Un forum de RP basé sur Dragon Ball, le manga d'Akira Toriyama, dans un monde où nos héros ne sont jamais nés...
 

 :: Zone RP :: Namek :: Plaines Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jeux d'enfants [Entrainement/Combat]

avatar
Messages : 16
Date d'inscription : 02/06/2018

Feuille de personnage
Power Level: 5 380
Power Level en Kili: 0
Inventaire:
Sam 14 Juil - 13:32
Jeux d'enfants [Entrainement/Combat]


Un jour de plus dans la vie du jeune Namek prénommé Theba.




3992,...,3993,...,3994,...,3995,...



Énumérant un à un chaque chiffre, une main agrippée à une épaisse branche d'arbre Ajissa, le jeune Namek enchaînait les tractions à un rythme assez soutenu. Changeant de main, mais surtout de bras à chaque millier, cela fessait déjà plusieurs heures qu'il s'entraînait aux abords du village. Loin des tumultes de cette dernière, l'humanoïde verdâtre aimait se retrouver seul et perfectionner son corps au maximum. La sueur coulant lentement sur ses muscles saillants, la douleur pointait légèrement le bout de son nez, mais il n'allait pas abandonner de si tôt.



3996,...,3997,...,3998,...,3999,...,4000,...,


Changeant de main, Theba avait encore quelques heures devant lui avant d'atteindre un point véritablement critique. Connaissant son corps et ses propres limites, il n'était vraisemblablement pas du genre à se tuer à la tâche.

Les bruis émanant de l'environnement étaient très faible, quelques espèces, de-ci de-là, fredonnaient leurs doux chants. Le vent glissait tranquillement sur les feuilles des arbres qui s'entrechoquaient dans ce bruit si caractéristique de la nature même. La vie suivait sont court, tellement calme et posé, perturbé seulement par les souffles du jeune Namek s'exécutait à la tâche.



4533,...,4534,...,4535,...,4536,...,4537,...,


Tendant l'oreille entre deux tractions, le trentenaire Namek, de l'ouïe fini propre à son espèce, vint à entendre quelque chose au loin. Semblant rapide, un bruit caractéristique de tissu s’agitant au vent vint à attirer son attention. Il avait beau être haut dans le ciel, cette personne n'avait pas l'intention de ce cacher. Descendant lentement en direction du sol, il vint à mettre les pieds sur une branche non loin du jeune Theba. La branche qui vint à le réceptionner grinça fortement sous son poids. Posant son regard sur le jeune Namek, ce dernier, lui aussi issue de ce même peuple, de ce fait frère de sang, resta à le fixer les bras croisé.

Lâchant prise après avoir terminé sa série entamée avant l'arrivée de son frère, Theba vint se saisir d'une serviette. Cette dernière, plié sur une roche, lui servit alors à s'éponger le corps, retirant minutieusement la sueur qui découlait de son corps. Passant ainsi le morceau de tissu sur la surface de sa peau, il vint à finir par lever les yeux en direction de son congénère.



Lymne ! Que me vaut une telle visite ?

Lâcha-t-il en repliant soigneusement sa serviette et ne la redéposant sur l’imposant cailloux. Les bras croisé, le regard légèrement hautain, son frère vint à descendre lentement sur le sol, puis affichant un petit sourire moqueur, il décroisa les bras.



Et bien mon chère frère, je me demandais si un compagnon d'entraînement t’intéresserait ?
Vraiment ! Et bien pour tout dire ,je ne suis pas contre.

Répondit ainsi Theba dans son langage Namek natale, avant de poursuivre.



Partons sur quelques échanges de coups alors.


Prenant rapidement place sur une espace plus dégagé, les deux compères se mirent en position. Face à face, tout deux légèrement de profile, commencèrent à s'échanger quelques formule de politesse, puis en une fraction de seconde, vint à ce bondir dessus.

Littéralement coude à coude, les avants-bras s'opposant respectivement. La défense avait été pour eux, une idée commune, pensant à tors que l'autre aurait débuté par une offensif. S'échangeant un regard complice, ils se repoussèrent l'un et l'autre de quelques mètres.



Et bien mon chère frère, je vois que tu est sur la défensive.
Tu m'en dira tant.


Changeant tout deux de posture, pliant les coudes et les rapprochant prêt du corps, plaçant les poings au niveau du visage, tout deux, sur un coup de tête donnant le signale, vinrent à bondir de nouveau sur l'autre.

Échangeant les coups à une allure plutôt rapide, frappant et contrant tout deux avec une certaine aisance, aucun n'avait encore pour le moment le dessus sur l'autre. Évoluant tout deux bien loin de leur potentiel maximum, leur joute aussi physique soit-elle, avait bien plus l'air d'une banal bataille d'enfant, que d'un véritable combat à mort.
- -
Enchaînant tout deux les coups, direct, crochet et monté de genoux, aucun n'arrivait à porter leurs frappes. Esquivant ou parant avec justesse, aucun ne plier sous les coups de l'autre, ne faisant ainsi pas avancer l'affrontement d'un pouce.


Faiblirais-tu mon cher frère ? J'ai l’impression que ta défense n'est plus ce qu'elle était.

Lança Lymne, dans sa langue natale, à l'égard de son jeune frère Theba. Ne s'arrêtant pas de combattre pour discuter, l'aîné des deux semblait bien plus fière et assuré que son frère de quelques petites décennies son cadet. Ce dernier, imperturbable ne chercha pas à lui répondre, quand bien même avait-il une raison valable à sa baisse de puissance, celle d'avoir auparavant exercé son corps, bien au-delà des quelques tractions que son aîné avait ainsi perturbé.

Poursuivant leurs échanges au-delà de banales quelques minutes, plus de trois-quarts d'heures était déjà passé quand la tournure des événements vint à évoluer. Profitant d'une petite ouverture de son frère qui montré quelques signes de faiblesse, Theba vint à placer correctement une crochée du gauche au niveau de la joue de son congénère.

Le coup parfaitement porté à l'égard de son partenaire d'entraînement, ce dernier vint à subir le coup et reculer d'un pas. Theba rompant le contact pour prendre ses distances, il gardait une posture de combat plutôt défensif et porta son regard sur son frère.



Pas mal.

Lâcha alors Lymne en porta sa main sur sa joue. Grimaçant pour faire mouvoir le muscle de sa mâchoire et atténuer la légère douleur, l’aîné des deux vint à reprendre lui aussi position.


On passe aux choses sérieuse ?

Poursuivit alors le grand frère en relâchant une aura de ki. Theba, spectateur de cette scène, prit quelques instants, puis serrant les poings et fixant sa posture, prit alors une grande inspiration. En quelques secondes, il relâcha la pression et fit apparaître autour de lui une aura de ki plutôt semblable à celle de son aîné.

Faisant ainsi tout deux usage de leur plein potentiel, le combat passa à un autre niveau. Fonçant l'un vers l'autre, le choc de la confrontation fut bien plus conséquent que les minutes passé. Les coups s'échangeant avec force et rapidité, quand bien même certain coup s’avéraient encore contré ou esquivé, le nombre de ceux porté et touchant avaient nettement évolué.,Les coup des deux comparses résonnaient avec force, s'entant même sur quelques mètres, violent et court, emprunt de force et de volonté, les sons étaient tout à faire caractéristiques.

Dans leur état de plénitude, les deux Nameks vinrent à faire usage de leur ki à grands flots. S'étant éloigné de plusieurs mètres et se mouvent avec grande vitesse sur l'étendue d'herbe bleuté, tout deux s'échangeant même quelques rayons habilement esquivé.

Le combat ayant dépassé le statue de petit entraînement, l’engouement des participants pour ce dernier avait totalement dépassé l'entendement.

Redessinant les environs au gré de leur ki, ce n'est qu'après plusieurs minutes, qu'ils vinrent à perdre peu à peu de leur puissance respective, faisant que les deux Namek, commencèrent à avoir le souffle court.



Et bien mon chère frère, …, tu fatigue ?
Vraiment ? Sans doute un peu, mais contrairement à toi, je n'ai pas fait que ça moi. ... J'ai quelques heures d'entraînement derrière moi, toi, tu était plus fringant à ton arrivé.

S'échangèrent-il ainsi ses quelques mots, alors que pour tout deux, la respiration commençait à leur faire défaut et qu'ils s'étaient ainsi stoppés dans leur échange d'attaques.

Haletant, dégoulinant de sueur, les muscles saillant, mais aux contractions incontrôlés, les deux frères scrutaient avec attention les mouvements de l'autre. Attendant le moindre agissement suspect, tout deux ne souhaitaient guère faire le premier pas. Ayant atteint un état de fatigue assez conséquent, le deux combattants croisèrent un dernier regard et vinrent à perdre tout deux leur posture de combat pour finir par s’asseoir à l'endroit même où il ce tenait alors.



Restons-en là !
Je suis d'accord, nous pourrons poursuivre cette affrontement plus tard.

Tombant le dos au sol, Theba étendit ses bras et ses jambes sur l'herbe et plongea son regard dans le ciel. Le corps endolori, la fatigue rongeait son corps et il vint ainsi à s’assoupir, laissant son frère en faire de même dans son coin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Ball Another :: Zone RP :: Namek :: Plaines-
Sauter vers: