Un forum de RP basé sur Dragon Ball, le manga d'Akira Toriyama, dans un monde où nos héros ne sont jamais nés...
 

Dans la foule... [Hene'Lyn]

 :: Zone RP :: Espace Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Ven 10 Mai - 2:03
Blizzard Glacius
Blizzard Glacius
Messages : 158
Date d'inscription : 08/06/2018

Feuille de personnage
XP: 5
Power Level: 50 685
Inventaire:





Dans la foule...


Solo



Assis sur mon siège, je regardais l'étendue spatiale défiler devant moi. Ce secteur de la galaxie m'intriguait, j'allais démarrer mon empire dans une zone jamais visitée par les Démons du froid, ce qui signifiait que nous étions probablement inconnus là-bas. J'allais peut-être pouvoir me fondre dans la foule, écouter les ragots qui agitent ce secteur, connaître l'emplacement de planètes à conquérir peut être.
Enfin, pour le moment je cherchai surtout un endroit civilisé où m'arrêter. Je n'ai aucune chance de trouver de ragots si je n'ai pas un spatioport sauvage sur lequel me poser.

Mon regard s'était tourné vers un champ d'astéroïde de la zone, en général, ces planques là étaient dans ce genre d'endroit, des ceintures d'astéroïdes car cela permettait de changer un de ces cailloux en station, une nébuleuse pour une certaine discrétion parfois même à proximité d'un trou noir si encore plus de discrétion était nécessaire... Ce n'était pas les choix qui manquaient dans l'Univers si quelqu'un voulait disparaître, ce qui ne m'avait pas manqué d'être utile d'ailleurs.
L'ordinateur scannait toutes les fréquences possibles pour trouver des traces de communication, je gardais aussi un œil sur les détecteurs de signes de vie, des heures passèrent, mais j'étais patient, et fus récompensé.


« Bip Bip Bip »

J'avais quelque chose sur les communications et j'avais des formes de vie ! Enfin ! En me rapprochant de la zone je vis que les individus ayant construit ce spatioport avaient lié plusieurs gros astéroïdes entre eux grâce à de titanesques poutres en métal, du moins je pensais que c'était des poutres.
J'atterris dans l'une des places libres du spatioport et éteignis tous les systèmes. Avant de sortir je mis mon capuchon sur ma tête. Oui, les Démons du froid étaient peut être inconnus ici mais déjà l'on est jamais trop prudent et ensuite, certaines personnes ici avaient peut être voyagé bien plus loin que ce secteur et pourraient me reconnaître, je ne prenais aucun risque.

Il y avait du monde dans la rue, je me demandais qui était en charge d'un tel lieu... Oui ces spatioports n'apparaissaient pas d'eux mêmes, ils devaient être rentables pour quelqu'un. Quelqu'un qui devait être le patron de tous ces restaurateurs et hôteliers dont je voyais les enseignes tout le long de mon chemin.


*Pourquoi ne pas commencer par une taverne ? Les voyageurs qui savent des choses aiment les tavernes.*

Je choisis un bâtiment au hasard et entrai. Immédiatement le bruit ambiant de l'établissement me prit aux oreilles, et l'odeur d'alcool me prit au nez. Ce n'était pas désagréable, cela changeait de l'ambiance silencieuse du bunker de Heaven. Un faible sourire se dessina sur mon visage et je m'avançai. L'avantage de ma petite taille était que personne ne me remarquai, je me faufilai quand il y avait besoin mais la plupart du temps, il y avait de la place pour circuler. Aucune table où je pourrais être seul cependant... Autant aller au comptoir.

Je m'assis sur un tabouret à côté d'un immense tas de muscles à la peau rouge qui remuait beaucoup en parlant à l'un de ses camarades, si bien qu'il me donna un coup de coude en plein visage. Je n'avais pas mal mais ce n'était jamais agréable, surtout niveau espace vital. Je le vis se tourner vers moi et baisser la tête, je pus voir son visage : une barbe bien fournie et des cheveux mi-longs.


« Oh pardon mon petit monsieur à capuche ! »

Je pouvais deviner à son regard vif et à son ton enfantin qu'il était probablement déjà soûl.

« Ce n'est rien. » me contentai-je de répondre

Il se tourna à nouveau vers ses collègues et leva son bras pour boire, à ce moment là, j'appliquai ma télékinésie afin que son geste soit plus brutal que prévu et qu'il se renverse son verre sur la figure. Tandis que le tas de muscles se leva en râlant sous les rires de ses comparses, le tenancier vint me voir :


« Bonjour, j'vous sert quoi ? »

« Bonjour, servez ce que vous avez de plus fort. »

Le barman sorti alors une bouteille de sous le comptoir et servi une portion du contenu dans un petit verre, je posai l'argent pour avoir son attention et parlai :

« Autre chose, je suis... plutôt nouveau dans le coin. Y'a-t-il des choses que je devrais savoir par ici ? »

Le barman prit son paiement et réfléchit avant de sortir une tablette qui montrait une carte du secteur :

« Hmm... vous voyez le regroupement d'étoiles ici ? »

« Oui. »

« Je vous conseille d'éviter ce coin, il est sous contrôle d'un Seigneur et... y'a des rumeurs sur lui, il paraît que c'est un Démon. »

« Des rumeurs hm ? »

« Ouais enfin, peut être qu'il est juste trop taré pour être considéré comme normal aussi, je rapporte ce qu'on me dit moi. »

« Autre chose ? »

« Ouais, je sais pas si vous êtes bien protégé ou pas, mais y'a quelques pirates qui opères par-ci par-là. »

« Je n'ai rien de valeur qu'ils pourraient voler de toute manière. » répondis-je en faisant un signe négatif de la main

« Peut être, mais je vous conseille pas d'leur dire ça quand ils vous tomberont d'ssus. »

Je savais cela, mais j'essayai de paraître un peu plus naïf que je ne l'étais pour qu'il gobe mon histoire de nouveau sans défense.

« Sinon c'est assez calme par ici. »

Hmm... Effectivement, je m'attendais à pire, il devait y avoir quelque chose qui maintenait tout ça en place hormis les hommes de ce mystérieux Seigneur.

« Dites moi, pourriez-vous me dire qui est propriétaire de cet astéroïde ? »

« Oh oui, c'est monsieur Rize, Jam Rize, c'est un richard qu'a fondé cette station pour être encore plus richard ! On lui loue le bousin pour y ouvrir nos établissements. »

*Une fortune. Je m'en doutais. C'est probablement lui qui calme les ardeurs des pirates dans le coin.*

« Merci pour ces renseignements. »

« Pas d'problème ! » répondit-il en repartant s'occuper de ses clients tandis que je pris mon verre à la main

Tandis que le buvais, je remarquai un vide à côté de moi, tiens le tas avait disparu. D'un rapide coup d’œil je le vis de l'autre côté du bar en train de parler à ce qui semblait être une femelle alienne. Il devait être en train d'essayer de la séduire.
J'entendis alors un genre de tir d'énergie et vis un corps voler à travers la pièce pour s’encastrer dans une table en bois. Un alien doté d'un pistolet gueula alors sur sa victime qui se releva en gueulant aussi et évidemment, ils en vinrent aux mains.
La vue était... pathétique. J'avais l'impression de regarder deux chats se battre, ils étaient faibles, lents, et sûrement bourrés. C'était si ennuyeux que je finis par détourner le regard pour demander au barman un deuxième verre. Autour de moi en revanche, c'était la liesse, chacun y allait de son petit encouragement, je finis mon deuxième verre d'un cou et quittai l'endroit.

Dehors, il y avait un homme qui rassemblait pas mal de monde autour de lui, il semblait porter un genre d'uniforme militaire :


« Mon Seigneur, le Grand Empereur Mirol Hulmar est toujours à la recherche de nouveaux mercenaires pour son armée ! Si vous cherchez du travail vous êtes au bon endroit ! »

« Grand Empereur » hein ? Peut être parlait-il du même seigneur que le barman. C'était l'occasion de lui poser quelques questions...







Revenir en haut Aller en bas
Dim 12 Mai - 22:46
Blizzard Glacius
Blizzard Glacius
Messages : 158
Date d'inscription : 08/06/2018

Feuille de personnage
XP: 5
Power Level: 50 685
Inventaire:









La nuit tomba sur la station, les rues étaient toujours agitées, mais il était plus facile de se faufiler. J'avais surveillé le fameux soldat jusqu'à ce qu'il regagne l’hôtel, son vaisseau ou qu'importait l'endroit où il dormait et, dès que l'occasion se présentait, je disparus de la vue de tous et fondis à toute vitesse pour l'attraper et l'attirer dans une ruelle où je le plaquai au mur en maintenant la paume de ma main droite sur son torse, volant légèrement pour atteindre ledit torse :

« Bonsoir, navré d'être aussi brutal mais j'ai quelques questions à poser et je souhaitais attendre que nous soyons tranquilles. »

Ma victime, d'abord surprise par la vitesse d'exécution des événements, se ressaisit et essaya de se dégager en grognant de colère et de force.

« Mais t'es qui toi ?! Dégage ! »

Cependant, il n'arrivait pas à se dégager, j'augmentai d'un coup la pression sur son torse pour avoir son attention et le calmer :

« Écoute moi bien, si tu bouges ou que tu cries, cette ruelle sera le dernier endroit que tu verras dans cette Galaxie ! Alors tu vas répondre aux questions d'un curieux sans résister. Suis-je bien clair ? »

Je vis alors des gouttes de sueur se former sur son visage et ses mains commençaient à trembler alors que ses forces l'abandonnèrent :

*Ces... ces yeux... j'ai l'impression qu'ils percent mon âme ! Pourquoi en croisant ce regard je sais que je ne suis rien à côté de lui... ?! Pourquoi j'ai l'impression qu'il pourrait mettre à exécution sa menace... ?! Sans hésitation et de façon plus efficace que n'importe quel assassin... ?! Quelle est cette présence qu'il dégage sans même que je ne vois son visage... ?!*

« Qu... Que voulez-vous savoir... ?! »

Un fin sourire se dessina sur mon visage :

« Bien, content de voir que j'ai affaire à quelqu'un d'intelligent. »

Je relâchai la pression de ma main et laissai une seconde le temps qu'il assimile le compliment afin qu'il se calme un peu et parlai :

« Premièrement. »

Je sortis un bout de papier marqué par des coordonnées :

« Le maître que tu sers, son territoire est-il situé autour de ces coordonnées ? »

Après quelques secondes d'observations, le soldat acquiesça tandis que je mis mes mains derrière le dos et repris :

« Bien, alors autre question : il y a des rumeurs sur ton maître qui dit que c'est un Démon. Sont-elles vraies ? »

« Je... Je ne sais pas, je connais ces rumeurs mais... je ne l'ai jamais vu faire quelque chose qui pourrait le confirmer ou pas... Je... je ne suis qu'un simple soldat chargé du recrutement... ! Je ne connais pas mon Seigneur... ! »

« Très bien. Combien de planètes occupez-vous ? »

« D... dix. Nous sommes la plus grande force locale... »

*Dix ?! Si jamais je trouvais un moyen d'absorber ce territoire j'aurai peut être une force assez grande pour constituer une armée capable de rivaliser avec celles des autres seigneurs Démons du froid...*

« Très bien, dernière question. As-tu une idée de la puissance de ton maître ? »

Un silence tomba, durant lequel je pus clairement entendre la respiration du soldat s'accélérer :

« V... vous ne comptez pas affronter mon Seigneur tout de même ?! Je veux dire... vous avez l'air puissant mais... »

« Répond à ma question. » dis-je en l'interrompant

« Je... je n'en sait rien ! Je... je sais qu'il a déjà détruit une planète et que personne n'a jamais réussi à le vaincre... ! »

Je fronçai légèrement les sourcils, intrigué :

« A quoi ressemble-t-il ? »

« V... vous avez dit que c'était votre dernière question... »

Je ne répondis pas et me contentai de lui faire passer le message très clair de « Répond ! » à travers mon regard :

« Il... il est plus grand que vous, plus grand que moi... je dirai un peu plus de deux mètres. Et... Il a la peau bleue euh... une grande corne sur la tête... »

« Est ce qu'il a une queue et quelque chose ressemblant à du cristal sur le crâne ? »

« Quoi... ? Non... »

Ouf ! Je redoutais qu'il s'agissait d'un Démon du froid alors qu'ils n'était jamais censé avoir mis les pieds dans ce secteur de la Galaxie, du moins pas pour former un Empire. Bien sûr mon père est déjà venu ici pour construire Heaven, mais c'était une base secrète donc je devais assumer qu'il n'avait pas du se faire remarquer. J'avais donc affaire à un possible rival qui s'avérait être un illustre inconnu. Fantastique. Moi qui espérait pouvoir développer mon Empire tranquillement en attendant de préparer l'invasion des territoires de mes congénères...

« Bien. Pars maintenant. »

Toujours secoué, le soldat commença à courir mais s'arrêta pour parler :

« Mais... vous êtes qui au juste ? »

Étant maintenant de profil par rapport à lui, je tournai ma tête et il croisa à nouveau mon regard :

« Celui qui déchoira ton maître intouchable. »

Sur ces mots, je disparus de la vue du soldat grâce à ma vitesse et réapparus quelques rues plus loin au sommet d'un toit :

« AH ! »

Hm ? Oh, j'avais apparemment surpris un couple qui s'était retrouvé sur ce toit, je m'inclinai délicatement, toujours dissimulé dans mon capuchon :

« Pardonnez-moi, je ne vous avais pas remarqué. »

Je disparus à nouveau pour réapparaître sur un autre toit, je m'étais cette fois assuré d'être seul, je regardai l'agitation de la ville et j'attendais. J'attendais le matin, pour repartir à la pêche aux informations...




