Un forum de RP basé sur Dragon Ball, le manga d'Akira Toriyama, dans un monde où nos héros ne sont jamais nés...
 

 :: Zone RP :: Espace :: Autres Planètes Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Solo] Une image d'invincibilité

avatar
Messages : 9
Date d'inscription : 08/06/2018

Feuille de personnage
Power Level: 25 000
Power Level en Kili: 0
Inventaire:
Mar 19 Juin - 1:33





Une image d'invincibilité


Solo





Une vibration agressive, c'était tout ce qu'entendaient mes oreilles en ce moment. Ce que voyait mes yeux ? Rien du tout car ils étaient fermés, mais si je les ouvrais je verrais probablement une lumière rouge, celle qui indiquait que la gravité avait été augmentée au delà de ce qui était acceptable pour quelqu'un de faible, ou qui n'était pas un Démon du froid. La vibration était également caractéristique de la plus forte gravité. Je volais au dessus du sol, ma queue traînant à moitié par terre, assis en l'air en tailleur, mains sur les genoux, j'étais en train de méditer. Oui, je méditais malgré le bruit ambiant autour de moi, je m’entraînais à ignorer ce bruit et à ne me concentrer que sur mon énergie, c'était là la première étape d'un bon exercice pour moi, entraîner avant tout mon esprit avant mon corps, me rappeler de ce corps, en avoir pleinement conscience, et de chaque once d'énergie qu'il avait en lui.
Je contrôlais ma respiration et rassemblais peu à peu mon énergie. Celle-ci se matérialisa ensuite autour de moi en un halo violet, puis, en des éclairs violets, je concentrais tant mon énergie qu'elle en devenait agressive autour d'elle, mais je parvenais à la contrôler. Ah... contrôler son énergie et son corps, c'était vraiment le fardeau de ma race... Nous étions tous nés avec une si grande puissance, mais très peu d'entre nous avaient la discipline, la volonté et l'entraînement suffisant pour la contrôler entièrement. C'était heureusement assez facile à faire dans ma première forme de réduction.
Satisfait, je mis fin à ma lévitation en dépliant simplement mes jambes, posant ainsi mes pieds par terre :


« Envoyez-les. »

Suite à mon ordre, les portes s'ouvrirent et deux Droïdes G Mark II, ces machines s'étaient avérées plutôt efficaces ainsi que de bons partenaires d'entraînement. Je me tenais droit devant elles et les attendis, une voix dans l'intercom parla alors :

« Mon Seigneur, nous les avons programmé pour vous tuer comme vous l'avez ordonné. »

Un mince sourire se dessina sur ma bouche tandis que mes deux sparings partners foncèrent sur moi, je les vis venir mais n'interceptait leur coup que de justesse tout en me prenant une reculée face à la poussée des machines. Je forçais pour les retenir mais à deux elles purent repousser ma garde et m'éjectèrent, l'une frappant au ventre, l'autre au visage. Je heurtais le mur à l'autre bout de la pièce mais me remis sur pieds rapidement, juste à temps pour éviter deux boules d'énergie, je passais par dessus et attaquai à mon tour, m'engageant dans un corps à corps avec les deux droïdes, c'était plutôt équilibré mais aucun coup ne passait nous nous protégeâmes tous les trois. Je savais que sur la longueur, ces robots l'emporteraient, j'avais tiré des leçons du combat contre Spark. Le but de mon entraînement était toutefois de tenir le plus longtemps possible contre ce type d'adversaire.
Enfin cela ne m'empêchait pas de m'éloigner de ce corps à corps, c'était la chose la plus intelligente à faire.

Je tirais donc un rayon oculaire à bout portant sur un des robots qui pencha la tête en arrière en raison de l'impact et profitais de cette demie seconde pour asséner un coup de poing au deuxième être mécanique avant de m'éloigner.
Nouveau face à face, les programmes des robots cherchaient une ouverture tandis je réfléchissais à ma nouvelle stratégie.
L'un des droïdes fonça alors de nouveau sur moi tandis que son camarade tira un rayon d'énergie. Je me protégeais du coup au corps à corps et mon adversaire se décala rapidement pour laisser passer la vague d'énergie que j'encaissai en plaçant ma main en protection. Hmm... le tire était plutôt faible, une diversion.

L'un des robots apparut alors derrière moi et tenta un coup de manchette à ma nuque que je parais à l'aide de ma queue avant de le projeter d'un coup de pied. L'autre robot arriva alors à son tour au contact et, après un échange de coups, je pus le repousser d'un coup de queue à la tête. Cependant, l'entêtement des machines était vraiment quelque chose que l'on pouvait admirer chez elles car à peine avais-je repoussé mon adversaire que l'autre revint presque immédiatement dans mon dos et plaqua violemment la tête au sol. Il me frappa plusieurs fois la tête au sol en immobilisant mes bras en marchant dessus, mais je pus me défendre en l'attrapant à la gorge à l'aide de ma queue, je n'arrivais cependant pas à le dégager, il forçait pour rester sur moi et finit par tendre un de ses bras et à le charger d'énergie, son comparse le rejoignit et fit de même.

Ça allait faire mal, je n'avais pas le choix :


« AAAAAAAH ! »

Je fis exploser mon aura et les dégageai ainsi tous les deux, leurs tirent se perdirent dans la pièce. Moi, je flottais en l'air, mon aura violette pulsant autour de moi. Jusque là, je n'avais utilisé que la moitié de ma puissance, mais à 100% j'étais bien supérieur à ces machines. Je n'avais pas besoin de me transformer pour les éliminer, juste de forcer, un peu.
C'était à mon tour d'attaquer, je me déplaçais rapidement et frappai l'un des robots qui eut le temps de se protéger mais qui fut tout de même projeté par la puissance de l'impact. Son compagnon tenta de l'aider en m'attaquant dans le dos mais se ramassa une claque de la part de ma queue. L'autre me tira une boule de Ki que j'évitais, je contre attaquai alors avec un rayon oculaire que le robot évita aussi, celui auquel j'avais mis un coup de queue en profita pour aller au contact et essaya de m'enchaîner des coups au corps à corps, mais seul il ne pouvait pas faire grand chose contre ma pleine puissance et j'eus le temps de le repousser d'un kikoha avant que son partenaire n'ait eu le temps de l'aider.

J'étais donc de nouveau au corps à corps avec une seule machine, pour un coup qu'elle réussissais à placer, j'en plaçais moi même deux, et je pus alors achever mon adversaire d'un coup de poing qui détruisit son crâne, le reste de son corps tomba à mes pieds. Je pourrais le désintégrer, mais ce serait du gaspillage, nous pouvions réparer ce robot et le réutiliser plus tard. Je me tournais alors vers mon second adversaire qui se relevait à peine de l'explosion de mon kikoha :


« Hm ! Votre entêtement a des limites on dirait. »

Comme réagissant à ma provocation, la machine joignit ses deux mains et concentra un kikoha, il lâcha alors une vague d'énergie que j'évitais en sautant, la machine ouvrit alors la bouche et lâcha une seconde vague d'énergie, un sourire se dessina sur mon visage tandis que je joignis les mains à mon tour et lançai une boule d'énergie violette qui entra en collision avec la vague d'énergie jaune de mon adversaire. Nous forçâmes tous les deux, mais j'avais un avantage certain, repoussant mon ennemi, jusqu'à ce que mon attaque l'atteigne et ne l'explose en morceaux.
Une fois la fumée dissipée je me posais délicatement au sol, je n'avais que quelques blessures légères et un peu d'essoufflement. J'étais satisfait de cet exercice mais il n'était pas terminé.

Utilisant ma télékinésie, je rassemblais les morceaux, ouvris la porte et les posai à l'extérieure de la salle afin qu'ils soient récupérés. Cela me permit également de reprendre mon souffle. Je me retrouvais donc à nouveau seul dans la salle, les yeux fermés, une main devant mon visage, je fis apparaître une lame de Ki violette et disparus de la vue de tous. Ceux qui arriveraient à me voir me verraient en train d'enchaîner des coups avec ma lame de Ki dans toute la salle, je m'étais matérialisé plusieurs cibles avec mon esprit et imaginais un combat contre chacun d'entre elles. Je laissais également une boule de Ki flotter à chaque endroit que je passais, puis finis par donner le coup final de mon enchaînement, avant que les boules de Ki ne se mettent à converger vers moi. J'utilisais alors ma lame pour parer les attaques, là encore, l'enchaînement était très rapide et beaucoup ne se seraient pas rendu compte de ce qu'il s'était passé. Je n'avais pas réussi à tout parer, quelques brûlures apparaissaient sur mon corps. A nouveau essoufflé, je tombais à quatre pattes, de la transpiration s'écoula de mon front sur le sol tandis que je reprenais mon souffle.
Je me relevais alors et fis craquer ma nuque avant de souffler :


*Parfait.*


Je tendis la main vers l'ordinateur de la salle et utilisai ma télékinésie pour désactiver la gravité artificielle. Hm ! Je me sentais d'un coup plus léger. Je quittai ensuite la salle d'entraînement et me dirigeai vers mes appartements, une fois arrivé, je pris une douche et ressortis pour rencontrer 03 qui m'attendait devant la porte de mes appartements :

