Un forum de RP basé sur Dragon Ball, le manga d'Akira Toriyama, dans un monde où nos héros ne sont jamais nés...
 

 :: Zone RP :: Espace Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un voyageur isolé [Solo]

avatar
Messages : 39
Date d'inscription : 27/06/2016
Age : 21

Feuille de personnage
Power Level: 13 463
Power Level en Kili:
Inventaire:
Ven 15 Juil - 13:50











Je reprenais peu à peu conscience, toujours dans le froid de l'espace. La douleur revenait, se faisant plus intense à mesure que mes sens s'éveillaient à nouveau. Je toussai une gerbe de sang et baissai le regard vers mon corps... Bon, au moins les blessures avaient arrêté de saigner... Merci la régénération avancée dont je profitai. En revanche, j'étais exténué. Cela faisait combien de temps que je dérivais dans l'espace ? Aucun moyen de mesurer le temps dans cette étendue vide et froide. Je ne savais même plus si je me dirigeai vers une planète précise ou si j'avais décidé d'une direction aléatoire depuis que je m'étais évadé de la planète...
Bon... je devais reprendre le contrôle et arrêter de dériver sans but !
Je stoppai donc mon avancée dans le vide et m'arrêtai au milieu de rien.


*Voyons d'abord si je perçois des formes de vie dans la zone...*

Je fermai les yeux et me concentrai pour étendre mes sens... Il y avait un regroupement de Ki à environ 10 000 kilomètres de là. Ces personnes n'avaient pas l'air spécialement fortes, tant mieux, même dans mon état actuel je pourrai certainement me défendre si je les tuais sans ménagement.
Déployant mes élytres, je fonçai vers la zone et repérai un vaisseau qui avait l'air assez avancé... enfin j'en savais rien moi, mais en tout cas son design laissait présager un bon niveau technologique.
Toutefois, je n'eus pas le temps de m'approcher d'avantage que je vis un flash avant d'être projeté en arrière avec une vive douleur sur tout le devant du corps :


« AH ! »

Le vaisseau venait de tirer un de ses canons à énergie et dans mon état, mes réflexes étant amoindries, je n'avais pas eu le temps de réfléchir.
Stabilisant à nouveau mon vole dans l'espace, je regardai mon corps, heureusement le tir n'avait ouvert aucune de mes blessures, pour le moment, car le vaisseau se mit tout à coup à tirer un feu nourri vers moi, m'obligeant à mettre les bras devant mon visage pour me protéger. Chaque tir me faisait reculer. Bon, normalement je n'aurais aucun mal à subir ce genre d'attaque, mais là, mon état était critique et je n'avais vraiment pas le temps !


« AAAAAAH ! »

Je déployai mon aura dans un hurlement, faisant rebondir les tirs sur celle-ci pendant une seconde, ce qui me laissa le temps de foncer vers le vaisseau et de percer sa coque. J'atterris dans un couloir et tombai à genoux dans un râle de douleur. L'effort que je venais de fournir avait enflammé mes muscles déjà endommagés. Quant au trou que je venais de percer... eh bien, le métal du vaisseau se régénéra tout seul...
Technologie intéressante, mais là j'avais d'autres soucis plus graves à gérer comme préserver ma vie.
J'entendis des bruits de pas rapide dans le couloir et vis des créatures humanoïdes un peu plus grandes que moi me pointer avec des fusils. Reprenant mon souffle, je me levai en titubant pour faire face. Je n'avais pas pris de précaution particulière, les soldats en face de moi avaient donc cru que je voulais les attaquer et tirèrent. Des rayons d'énergie jaunes partirent du canon de leurs armes et cette fois j'eus largement le temps de réagir et attrapai chaque tir venant des deux côtés du couloir, qui venaient s'exploser dans la paume de mes mains.
Au bout d'un moment, les attaques cessèrent et les ennemis attendaient que le nuage de fumée se dissipe, mais ils virent que je n'avais pas subi plus de dommage, à part mes paumes qui fumaient un peu :


« Les tirs de votre vaisseau ne sont pas trop mal, mais ce n'est certainement pas avec ça que vous me tuerez, même dans mon état actuel. »

Sur ces mots, je disparus de leur vue et et les tuai promptement, sans perdre de temps... de toute façon je n'avais pas de temps à perdre, pas alors que je tenais à peine sur mes jambes. D'ailleurs, après  cette action, je me retrouvai de nouveau à quatre pattes, à reprendre mon souffle. Je pris cinq petites minutes pour me reposer et me relevai péniblement avant de me mettre en route dans les couloirs du vaisseau paniqué. Une sirène retentissait tandis qu'un gyrophare rouge illuminait les couloirs.
Je me déplaçai assez lentement en me servant de la paroi comme appui, mais au moins l'oxygène présent dans ce vaisseau rendait l'environnement plus confortable que l'espace. Après avoir déambulé une bonne dizaine de minutes, je tombai sur une porte coulissante que je défonçai d'un coup de pied pour me retrouver devant une nouvelle ligne de gardes, dont certain avaient des lames d'énergie aux poignets. Mais ce n'était pas des lames de Ki, cela avait de venir d'un petit dispositif à leur bras. Encore une technologie futile.
Les guerriers corps-à-corps foncèrent sur moi, tentant de me découper avec leurs lames, mais dans ce couloir étroit, ils ne pouvaient pas attaquer tous en même temps. Je n'avais donc que deux adversaires devant moi, et leurs coups étaient lents, très lents, j'étais encore en état de les esquiver ou de les bloquer... Sauf un coup de pied qui me surprit et m'envoya valser.

Je me rattrapai en l'air en faisant plusieurs saltos arrières, juste à temps pour voir que mon deuxième adversaire fonçait sur moi pour m'asséner un coup de lame. Je me reculai juste à temps et lui fis sauter le crâne d'un rayon oculaire. La mort soudaine de leur coéquipier figea le reste des ennemis qui me fixèrent, attendant un moment de faiblesse de ma part :


« Je n'ai pas de temps à perdre avec vous. »

Croisant les bras devant ma poitrine, je fis exploser mon aura dorée et concentrai de la puissance :

*Bon sang... je n'ai vraiment pas le luxe d'user autant d'énergie...*

« AAAAAAH ! »

Et je la libérai, créant une explosion d'énergie tout autour de moi, qui détruisit toute la section du vaisseau où je me trouvai. Il n'était pas très grand, et fut donc immobilisé devant moi qui me retrouvait du coup dans l'espace suite à mon explosion.

« Mince ! J'espère que ce n'est pas définitif... »

Le vaisseau dérivait devant moi parmi les nombreux débris, qui cette fois-ci ne se régénéraient étrangement pas... peut-être le vaisseau avait subi trop de dommages. Je me traînai doucement vers celui-ci, quand je vis plusieurs vaisseaux plus petits se décrocher et partir à toute vitesse :

« Des capsules de sauvetage ? »

J'accélérai donc mon déplacement dans l'espoir d'en attraper une. Ce vaisseau n'était pas bien grand, je devais avoir tué une bonne partie de l'équipage alors peut-être en trouverai-je une ou deux... Une fois de nouveau dans le vaisseau, je courus dans les couloirs désormais silencieux, défonçant les portes à coups de kikohas. Enfin j'arrivai dans la salle de largage des capsules et... non ! Il n'en restait aucune ! Ces imbéciles avaient du larguer également les capsules vides pour ne pas que je les suive !

« Merde ! »

Je courus donc vers la salle de contrôle et défonçai la porte de la même manière et me retrouvai face aux nombreux boutons du clavier de pilotage :

« Où sont les contrôles ?! »

Oh puis zut ! Je me mis à appuyer sur tous les boutons, ce qui permit au moins de trouver la commande de tir... mais je m'en fichais un peu. Je fus alors pris d'un douleur à la poitrine et me mis à tousser du sang, un sang d'un violet très foncé, presque noir. J'essuyai le filet qui coulait de ma bouche. Merde ! Il fallait que je mette ce vaisseau en route avant de perdre à nouveau connaissance !

« Démarre ! Démarre ! Démarre ! » répétai-je en appuyant encore une fois sur les boutons

A force de tenter toutes combinaisons possibles, quelque chose finit par arriver. Les lumières de la salle de contrôle se rallumèrent doucement, un bruit de moteur se fit entendre, mais un bruit pas très rassurant, comme une vieille voiture qu'on essaierait de démarrer. Heureusement, le tout se stabilisa et resta en marche, ce qui me fit pousser un soupir de soulagement. Tout à coup, un bouton clignota en émettant une alarme. Après avoir hésité quelques secondes, j'appuyai dessus, ma tête commençait à tourner, je devais mettre ce vaisseau en route aussi vite que possible !
Oh ! Apparemment ce tableau servait à choisir une destination ! Pas le temps de réfléchir, je tapai des coordonnées aléatoires et tombai à genoux, puis à quatre pattes :


« K... Me... Merde... »

Pas maintenant ! Je devais aller à l'infirmerie du vaisseau ! Il devait forcément en avoir une ! Debout !
Je pris appui sur le tableau de bord pour me relever et en profitai pour me rendre compte que le vaisseau était bel et bien en route, bien. Je sortis de la salle de contrôle, la vision trouble et l’ouïe sourde, je commençai à être pris de vertige et perdis l'équilibre pour me retrouver face contre terre :


« Non... je dois... l'infirme... rie... »

Mais je n'en pouvais plus et tombai inconscient au milieu du couloir avec un vaisseau qui ne survivrait sans doute pas au voyage en train de foncer vers une planète inconnue.





_________________
Mes statistiques:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Ball Another :: Zone RP :: Espace-
Sauter vers: