeau se baissa très légèrement et se déplaça à une plus grande vitesse jusque devant sa cible. Il donna un coup de faux dans l'arme de Glace qui lui échappa des mains et qui se planta dans le sol au loin. N'étant jamais trop prudent, Karasu frappa la tête de Glace avec le manche de sa faux, la faisant tomber sur le sol. Ni une ni deux, l'ex-membre du Ruban Rouge replia son arme et la rangea dans son dos avant de prendre la fuite dans la forêt à une vitesse folle.

Le Commandant Copper arriva quelques instants plus tard à l'entrée de la ville sans apercevoir Karasu prendre la fuite, et tourna son regard vers Glace.

« Je l'ai pas eu... Il est trop fort... »

Le commandant lâcha un long soupir avant de regarder vers la forêt.

« Personne n'est en état de le pourchasser... Mon rang risque d'en prendre un coup, mais ne t'en fais pas Karasu... Le Général Red trouvera bien un moyen pour remettre la main sur cette Dragon Ball... »



DERRIÈRE L’ÉCRAN


  • Pseudo : Saigo

  • Âge : 20

  • Comment avez-vous connu le forum ? J'suis admin '^'

  • Vous connaissez bien l'univers de Dragon Ball ? Ui

  • Un truc à nous dire ? Nan '^'

  • Avez-vous lu le règlement ? En tant qu'admin ça serait con de pas l'avoir fait
Revenir en haut Aller en bas
Dim 24 Juil - 4:26
Karasu Kuroi
Messages : 17
Date d'inscription : 17/07/2016
Age : 21

Feuille de personnage
XP: 0
Power Level: 1 400
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
J'ai fini =D


Karasu Battle Theme



Fiche de personnage - Fiche technique

Karasu, porte-malheur

Revenir en haut Aller en bas
Mer 27 Juil - 23:07
Karasu Kuroi
Messages : 17
Date d'inscription : 17/07/2016
Age : 21

Feuille de personnage
XP: 0
Power Level: 1 400
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Bon je pense que c'est mieux cette fois ^^'


Karasu Battle Theme



Fiche de personnage - Fiche technique

Karasu, porte-malheur

Revenir en haut Aller en bas
Mer 27 Juil - 23:35
Yamiko Hikaru
Messages : 44
Date d'inscription : 27/06/2016
Age : 26
Localisation : Notre belle planète bleu~

Feuille de personnage
XP: 0
Power Level: 34 850
Inventaire:
Voir le profil de l'utilisateur
Je valide à 1400 unités.
Tu peux aller faire ta fiche technique ici !
Fais tout de même attention aux fautes d'inattentions et au grosbillisme, je trouve quand-même ça étrange qu'un terrien, si doué soit-il, parvienne à se débarrasser de tout un contingent de soldats entraînés et armés ^^


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Ball Another :: Gestion du RP :: Fiches de personnage :: Personnages validés-