Revenir en haut Aller en bas
Jeu 16 Mai - 18:56
Hene'Lyn Astuar
Hene'Lyn Astuar
Messages : 9
Date d'inscription : 08/12/2017

Feuille de personnage
XP: 0
Power Level: 15000
Inventaire:
ft. Blizzard Blacius
Alors que le démon du froid Blizzard Glacius cherche des informations sur un seigneur qualifié de démon, celui-ci se retrouve sur le toit d’un bâtiment isolé, c’est ici qu’il rencontrera la jeune Héryle déterminée à chasser ce démon reignant dans cette partie de la galxie…
Dans la foule ...
La grande quête qui avait été attribuée à la jeune Hene’Lyn Astuar avait enfin commencé, la jeune femme avait quitté sa patrie, la planète où elle avait vu le jour afin d’explorer la galaxie. Son voyage avait commencé d’une façon relativement décevante, après un long voyage de plusieurs semaines, Hene’Lyn avait atteint une première station spatiale, à l’entrée du secteur dans lequel elle allait vivre sa première aventure. Dans cette première station, la jeune Héryle avait appris l’existence d’un démon qui avait mis la main sur plusieurs planètes du secteur, un être que peu apprréciez, mais qui dans sa position était difficilement atteignable, même dans ces stations, protégées par de riches investisseurs contre les pirates, ce seigneur « démoniaque » avait des sbires, partageant sa parole et recrutant des mercenaires de toutes races afin de grossir ses rangs. Il est vrai que les Héryls louaient souvent leurs services à des seigneurs et autres magnats de la galaxie, cependant, Hene’Lyn était une Héryle naïve, jeune et aux idéaux glorieux, elle ne voulait pas vendre ses services à un petre qui était qualifié de « démon » au contraire elle espérait plutôt trouver un travail dans du sabotage à l’encontre de cet être voir même dans un groupe qui voudrait s’en débarrasser… Enfin, en quittant cette première station, Hene’Lyn avait beaucoup appris sur la situation, il ne lui restait qu’à voyager de station en station en attendant de trouver des Hommes qui cherchaient à embaucher contre ce « Grand Empereur Mirol Hulmar ».

Après une courte semaine de recherche, la jeune Héryle se retrouva en cet endroit précis, une station comme les autres, perdue en une ceinture d’astéroïdes, identique aux autres, pleine d’aliens plus perdus les uns que les autres, des mercenaires, des pirates, des criminels en tout genre. Hene’Lyn ne se cachait pourtant pas, elle avait vite compris que bousculer un peu les lourdauds qui essayaient de l’approcher suffisait à les maintenir à une distance raisonnable. De plus, bien qu’elle n’en fût pas consciente, son physique l’aidait à récolter certaines informations…
Aujourd’hui, Hene’Lyn était entrée dans un bar miteux, empli d’aliens bruyants et saouls, elle s’était assise à une table, buvant une boisson non-alcoolisée à base de différent fruits alien, elle écoutait les conversations autour d’elle afin de voir s’il y avait des choses intéressantes à retenir. Après un moment, un homme, physiquement assez imposant s’approcha d’elle, s’asseyant à sa droite, l’alien était visiblement ivre, il parlait fort, mais ne semblait ni agressif ni empli de mauvaises intentions, alors, la jeune femme décida de l’écouter, armée d’un léger sourire qui visiblement faisait de l’effet.

« Salut ma belle, qu’est-ce que tu viens faire dans un coin aussi paumé ? Tu devrais trouver un gars fort pour t’éviter les ennuis avec les pirates, ou pire ! Moi, je suis un bon gars, je pourrai t’aider ! »

Lyn hocha la tête doucement avant de répondre à l’alien, toujours muni de son léger sourire.

« C’est gentil de vous proposer, mais je devrais être capable de me débrouiller ! Par hasard, vous sauriez où trouver quelq … »

La jeune femme fut coupée par un corps venant s’écraser sur la table devant elle, elle se leva rapidement alors que l’alien qui venait de voler dans le mobilier se releva, insultant celui qui venait de le faire voltiger. L’homme qui venait de parler à la mercenaire se retourna vers les deux autres pour lui aussi prendre part à cette bagarre dont personne ne connaissait vraiment l’origine.
Hene’Lyn relâchât un léger soupir, balayant rapidement la pièce du regard, c’est là qu’elle le vit, ce petit être encapuchonné, malgré le brouhaha autour de lui, les objets qui volaient, il avait l’air calme. Il quitta le bâtiment d’un pas léger. La jeune Héryle le suivit de loin, elle était intriguée par cet alien, elle pensait que c’était peut-être sa chance de trouver quelqu’un qui comme elle, cherchait un moyen de s’en prendre à ce démon qui régnait apparemment sur ce secteur.
Il fallu attendre la nuit pour confirmer les soupçons d’Hene’Lyn, le petit être avait suivi un recruteur du démon dans une ruelle, Lyn était trop loin pour avoir entendu quoique se soit de la conversation, mais elle avait bien vu le petit alien bousculer l’homme et ce dernier avait l’air effrayé. Malheureusement, après cette discussion inaudible, l’alien que suivait Lyn disparue rapidement, elle l’avait perdu, et devait maintenant le retrouver.
Cela lui prit un moment, mais finalement elle avait retrouvée sa trace sur le toit d’un bâtiment non loin du bar où elle l’avait vu pour la première fois ; la jeune Héryle sauta pour atteindre le toit en douceur, marchant de son pas léger vers l’alien avant de l’interpeller une fois à quelques mètres de lui.

« Bonsoir, vous n’êtes pas facile à retrouver… Je vous ai vue vous en prendre à un des sbires du seigneur démon, est-ce que vous cherchez à vous en prendre à lui ? »

Lyn marqua une pause, laissant un court temps à son interlocuteur pour comprendre qu’elle n’était pas hostile.

« je veux vous aider ! Aucun démon ne devrait régner sur ces pauvres gens ! »

Elle serrait les poings, mais ce n’était pas de la colère, c’était simplement sa volonté de défaire le mal qui avait animé ce geste simple, mais lourd de sens.



Revenir en haut Aller en bas
Jeu 16 Mai - 21:44
Blizzard Glacius
Blizzard Glacius
Messages : 158
Date d'inscription : 08/06/2018

Feuille de personnage
XP: 5
Power Level: 50 685
Inventaire:









J'observai la ville, ou plutôt la rue et quelques mètres de panorama devant moi, le bâtiment n'était pas très haut par rapport aux autres. Bien que cet astéroïde n'était peuplé que de gens inintéressants, je pouvais en apprendre beaucoup grâce à eux.

Je me doutai également que le soldat que j'avais interrogé ne tiendrait pas sa langue sur notre petit entrevu. Je m'attendais donc à ce qu'une escouade ne me cherche, ça ne me surprendrait pas qu'ils aient un hôtel réservé à leurs forces s'ils pouvaient se permettre de faire circuler des crieurs de rue.

C'était une technique de recrutement comme une autre. Pas pour moi pour l'instant cependant, je ne tenais pas à ce que mon identité ne traverse certaines frontières, pas tant que je ne serai pas prêt. Dans le pire des cas je pouvais toujours détruire la station, j'espérai toutefois ne pas devoir en arriver là.

Perdu dans mes pensées, je ne repérai pas la personnage atterrissant derrière moi, sa voix me fit revenir à la réalité. Une voix douce d'ailleurs, qui me fit penser sans que je ne me retourne que l'individu était probablement un alien sexué femelle.
Elle mentionna la petite escapade que j'avais fait avec mon... « informateur ».
J'avais relevé la tête, mais avais désormais le regard dans le vide, vers l'horizon, elle poursuivit en affichant sa volonté de... m'aider ? Rien que cela ?

« Tu assumes beaucoup... »

Je me tournai enfin vers mon interlocutrice, les mains dans le dos, mon regard rubis se plongea dans son regard d'améthyste, c'était la seule chose qu'elle pouvait voir sous mon capuchon, mes yeux, qui scrutaient les siens, l'analysant. Je faisais partie d'une race très détachée émotionnellement, l'évolution nous avait donc amené à développer une certaine capacité d'analyse face à nos congénères, pour tenter de deviner à qui nous avions affaire.

Ces talents nous permettaient en général de bien juger les individus d'autres races, beaucoup plus émotives par rapport à nous. D'ailleurs, ces mêmes races disaient souvent d'elles-mêmes que des traits tels que la lâcheté se repéreraient au premier coup d’œil. L'individu, le « portait » sur sa tête, dans son regard.

Alors que pouvais-je tirer de mon analyse de cette femelle ? Eh bien, déjà elle était jolie, bien qu'étant asexués, nous avions tout de même des critères sur ce que nous jugions « beau » et « laid ». Cela n'était toutefois que l'aspect superficiel. Je sentais aussi une certaine... pureté ? Gentillesse ? Naïveté ? Les trois ? Je ne savais pas trop.

Elle m'avait l'air également de pouvoir se débrouiller, après tout elle m'avait vu capturer ce soldat malgré ma vitesse. Hmm... Peut être que cet astéroïde n'était pas peuplé QUE de gens sans intérêt finalement.
Après l'avoir attentivement scrutée, je parlai :

« J'ai simplement entendu des rumeurs, je voulais vérifier par moi même, je suis quelqu'un de curieux. »

C'était en partie vrai, certes n'avais-je entendu que des rumeurs, et certes avais-je voulu vérifier, mais uniquement car cet « empire » pouvait constituer un potentiel rival à mon expansion. Toutefois, moi qui souhaitait rester anonyme pour le moment, je ne divulguerait pas cette information.

« Et si tu souhaites savoir, il n'a rien confirmé, il ne savait rien et il disait la vérité. »

Je l'avais vu dans ces yeux, c'était une balance. Ce n'était pas un reproche, peu de gens pouvaient résister à un interrogatoire, surtout si de la torture s'ajoutait aux méthodes. Mais l'avantage avec les balances, c'est qu'ils donnaient parfois plus d'informations que ce que vous désiriez et ce en disant toute la vérité car ils savaient que le mensonge, même découvert tardivement, aurait des conséquences.

« Toutefois j'éviterai de faire une obsession de ce... monarque. Démon ou non, il n'est pas différent de certains que j'ai connu. Enfin... il paraît qu'il a détruit une planète ! HmHmHm ! Donc il est comparable. »

Mais je ne savais pas pourquoi il l'avait fait, il pouvait y avoir de multiples raisons. Enfin, qu'il soit bon ou mauvais, qu'il soit puissant ou non, qu'il soit démon ou non, cela ne m'empêcherait pas de le détrôner, car il était sur la route, un obstacle sur le chemin de l'accomplissement de ma race et sur le Grand Projet des Glacius : amener l'Ordre dans cette Galaxie en proie aux guerres et aux hors la loi, et aux tyrans de pacotille. Une guerre pour mettre fin à toutes les guerres.

« Y'avait-il autre chose que je puisse faire pour toi ? Tu m'as l'air d'être quelqu'un de compétent pour pouvoir suivre ma vitesse. J'avoue que tu as attisé ma curiosité. »

HRP : Blizzard est en première forme avec un PL de 25 560




Revenir en haut Aller en bas
Mar 30 Juil - 19:28
Hene'Lyn Astuar
Hene'Lyn Astuar
Messages : 9
Date d'inscription : 08/12/2017

Feuille de personnage
XP: 0
Power Level: 15000
Inventaire:
ft. Blizzard Blacius
Blizzard ne semblait pas vouloir aider Hene'Lyn a se débarrasser du Tyran, la jeune femme se lance alors dans un monologue, espérant faire prendre conscience à son interlocuteur qu'il doit faire le bien.
Dans la foule ...
La jeune Héryle se tenait devant le démon du froid, intimidée, non pas par sa force, mais par sa froideur, son calme. Ce n'était pas qu'il se fichait de ce dont lui parlait Hene'Lyn, c'était plus profond ça, le regard de son interlocuteur était perçant, pesant, c'était exactement comme se trouver devant un Impur, il dégageait quelques chose de dangereux, si bien que la jeune femme recula d'un pas, mais c'est en entendant les paroles de cet alien qu'elle refis immédiatement un pas vers lui, serrant le poing alors qu'elle se risquait à le regarder dans les yeux. Entendre cette personne rire en mentionnant la destruction d'une planète avait fait réagir Hene'Lyn, elle agrippa un peu plus fort sa lance, pas de manière agressive, non, c'était simplement la manifestation de sa colère envers celui qui avait détruit une planète aux dires de l'interlocuteur de la jeune Héryle.

"La mort de millions d'innocents, vous fait-elle rire ?! La destruction d'une planète sûrement fertile et pleine de vie vous évoque simplement une image amusante ?! Ce seigneur est un monstre, qu'il soit un démon ou non, ce n'est pas amusant, bien au contraire ! Il ne devrait faire naître en nous que du mépris, de la colère, de la tristesse... Mais vous riez..."

Elle semblait déçue de la réaction de celui qu'elle espérait être une bonne personne. Hene'Lyn ferma les yeux inspirant profondément, la main qui tenait sa lance réduisit la pression qu'elle exercée sur celle-ci, son pouls reprit une allure normale alors que sa colère disparaissait rapidement, la guerrière Héryle ouvrit de nouveau les yeux, regardant toujours le démon du froid en face d'elle, son expression avait changé, ce n'était plus de la déception ou de la colère, mais de la détermination. La dernière phrase de l'alien avait fait naître un sourire sur le visage de la cadette Astuar, ainsi elle répondit, son sourire toujours sur le visage.

"Je ne pense pas que vous puissiez m'aider si vous ne comptez pas vous débarrasser de ce démon. Mais ce n'est pas grave, je vous pardonne. Il est de mon devoir de faire le bien et de punir le mal, je ne peux pas me permettre de m'énerver..."

Hene'Lyn hocha la tête pour elle-même, se tournant sur le côté pour observer la zone urbaine, l'étoile la plus proche se reflétait sur un immense panneau photovoltaïque déposé sur la plus haute tour de ce rocher galactique, le reflet donnait l'impression d'un levé de soleil permanent dans une zone précise, c'est cet endroit que regardait la jeune femme.

"Si vous ne pouvez pas m'aider, j'espère au moins qu'en souvenir à ce que je vous ai dit vous essaierai de faire le bien autour de vous. Dans la culture de mon peuple, les notions de bien et de mal ont une importance capitale..."


Elle ne bougeait plus, fixant le reflet orangé du soleil sur la roche, perdue dans ses pensées, elle prenait conscience de ce qu'elle disait, elle se souvenait du nombre de fois où elle avait entendu ces mêmes phrases de la bouche de son frère lorsque celui-ci s'occupait d'elle. Depuis petite Hene'Lyn avait toujours crû savoir ce qu'était le bien et le mal, mais depuis qu'elle avait quitté Herylia, elle voyait des comportements perçus comme mauvais, de personnes qui semblaient heureuses et bonnes, et des comportements positifs de la part de personnes qui étaient visiblement mauvaises. Elle soupira longuement avant de tourner de nouveau la tête vers Blizzard, sa main libre déposée sur sa coiffe.

"Excusez-moi... Je ne devrais pas essayer de vous inciter à faire de bonnes choses, ce qui compte, c'est d'avoir de bonnes raisons... N'est-ce pas ?"


Elle voulait évidemment toujours confronter le démon, ou quoique ce soit, qui tyranniser la région, mais elle ne voulait pas forcer quelqu'un à l'aider, après tout, tuer est une très mauvaise action, et forcer quelqu'un à faire une telle action serait plus négatif que tout...
Hene'Lyn était consciente que tuer pour une bonne raison était une chose, mais que forcer quelqu'un à tuer pour nos raisons, aussi bonnes soient-elles, était en revanche une très mauvaise chose.

"Je repense à ce que vous m'aviez dit, vous me voyez comme compétente, mais la vérité, c'est que je suis perdue et au point mort quant à ma mission. Pour des raisons qui ne regardent que mon peuple, je suis à la recherche d'une planète viable et vivable qui ne serait pas habitée par une espèce intelligente, sauriez-vous où aurai-je le plus de chance d'en trouver ? Ou par où je devrais chercher ?"

Après tout, l'histoire de ce tyran galactique lui avait fait oublié sa mission, alors que c'était ça sa priorité, rien, pas même un démon tyrannique, ne passait au dessus de sa mission, si elle ne pouvait pas s'en occuper quelqu'un d'autre allait le faire. Le mal ne gagne jamais à la fin... N'est-ce pas ?



Revenir en haut Aller en bas
Jeu 1 Aoû - 7:40
Blizzard Glacius
Blizzard Glacius
Messages : 158
Date d'inscription : 08/06/2018

Feuille de personnage
XP: 5
Power Level: 50 685
Inventaire:









Cette alienne semblait intimidée par ma présence, ce n'était pas la première fois, j'étais donc habituée à cela. Elle fit même un pas en arrière, chose qui était... plus ou moins rare, en général les gens faisaient cela lorsque j'étais énervé.

Elle fut toutefois comme ranimée d'une détermination nouvelle, défendant les... innocents massacrés dans la destruction de la planète.
J'avais envie de lui répondre à l'affirmative, je n'avais encore pas trouvé une planète à laquelle je m'étais particulièrement attaché. Oh certes j'en avais trouvé des belles, mais si elles devaient sauter ou qu'un cataclysme les transformait eh bien tant pis...

En revanche... j'avais vraiment l'impression d'être tombé sur un symbole de la naïveté. Comment avait-elle pu survivre avec une telle mentalité ? Était-elle déjà douée à la naissance ? Avait-elle simplement eu de la chance ? Était-elle née d'une bonne famille ?

Ou alors peut être était-ce culturel, voire racial. Après tout, le code moral de mon peuple n'était pas le même que les autres. Ce qui expliquait probablement notre tendance à accéder en tête des planètes que nous visitions, nous n'avions pas peur des sacrifices et avions la volonté de nous emparer du pouvoir.

Elle se mit alors à... essayer de me faire culpabiliser ? Je ne savais pas trop, elle me « pardonnait » de ne pas l'aider à éliminer le « Démon ». Je me retins de rire. Cette alienne était beaucoup trop innocente, je me refusais de la mettre en colère avec un rire méprisant. La réalité se chargerait elle même de lui mettre une claque en travers de la figure.

Toutefois, j'avais raison, le bien et le mal était culturel chez eux. Eh bien... j'imagine que je ne peux pas me moquer de cette pauvre fille élevée dans toute cette niaiserie alors... Si je lui parlais des relations entre Démons du froid, elle s'enfuirait probablement en courant.

C'était la partie fascinante des voyages galactiques, deux cultures, deux façons de penser, totalement opposées, qui échangeaient.

« Je n'ai jamais dit que je ne t'aiderai pas jeune fille. Cet... Empereur, Démon ou non, deviendra tôt ou tard un obstacle sur ma route, car nos intérêts divergent. Et... quand l'heure viendra... »

Je levai mon capuchon et dévoilai mon visage, afin qu'elle me reconnaisse plus tard :

« … si tu souhaites te joindre à moi je ne dirais pas non. »

Devrais-je la prévenir que je ne comptais pas épargner cette parodie d'empereur ? Oh à moins qu'il ne se rende et ne me jure fidélité bien sûr. Une promesse dont je m'assurerais la tenue. Pour le moment, elle n'avait pas besoin de savoir à propos de mon embryon d'empire, je devais rester dans l'ombre le plus longtemps possible.

« Et concernant ce que tu appelles des bonnes choses. Laisse moi te dire que tu n'as pas toutes les informations. Et si par exemple la planète qu'il aurait détruit était contaminée par un virus dangereux ? Ou était la planète mère d'une race belliqueuse qui aurait tué par millions si elle avait été encore en vie. Le sacrifice de millions d'innocents pour en sauver des milliards d'autres n'est-il pas le moindre mal ? »

Je marchai tranquillement vers la jeune alienne et passai à côté d'elle, lui parlant désormais le dos tourné :

« Le bien et le mal change selon les cultures, ça je l'ai compris durant mes voyages. Et la critique est inutile, bien que moi même je la pratique, tout simplement car nous ne fonctionnons pas sur le même système de valeurs. C'est comme si un nomade du désert t'apprenais à vivre dans la jungle. Ses informations sont inutiles et erronées. Mais il y a une règle, une seule, qui ne change jamais, qui concerne l'Univers entier. »

Je tournai à moitié la tête vers mon interlocutrice avec un demi sourire en levant la main droite devant mon visage, poing serré :

« Le pouvoir. Celui qui a le pouvoir impose ses règles. Les personnes qui influencent l'Histoire de cet univers sont celles possédant une puissance phénoménale, les autres sont condamnés à être des anonymes. Si une... bonne personne possède le pouvoir, elle peut imposer son système de valeurs à l'Univers entier. Oh oui certes elle ne vaudra pas mieux que le tyran moyen car elle impose, mais là est la ressemblance. Au final, ce qui différencie le tyran du héros n'est peut être pas aussi clair. Ce que je peux dire avec certitude en tout cas, c'est que tes intentions, tu ne pourras les faire valoir qu'avec le pouvoir... »

Je me tournai complètement vers elle :

« … et la volonté de l'utiliser. Le pouvoir est inutile sans volonté. C'est comme une trinité, les intentions, le pouvoir, la volonté. Avec la règle immuable du pouvoir, car tu ne pourras pas t'imposer devant quelqu'un qui a un grand pouvoir, même s'il n'a pas la volonté de l'utiliser. »

Je remis ma main dans le dos :

« Quant à ta planète... malheureusement non, je n'ai rien trouvé qui pourrait t'intéresser. Je suis moi-même en pleine exploration dans ce secteur. Mais si tu es perdue je vais te donner une petite astuce que mon père m'a appris : prends du recul, reprends tout depuis le début et remets tout en ordre. Calme ton esprit, je te sens plutôt... agitée, tu ne pourras pas bien réfléchir sans un esprit apaisé. »

Pourquoi étais-je en train de jouer au Maître Sage avec elle ? Oh... après tout j'avais dit que je la trouvais intéressante, pourquoi ne pas lui apprendre une chose ou deux, si cela pouvait éviter qu'elle se fasse tuer bêtement...




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Ball Another :: Zone RP :: Espace-