« Maître, avez vous besoin d'aller en salle de soin pour vos blessures ? »

« Non ça va, je peux facilement guérir de ça tout seul. Qu'est ce que tu veux ? »

« Eh bien... je vous ai observé pendant votre entraînement. Je pense que vous gagneriez plus en efficacité en affrontant un Mark III, cela vous permettrait d'exploiter votre seconde forme. Quoique vous semblez avoir assez de puissance dans votre première forme pour le combattre, mais ce serait beaucoup plus dangereux. »

« Je sais qu'ils sont dangereux, c'est pour ça que je t'ai fait installer des protections supplémentaires contre le piratage sur ce modèle et sur Spark. »

« En parlant de ça, je pense que vous seriez beaucoup plus en sécurité si vous restiez en permanence dans votre seconde forme. Outre le risque de piratage des Droïdes G, vous courez toujours le risque de rencontrer quelqu'un de puissant, vous n'êtes pas invincible Maître. »

« C'est pourtant l'image que je dois dégager 03, un Empereur invincible capable de soumettre la Galaxie et d'assurer l'ordre. C'est pour ça que je m'entraîne. »

« En parlant de ça Maître, avez vous pu maîtriser votre troisième forme ? »

« Non. Je ne sais pas si j'en suis capable... »

« Eh bien... d'après mes programmes votre père vous aurait conseillé de ne jamais douter de vos capacités. »

Je ne dis rien durant quelques secondes, continuant à marcher dans les couloirs de la base, puis finis par répondre :

« Je... vais y réfléchir. »





_________________
Statistiques:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 9
Date d'inscription : 08/06/2018

Feuille de personnage
Power Level: 25 000
Power Level en Kili: 0
Inventaire:
Mar 19 Juin - 20:53





Une image d'invincibilité


Solo





Quelques jours plus tard, j'étais devant la porte de l'abri que j'ouvris, la planète se révéla devant moi, la nuit était tombée, je pus donc voir un magnifique ciel étoilé. Je sortis et la porte se referma derrière moi puis le silence. Quelque part, ce monde était fort reposant, pas un signe de vie donc pas un bruit, la solitude sur toute la planète...
Je fermai les yeux et respirai profondément, m'imprégnant de la sérénité de la planète avant de m'envoler.
Ce n'était pas pour rien que j'étais sorti, j'avais besoin de place pour ce que j'avais en tête. J'allai donc me poser à une bonne centaine de kilomètres de la base, sur un plateau rocheux. Comme d'habitude je me concentrai avant de commencer, puis déployais mon énergie au maximum :


« AAAAAH ! »

Mon aura explosa et pulsa violemment autour de moi avant de disparaître tandis que je continuais à concentrer mon énergie :

« AAAAAH ! »

Des éclairs rouges se formèrent autour de moi tandis que mon corps se mit à grandir, mes muscles devinrent massifs et mes cornes plus impressionnantes et meurtrières, j'avais atteint ma deuxième forme. Hmm... 03 n'avait pas tort, cette forme était plutôt intimidante et garantissait plus ou moins ma sécurité en débloquant plus de ma puissance cachée... Mais je n'étais pas là pour ça !

« AAAAAAAAAAH ! »

Je me remis à concentrer ma puissance, je hurlai pour la dompter, cette force si grande et si instable qu'elle pouvait à tout moment détruire la planète, j'étais SON maître, elle DEVAIT m'obéir, c'était le seul moyen pour moi d'atteindre les sommets. C'était ce qui différenciait nous autre du reste de l'Univers, nous devions nous battre contre notre propre pouvoir pour progresser, un pouvoir capricieux qui ne souhaitait que se déchaîner. Le sol autour de moi commençait à trembler, mon aura explosa autour de moi, pulsant à un rythme effréné, je sentis une douleur intense dans tout mon corps, comme si celui-ci se déchirait !

« AAAAAAAAAAAAAAH ! »

Je hurlais de colère, de douleur, et de détermination ! Je devais continuer ! Si d'autres Démons du froid y étaient arrivé alors moi aussi je pouvais le faire !
Des éclairs rouges commençaient à parcourir mon corps tandis que chaque nerf de mon corps était en feu, j'avais bien l'impression que ma propre énergie essayait de me tuer ! Les éclairs se déchaînèrent autour de moi, agressant le sol en y creusant des sillons sur plusieurs mètres tandis que mon aura soulevait des rochers autour de moi. Je réalisais alors, à travers la douleur et mes efforts pour ne pas exploser, que deux choix s'offraient à moi : je pouvais soit extérioriser mon énergie pour mieux contrôler ce qui restait, soit intérioriser et la contenir en moi. Le problème était qu'avec la première option, j'avais peur de détruire la planète et avec la seconde j'avais peur de me détruire moi-même...
Toutefois, si j'arrivais à achever ma transformation, celle-ci devrait être en mesure de contenir suffisamment mon énergie pour ne pas me tuer...


