Un forum de RP basé sur Dragon Ball, le manga d'Akira Toriyama, dans un monde où nos héros ne sont jamais nés...
 

[Solo] Retour à la routine...

 :: Zone RP :: Plant :: Capitale Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 11 Aoû - 9:17
Arachitz
Arachitz
Messages : 51
Date d'inscription : 14/12/2017
Age : 22

Feuille de personnage
XP: 0
Power Level: 52 250
Inventaire:









Cinq heures du matin, planète Plant.

Je sortis de mon lit d'un bond en faisant quelques étirements, j'enfilai ma tenue et sortis immédiatement. Je courus dans les couloirs des appartements et me retrouvai à l'extérieur. Je me mis alors à courir dans les rues silencieuses de la capitale. Seuls quelques Saiyans étaient soit dehors, soit aux fenêtres et me regardaient d'un air confus.

Sonja m'avait expliqué les rudiments de la culture Saiyanne, mais une chose que j'avais observé par moi-même, malgré leur amour du combat, peu de Saiyans s'entraînaient, alors me voir faire mon footing devait être assez déroutant pour eux.

Enfin, j'avais plutôt l'air de courir vers mon prochain repas à la vitesse où j'allais. Seuls certains Saiyans, des voisins, étaient maintenant habitués à mes routines d'entraînement.
Là en l'occurrence, j'allais faire quelques tours de planète pour m'échauffer.

J'atteignis rapidement le désert, encore froid à cette heure-ci. Mon souffle, calme pour le moment, émettait cette petite fumée blanche. Et à part le désert, y'avait pas grand chose à voir. Du coup mon footing était assez... emmerdant. Comparé à Zélod qui avait des tas de paysages à observer, Plant était chiante à en mourir. Heureusement qu'il y avait la baston occasionnelle pour avoir un peu d'action.

Je passai à toute vitesse entre deux Saiyans qui étaient perdus au milieu de cette plaine et qui se faisaient face à face, ils étaient probablement sur le point de s'affronter, mais se retrouvèrent maintenant avec un gros nuage de poussière entre eux.

Ma course dura jusqu'à ce que le soleil ne soit haut, la période où le désert commençait à me faire sentir qu'il ne voulait pas que je sois ici. La fin était toujours éprouvante, surtout après déjà quelques tours de planète.

J'arrivais du coup à la capitale essoufflé et trempé de sueur. Bon ben c'était l'heure d'aller prendre une douche ! Les autres Saiyans étaient tous sortis à cet heure là, sauf que j'arrivais à passer plus inaperçu, ce n'était pas rare de voir des blessés se balader, ou ramper dans la rue.
Il arrivait même apparemment, qu'il y ait des meurtres en pleine rue entre Saiyans qui ne s'aimaient pas.

Je rentrai à nouveau dans mon immeuble et pris donc ma douche, puis lavai ma tenue. J'avais l'habitude de laver à la main sur Zélod, il m'avait donc fallu un temps avant de savoir me servir de la machine à laver...

Une fois cela fait, mon ventre me rappela de bouffer ! J'allais donc à la cantine, laissant mon scouter chez moi, après tout j'étais pas en mission.

Je ne manquais pas d'attirer les regards en rentrant dans la cantine... Il paraît que c'était parce que j'étais « élite ». Sonja m'avait expliqué les rangs, qui se faisaient selon la force, et moi il se trouvait que j'avais une force d'élite.

Mais je savais bien qu'il y avait plein de gens plus forts que moi sur cette planète ! Et je comptais bien tous les affronter un par un ! Ou en même temps s'il le fallait ! Cette planète était un vrai paradis pour moi !

Bon... ce n'était pas que du bien tout le temps... je repensais souvent à ma planète, j'avais passé toute ma vie là bas après tout, c'était dur de considérer Plant comme chez moi. J'avais un père, une mère et une petite sœur sur Zélod. Ici... je n'avais rien ni personne. Mes parents biologiques auraient apparemment été tués peu après ma naissance.

C'est donc l'esprit occupé par ces pensées que je me chargeai en viandes avant de chercher une table... pas facile d'y voir avec toute cette bouffe sur les bras.

« blang »

je venais de heurter quelqu'un :

« Oh pardon ! Chui un peu chargé ! Pardon excusez moi ! Laissez passer ! »

J'atteignis finalement une table libre et posai tout mon merdier dessus. Je me mis ensuite à manger en étant dans les nuages...

Si jamais on me donnait une mission... est ce que je devais obligatoirement l'accomplir ? Nan parce que outre le fait que le génocide ne soit pas un truc qui m'intéresse, tuer des faibles... je trouvais ça un peu... comme une perte de temps.

On m'avait pourtant dit que « mon peuple » en avait après les adversaires puissants, mais ils passaient leur temps à éradiquer des populations faibles... il y avait un truc qui arrivait pas à se mettre en place dans ma tête. En tout cas, j'étais pas chaud pour les missions moi.




Revenir en haut Aller en bas
Lun 12 Aoû - 10:56
Arachitz
Arachitz
Messages : 51
Date d'inscription : 14/12/2017
Age : 22

Feuille de personnage
XP: 0
Power Level: 52 250
Inventaire:









J'étais cette fois-ci dans les couloirs d'un casernement, ma destination était les salles d'entraînement. Chose plutôt cool, elles avaient la capacité d'augmenter leur propre gravité. Ce qui était idéal pour progresser rapidement.

« Hey toi ! C'est quoi ton nom ?! »

Je me retournai et vis un Saiyan plutôt massif, qui devait faire dans les deux mètres, avec les cheveux en pic et une bouc en guise de barbe. Il était accompagné par un autre Saiyan un peu plus petit que moi et doté d'une cicatrice sur la joue et d'une Saiyanne menue dont les cheveux tombaient dans le bas du dos.

Le grand me regardait d'un air plutôt neutre, le « petit » me regardait comme s'il allait m'égorger et la Saiyanne ne me regardait même pas, croisant les bras, les yeux dans le vide, avec un air tout aussi amical...

« Euh... Arachitz. »

« C'est toi le nouveau nan ? Le basse classe qui est revenu avec un pouvoir dépassant les 40 000 unités ! »

J'acquiesçai et le grand dadais se présenta en se montrant du pouce :

« Moi c'est Planteg, lui c'est Topat, et elle c'est Peppa. C'est mon escouade. »

Je sentais leur puissance... Hmm... Si je devais mettre un chiffre sur ce que je sentais je dirai que le gros devait être autour des 30 000 unités, le petit autour des 15 000 et la femme autour des 20 000... probablement...

« Salut ! »

Je les saluai de la main, me demandant toujours ce qu'ils me voulaient... je n'avais pas l'impression d'être très populaire par ici, même si j'étais élite, cela imposait certes un respect dans cette société, mais je ressentais aussi de l'envie ou de l'interrogation parfois...

« Je veux voir si ce qu'on dit sur toi est vrai ! Qu'est ce que tu dirais d'un petit combat ? Toi contre moi ! »

« Mais... j'allais m'entraîner là... »

Je veux dire... un combat était toujours sympa, mais j'avais besoin de me vider la tête pour réfléchir à mon combat contre Korn !

« Ben on a qu'à faire ça dans la salle de gravité ! »

Je réfléchis un petit moment, puis finis par accepter son offre :

« Ok ! Tu veux faire ça avec ou sans gravité du coup ? »

« On va faire ça à l'ancienne, sans gravité. »

Je les laissai passer devant en me grattant l'arrière de la tête... bon ben c'est reparti !
Nous entrâmes dans la salle de gravité, les deux spectateurs se mirent à l'écart tandis que Planteg et moi nous plaçâmes au centre, face à face, séparés de seulement quelques mètres...

Il alluma son scouter pour mesurer ma force et fut surpris du chiffre :

« Euh... 1000 unités ?! »

C'était un mélange de surprise et de déception.







« 1000 unités ?! Il est sérieux ?! »

La Saiyanne appuya à son tour sur son scouter :

« Ouais... j'ai 1000 aussi. Je le savais ! Il pouvait pas être aussi fort en si peu de temps ! Il a du apprendre un tour de magie sur la planète pour paraître plus fort qu'il ne l'est ! »

Topat ne commenta pas, il attendait plutôt de voir ce que donnerait le début du combat... il paraît qu'il avait fait le même coup aux Saiyans qui étaient allés le chercher après tout.







« J'espère que c'est des conneries ce chiffre ! Sinon je te préviens je te bute ! »

Il avait l'air légèrement irrité parce qu'il venait de lire... peut être qu'il prenait mal mon apparente faiblesse, il fallait dire que c'était pas vraiment quelque chose de bien vu ici...

« Viens donc le découvrir par toi même. » répondis-je en gardant un air neutre




Revenir en haut Aller en bas
Mer 4 Sep - 18:36
Arachitz
Arachitz
Messages : 51
Date d'inscription : 14/12/2017
Age : 22

Feuille de personnage
XP: 0
Power Level: 52 250
Inventaire:









Le gros fit exploser son aura et fonça sur moi pour m'asséner un coup de poing. Je me mis en garde rapidement et bloquai son coup. Planteg garda son poing enfoncé, celui-ci tremblait légèrement tout comme mon avant-bras. Son rictus forçant se mua d'un sourire :

« Alors c'était des conneries... »

« Hm ! »

Un sourire en coin se dessina également sur mon visage, je me baissai alors d'un coup et exécutai un balayage de ses jambes et le fis trébucher. D'un mouvement acrobatique qui aurait fait pâlir n'importe quel danseur hip-hop, j'essayai ensuite de le faire partie en chandelle d'un coup de pied dans le dos, mais il s'était lui-même repris d'un salto en utilisant sa main gauche comme appui.

Il en profita pour s'éloigner de moi et ouvrit la bouche pour lancer une vague de Ki. Je l'évitai en sautant et tira à mon tour un Kikoha qu'il évita également. Une fois tous les deux en l'air, nous fonçâmes l'un sur l'autre pour régler nos comptes au corps à corps. Toutefois, là encore, cela n'alla nul part, aucun de nos coups ne faisait mouche et nous nous séparâmes sur un match nul...

Bon, une chose était sûre, je ne m'étais pas trompé sur l'estimation de sa force, il avait à peu près mon niveau... avec peut être un léger avantage pour moi. Il m'avait l'air en revanche plutôt résistant... Je me doutais déjà de devoir m'économiser pendant ce combat.



….



Topat et Peppa regardaient le combat avec une goutte de sueur sur le front... La femelle fut la première à commenter :

« Ça n'a aucun putain de sens... » cracha-t-elle en mesurant à nouveau la force d'Arachitz « Qu... »

Elle faillit alors s’étouffer dans sa surprise :

« 20 000 ?! »

« Ha ! Il est presque aussi fort que toi ! »

« Ta gueule ! Comment il fait ?! Un coup il est à 1000 et l'autre il est à 20 000 d'un coup ! »



….



Mon regard se tourna vers les deux Saiyans qui regardaient...

« Hey ! Ça va aller vous ? Je veux dire... si vous voulez venir aussi ça me dérange pas hein ! »

Un regard ahuri apparut alors sur le visage des trois Saiyans, puis Planteg s'énerva, vexé :

« Enfoiré... tu crois vraiment pouvoir me battre aussi facilement seul ?! »

Peppa elle, s'énerva pour une autre raison, serrant le poing devant elle tandis qu'elle me lançai un regard meurtrier :

« Enfoiré... il se fout de notre gueule en plus ! »

Je remuai alors les mains devant moi :

« Non non non ! Je me fous pas de vous ! Mais je me dis que ça doit être chiant de juste regarder ! »

Et alors que je m'expliquai à la Saiyanne, je me ramassai une droite monumentale venue de Planteg qui m'éjecta contre le mur avant que je ne tombe à plat ventre par terre.

« NE PRESUME PAS TROP DE TES FORCES ! J'VAIS T'APPRENDRE A M'INSULTER CONNARD ! »

Aouch ! Je me mis à quatre pattes en frottant ma joue qui devait avoir une belle contusion. Je relevai la tête vers Planteg qui vit alors le sourire en coin sur mon visage...

« AAAH ! »

Faisant exploser mon aura qui détruisit les scouters de mes congénères, je fonçai d'un coup sur mon adversaire, les deux bras en avant, et le frappai d'un coup au plexus qui le propulsa à son tour contre le mur de la pièce.

Ce Saiyan, résistant, se releva toutefois et fis de même augmentant sa puissance pour me foncer dessus, je l'évitai de justesse et enfonçai mon poing dans son flanc droit avant de le dégager d'un coup de pied au visage.

Il se retint cependant dans son vole plané et m'asséna un coup de poing au visage :

*Merde ! Vraiment résistant !*

Ce fut moi qui fus projeté, mais je pus me rattraper en atterrissant délicatement au sol, sur les mains, et exécutai un salto pour me remettre sur pieds. J'eus alors juste le temps de voir un immense pied foncer sur mon visage, je me protégeai en croisant les deux bras et fus projeté en arrière. Là aussi toutefois je pus me rattraper et bloquer le prochain coup en saisissant son immense bras.
Je fis ensuite une figure acrobatique en m’accrochant à celui-ci pour donner un coup de pied au menton de mon adversaire.

Je laissai ensuite mon élan me pousser vers le haut pour décocher un kikoha à bout portant qui explosa au visage de Planteg, le faisant reculer de quelques pas.
Je profitai alors de la fumée pour me reposer au sol et courir vers lui. Tandis qu'il était encore sonné, je glissai derrière lui en passant entre ses jambes et...

« AAAAH ! »

J'assénai un puissant coup de genou dans sa nuque. Planteg tituba quelques secondes :

« Guh... Agh... »

Il semblait paralysé, mais finit par placer ses mains tremblantes derrière sa nuque :

« Agh... »

*J'y suis allé un peu fort ?*

Il serra finalement les poings, et se retourna :

« AAAAAAAH ! »

Il fit exploser son énergie et me dégagea d'un revers du bras qui me sonna, il en profita pour m'enchaîner de coups, furieux, comme Korn l'avait fait sur Zélod... cette fois cependant, j'avais les moyens de le repousser ! Je savais que me laisser faire pourrait me placer dans une position délicate. Je fis moi-même exploser mon aura, repoussant mon adversaire, qui tenta de revenir à la charge, mais je pus cette fois bloquer et éviter ses coups, et même contre attaquer.

Nous échangions des coups dans un féroce corps à corps, j'essayais pour ma part de me concentrer sur son plexus et ses côtes que j'avais déjà frappé. Face à un adversaire résistant, c'était inutile d'essayer de répandre les dégâts, il fallait se concentrer sur un point et le réduire en miette, ce qui ouvrirait progressivement le reste de sa garde.




Revenir en haut Aller en bas
Mar 17 Sep - 13:57
Arachitz
Arachitz
Messages : 51
Date d'inscription : 14/12/2017
Age : 22

Feuille de personnage
XP: 0
Power Level: 52 250
Inventaire:









« Il se bat à égalité contre Planteg... »

« Non... pas à égalité... »

Peppa avait les dents et les poings serrés de frustration :

« Il a l'avantage... »

Comment ?! Comment ce guerrier de seconde zone avait réussi à la dépasser ?! Elle n'était pas élite mais elle était toujours bien au dessus du Saiyan de base tout juste bon à éplucher les patates ou à devenir médecin ! Et v'là qu'un déchet envoyé sur une planète de merde était arrivé au niveau d'élite ! Il était toujours... possible qu'une de ces merdes deviennent un jour proche des 10 000, voir plus, mais c'était en général à la fin de leur vie !



….



Nos poings et pieds ne cessèrent de se rencontrer, formant des ondes de choc, j'évitai également les coups dès que possible, réfléchissant à un moyen de lui infliger une attaque décisive... Un énième impact plus tard et nous nous séparâmes pour nous faire face. Planteg essuya un filet de sang qui coulait de sa lèvre d'un geste du pouce :

« Hin ! Voilà. C'était pour requérir ton attention ! On est en duel, ces deux là ne bougeront pas pour venir m'aider, je suis ton seul adversaire ! »

Il se leva la main droite, paume tendue vers moi :

« Et tu vas voir ce que l'élite a de différent du reste la bleusaille ! »

Sur ces mots, il tira une boule de Ki extrêmement rapide qui me percuta en plein visage sans exploser, et me fit basculer en arrière. Peu après, cette boule de Ki devint subitement complètement folle et se mit à me marteler de coups à très grande vitesse, sur tout mon corps, changeant rapidement de position, frappant un coup mon dos, puis l'instant d'après frappant mon ventre. Je me prenais littéralement une pluie de coups.

« AAAAAAH ! »

J'entendis ensuite Planteg concentrer son énergie, cette boule de Ki n'était qu'une mise en bouche, je devais m'en défaire !

« AAAAAAAAAAAAH ! »

Je fis exploser mon aura et vaporisai le kikoha, en face de moi, Planteg avait du Ki blanc très brillant concentré dans sa main :

« C'est trop tard ! BOUFFE CA ! »

Il tira une vague d'énergie qui fondit vers moi :

« Merde ! »

Il avait raison, je n'aurais pas le temps d'esquiver. Tant pis !
Agissant plus par instinct que par réflexion, je fis exploser mon aura de plus belle, mes poings se recouvrirent de Ki et je fonçai vers l'attaque de mon adversaire :

« AAAAAAYAAAA ! »

J'assénai une droite sur la vague, le choc d'une violence extrême déclencha une explosion d'énergie tout autour de nous, mon poing et l'attaque de mon adversaire étaient tous deux figés, forçant pour repousser l'autre. Je levai alors mon autre main et frappai du revers, donnant l'impulsion manquante qui me fit prendre l'avantage, et je finis par dévier l'attaque qui se dirigeait vers le sol... là où étaient les deux autres Saiyans. Merde ! Ils étaient sur la trajectoire ! Je les avais complètement oubliés !

« ATTENTION ! »

J'armai une boule de Ki dans la main et la lançai sur le flanc de la vague de Ki de Planteg, l'explosion dévia l'attaque de quelques centimètres, assez pour qu'elle passe sur le côté et explosent derrière eux.
L'explosion d'ailleurs, aveugla tout le monde et força Peppa et Topat à plonger au sol, tout le bâtiment trembla...

Le calme retomba, la lumière aussi, puis ensuite la fumée... Planteg haletait, j'étais moi-même légèrement essoufflé :

« Keuh... T'as réussi à la repousser... ! » s'exclama-t-il

Je lui répondis d'un simple sourire et tournai mon regard vers les spectateurs qui se relevèrent, de la poussière et quelques blessures mineures sur le corps :

« ON AVAIT PAS BESOIN DE TOI ! ON AURAIT PU L'EVITER NOUS MÊMES ! »

Peppa venait de me hurler dessus, le poing vers le ciel :

« D'AILLEURS... FAITES GAFFE OU VOUS ENVOYEZ VOS PUTAINS D'ATTAQUES BORDEL DE MERDE ! »

« Je... je crois qu'elle m'aime pas... » dis-je à Planteg, une goutte de sueur sur la tempe

« Héhéhé... Elle est comme ça avec tout le monde t'inquiète. »

« Tout le temps ?! »

« Héhéhéhé... »

Ce rire nerveux voulait tout dire... Eh ben, quelle boule de nerf !

« Au fait... pourquoi tu les as sauvés ? Ils auraient pu se démerder tous seuls. »

« Ben... » je me grattai la joue « Je sais pas... ça aurait été un peu méchant de les laisser se prendre un sale coup à cause de moi quand même. »

« Un Saiyan ne doit compter sur personne d'autre que lui-même ! Surtout les élites ! C'est notre force qui compte ! Et les plus faibles en payent le prix ! »

« Ouais, ben moi je fais pas de mal aux faibles, ils ne sont pas vraiment les combats que je recherche. »

« Pff ! T'arriveras jamais à rien accomplir avec cette mentalité. »

« Je m'en fou, c'est à mon tour d'attaquer. »

« Hein ? »

Je recentrai la conversation sur le vif du sujet : le combat, et effectivement c'était à mon tour !
Je couvris à nouveau mes poings d'énergie et fonçai :

« GUH ! »

Le colosse se prit un crochet du droit en pleine face, celui là il avait du le sentir passer.

« DAAA ! »

« OAGH ! »

Un deuxième coup dans le plexus le fit se plier en deux. Je levai ensuite les bras et le frappai d'un coup des deux poings à la nuque, il s'écrasa au sol tandis que je formai une boule d'énergie dans ma main droite. La boule de Ki grossit jusqu'à faire ma taille, son énergie était concentrée et fusait légèrement sur les contours :

« Q... Quoi ?! »

« STARLIGHT CRUSHER ! »

« AAAAAAAAAAAAAH ! »

Il hurla en voyant l'attaque arriver vers lui et disparut dans la formidable explosion qu'elle provoqua à l'impact. La salle fut à nouveau plongée dans la lumière, cette fois Peppa et Topat furent projetés contre le mur bien qu'étant plus éloignés.

Comme précédemment, il fallut attendre que le silence ne retombe :

« Ah... Ah... Ah... »

Ma main tremblait légèrement de l'effort, j'étais toujours en l'air, regardant le résulta de mon attaque...

« Guh... »

Planteg se releva péniblement, il toussa une gerbe de sang, son armure était en lambeaux, révélant de sérieuses blessures...



….



*Arg... Cette technique... Ce n'était pas un simple kikoha...*

Planteg regarda le sang qu'il avait craché sur ses mains :

*Il a prit l'avantage...*

Il releva la tête et regarda le Saiyan qui était son adversaire et sourit...

*Il a l'étoffe d'une élite...*

Peppa et Topat se relevèrent difficilement, se frottant l'arrière de la tête, secoués par le choc :

« P... Planteg est blessé ! » s'exclama Topat

Les deux spectateurs avaient les yeux ronds et la mâchoire au sol, Peppa serra le poing en regardant Arachitz, elle devait admettre une dure vérité pour sa fierté personnelle :

« Il ne bluffait pas... et ceux qui étaient allés le chercher ne mentaient pas non plus... tout est vrai ! »



….



Mon adversaire s'éleva dans les airs en grognant jusqu'à atteindre mon niveau, il avait les dents serrées, mais je pouvais décerner une certaine excitation dans son regard :

« J'ai... pas encore perdu ! Il me reste un dernier tour... ! »

Mon regard se fit plus sérieux sur ces paroles, qu'allait-il me sortir comme technique cette fois ?!




Revenir en haut Aller en bas
Jeu 19 Sep - 13:51
Arachitz
Arachitz
Messages : 51
Date d'inscription : 14/12/2017
Age : 22

Feuille de personnage
XP: 0
Power Level: 52 250
Inventaire:









« Tu vas voir ! »

Planteg fit exploser son aura et se concentra :

« Oooooh..... »

Des éclairs dansaient autour de ses doigts, je me mis un peu plus sur mes gardes. Il tendit la main vers moi et tira plusieurs boules de Ki très rapide, comme la dernière fois. Elles se répartirent autour de moi et enroulèrent chacun un genre de lien d'énergie autour d'une partie de mon corps.

J'essayai de me défaire de la prise, sentant venir un mauvais coup, mais les liens étaient très efficaces et Planteg ne tarda pas à enchaîner en tendant les mains vers moi, concentré et les muscles extrêmement contractés :

« OOAAAAAAH ! »

Les liens d'énergie furent alors parcourue d'un Ki électrique qui attaqua mon corps entier, je ne pus retenir mon cri de douleur, j'avais l'impression de me faire brûler vif. J'étais évidemment tenté de me dégager de là, mais concentrer mon énergie était impossible actuellement, je n'arrivais pas à me concentrer.
Cela durant cinq bonnes minutes, pendant lesquelles une grosse partie de mon armure et de ma combinaison partirent en fumée. Lorsque l'attaque cessa, mon corps fumant tomba inerte au sol.

« Ah... Ah... Ah... Hinhinhin.... »

Planteg fit de même et posa un genou à terre, épuisé. Il fut rejoint par ses comparses :

« Eh ben, c'est pas trop tôt ! J'ai cru que tu y arriverais pas. »

« Ouais... mais tu crois quoi... ?! Qu'un bleu allait me battre... »

« Bon on va bouffer ? »

« Hum ?! Ah... ?! »

Planteg avait regardé dans ma direction puis afficha un air incrédule, ses deux compagnons firent de même et eurent la même réaction.
J'étais debout, devant eux, des brûlures sur le corps, l’œil gauche à moitié fermé et respirant bruyamment, mais avec un grand sourire sur le visage :

« Ah... Ah... Le combat... est pas fini... C'était une bonne technique... mais j'ai réussi à l'encaisser... »

Je m'approchai doucement du trio, les yeux sur mon adversaire. Peppa et Topat s'écartèrent légèrement, une fois arrivé en face de l'élite, je le dégageai en arrière d'un coup de pied au visage, puis réapparus derrière lui pour le faire monter en l'air d'un coup de pied dans le dos, puis m'envolai pour arriver au dessus de lui afin de le faire s'écraser au sol d'un coup de coude dans le crâne. J'atterris ensuite à quelques mètres et tendis la main vers lui, puis tirai une vague déferlante qui mit un terme au combat.

Il était vivant, mais il ne se relèverait pas. Je me tournai ensuite vers ses deux amis :

« C'est fini. Emmenez le à l'infirmerie. »

Mon ton était plus ferme que d'habitude, ce qui devait avoir surpris les deux Saiyans, puisqu'ils m'obéirent, bien qu'en serrant les dents, et je me retrouvai bientôt seul dans la salle...

« Pfiou ! » fis-je en m'essuyant le front

Bon ben c'était un bon exercice !
Je m’asseyais, crevé... je ferais peut être mieux de passer à l'infirmerie moi aussi, et puis je pourrais enfin faire ce que je voulais faire depuis le début : m'entraîner !




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Ball Another :: Zone RP :: Plant :: Capitale-