« Ah... Ah... Ah... »

Toujours dans le processus de me transformer, je haletais de fatigue, mais je pouvais tout de même continuer tandis que les verrous qui contenaient une plus grosse partie de mon énergie sautaient un par un, le problème était que mon corps n'était pas adapté à ces nouveaux flux de puissance.

« AAAAAH ! »

Je fis un nouvel effort, j'avais décidé de contenir mon énergie en moi, j'essayai de retenir les éclairs, ils se calmèrent petit à petit mais étaient toujours quelques peu instables. Je fermai les yeux, essayant de prendre conscience du nouveau pouvoir que j'avais, essayant de sentir mon énergie en moi dans son intégralité mais il y en avait toujours plus qui arrivait, c'était difficile de tout visualiser.

« Qu... Qu'est ce que c'est que cette énergie que nous captons ?! »

A l'intérieur de bunker, Nabana était paniqué devant les écrans de contrôle, il fut rejoint par ses comparses qui étaient venus suite au déclenchement de l'alarme :


« Qu'est ce qui se passe ?! »

« Je... je sais pas les détecteurs ont capté cette énergie, elle ne fait que monter... ! »

« 100 000... 110 000... 120 000... »

« Où... où est le Seigneur Blizzard ? »

« Oh, il est allé dehors. » répondit alors 03

Tous les soldats se tournèrent alors vers les ordinateurs :


« Alors c'est... le Seigneur Blizzard ?! »

« AAAAAAAH ! »

De mon côté, j'avais enfin réussi à contenir les éclairs, ils se contentaient de parcourir mon corps et ne détruisaient plus l'environnement lorsqu'ils s'éloignaient, maintenant, il s'agissait de calmer mon aura, ce n'était pas normal qu'elle soit autant déchaînée lorsque je me transforme, ça ne le faisait jamais lorsque je passais en seconde forme.
Et c'était bel et bien la partie la plus difficile, plus je tentais de la contenir, plus elle forçait pour se libérer. Bon je me rendis rapidement compte que la contenir d'un coup était dangereux, il fallait y aller petit à petit, ce qui serait à la fois long et douloureux car j'avais toujours mes nerfs qui me brûlaient. J'y allais donc petite quantité par petite quantité, utilisant toute ma volonté pour ne pas céder à la douleur, je ne pouvais pas reculer, pas maintenant, pas après avoir été si loin dans le processus ! Maintenant que j'étais lancé, je finirais ma transformation !

De loin, j'étais l'épicentre d'une véritable tempête, si quelqu'un m'avait suivi il serait mort depuis longtemps, tué par les burst d'énergie que dégageaient mon corps. J'avais jugé prudent de faire cela au grand air, hors de la base, sage décision de ma part car j'aurais probablement détruit la salle d'entraînement, voire une bonne partie de la base. J'étais comme un phare qui clignotait d'une lumière violacée, perdant lentement en intensité, très lentement. Je respirais bruyamment, luttant contre l'épuisement et la douleur. Revêtir ma seconde forme était pour moi un genre de libération, essayer d'atteindre ma troisième forme était une véritable torture, tout mon corps assistait mon esprit dans le processus.

Tout à coup, les lignes de ce corps furent illuminés d'une énergie blanche, comme lorsque je me transformais en seconde forme et mon aura finit par se calmer totalement, il restait maintenant simplement les éclairs rouges agressifs et naturels de mes phases de transformation :


« AAAAAAH ! »

Mon corps se mit enfin à changer, je devins moins massif, plus effilé, mes cornes se résorbèrent en deux excroissances blanches partant vers l'arrière de ma tête et ma transformation s'acheva dans un dernier hurlement de libération :

« AAAAAAAAAAAAAAAH ! »

Mon énergie explosa littéralement, faisant partir en poussière toute le plateau rocheux autour de moi, une véritable vague explosive d'énergie violette dévora la zone sur des kilomètres. Maintenant j'étais bien certain que j'aurais détruit la base si je m'étais transformé à l'intérieur. Était-ce ce qui devait arriver à chaque fois que je tenterais de revêtir une transformation que je ne maîtrisais pas ? Dans ce cas quels dégâts allaient faire ma forme originelle ?! Mince, je devais me calmer ! J'avais déjà tant de questions alors que je venais de terminer ma métamorphose... Une épais nuage de poussière recouvrait la zone, celui-ci se dissipa petite à petit, révélant un immense cratère parcouru de résidus énergétiques.

Je flottais au dessus de ce cratère, les yeux fermés, la tête levée vers le ciel, je respirai profondément, un immense sourire sur le visage. J'ouvris les yeux et regardais mes mains, je pouvais voir que j'avais changé, mes bras étaient beaucoup moins épais et... je sentais un pouvoir immense en moi ! J'avais réussi !
Et quel pouvoir ! Je me sentais invincible ! Capable de tout ! Je pourrais aisément détruire cette planète si besoin en était ! C'était... enivrant !


« C'est donc ça le potentiel des Démons du froid ?! »

C'était ça que mon père avait vu, ce dont nous étions réellement capables ! Pas étonnant qu'il disait que nous gaspillions notre potentiel ! Encore une fois mon père avait raison ! Avec un peu d'entraînement, je serais bientôt capable de tout.
Je regardais la dévastation autour de moi avec un sourire satisfait. Ceci était ce qui nous différenciait des autres ! Ceci était la raison pour laquelle nous pouvions si aisément régner sur le reste de l'Univers ! Ceci était ce pourquoi nous pourrions accomplir ce rêve en unissant nos forces.

J'avais besoin par moi-même. Je descendis aux abords du cratère, mon atterrissage, bien de délicat, craqua le sol sous mes pieds comme une chips. Ce pouvoir dont j'étais si fier, je ne le maîtrisais pas, je sentais qu'il voulait toujours sortir, se déchaîner, détruire la planète, détruire mon corps, je devais encore le dompter.

J'avançais, toujours en craquant le sol, vers une partie vitrifiée et regardais mon reflet dans le verre et souris à nouveau. J'avais enfin franchi le pas, ce premier pas d'une inexorable ascension qui ne s'arrêterait que lorsque tous les secrets de ma race seraient miens. J'avais déjà des choses à découvrir sur cette forme. A quel point étais-je devenu plus résistant ? A quel point était réellement devenu plus fort ? Cette forme que je n'avais pas pris depuis ma naissance présentait-elle des avantages particuliers ? Jusqu'où pouvais-je me pousser sous cette forme ? Quelles étaient mes nouvelles limites ?

Mon esprit se retrouva une nouvelle fois inondé de questions, ma curiosité envers moi-même et les miens était revigorée par cette nouvelle découverte. Au fond mes questions n'étaient pas si aberrantes... Quelles étaient nos limites ? Nous n'en savions rien. Ou du moins nous avions oublié. Oublié depuis que Buu nous avait rappelé que nous trouvions toujours plus fort, plus redoutable que nous-mêmes. Buu était pour moi un rappelle à ne pas céder à un surplus d'orgueil, nous autres les Démons du froid étions forts, mais nous devions rester prudents et ne pas baisser notre garde pour autant.

Bon... il était temps de tester ce pouvoir. Mon regard se posa sur un autre plateau rocheux, je fermai mon poing et pris appui pour me déplacer rapidement là bas et frapper. Le sol s'affaissa sous mon impulsion à la seconde où je me déplaçais, j'arrivai vers ma cible plus rapidement que je ne l'avais espéré et au lieu de simplement la frapper, je la heurtai de tout mon corps et l’oblitéra de l'existence en la faisant s'effondrer sur moi.

Argh... De toute évidence il faudrait que je m'exerce afin de la maîtriser, je n'arriverais à rien tester tant que je n'aurais pas régler ce problème !
Bon... Je n'avais aucune envie de régresser dans une forme inférieure alors que je venais de réussir à atteindre ma troisième forme ! Je pris donc la décision de ne pas rentrer tant que je ne maîtriserais pas un peu mieux ma transformation ! Deux objectifs venaient de s'offrir à moi : réussir à me transformer sans tout détruire autour de moi et me déplacer sans tout détruire autour de moi, là seulement je pourrais m'entraîner au combat ensuite.

Je refis surface en déplaçant les rochers de sur moi. Bon... ça ne voulais dire qu'une chose : l'entraînement ! Il fallait que je m'exerce, mais ça ne me dérangeait pas, ma curiosité me poussait à faire cet effort, je sentais que je venais de pénétrer dans un monde qui m'était encore inconnu...




HRP : Blizzard débloque sa troisième forme de réduction





_________________
Statistiques:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Ball Another :: Zone RP :: Espace :: Autres Planètes-
Sauter vers: